Transcription du grand documentaire de divulgation « LE SECRET COSMIQUE » produit par Corey Goode et David Wilcock – Partie 4 sur 6

0
4438

.

David Wilcock :

Il est très important de remarquer aussi que les modifications ADN introduites en nous par les fermiers généticiens sont pour l’instant majoritairement encore dormantes. Si vous voulez, elles sont verrouillées dans plus de 95% de notre ADN qu’on voit ne pas être utilisé normalement et que nos scientifiques disent poubelle.

 

Jordan Sather :

On n’utilise qu’entre cinq et dix pour cent de notre ADN pour le développement de notre corps. Ils appellent ça des « séquences de code ADN », c’est-à-dire un codage de protéines pour construire notre corps physique. De 90 à 95% de notre ADN n’est pas codant. En d’autres termes, la science traditionnelle n’a aucune idée de ce que cet ADN fait. Ils appellent ça de l’ADN poubelle. Pourquoi un créateur intelligent mettrait de l’ADN poubelle en nous ? Quelque chose qui est inutile ? C’est impossible. En fait, je crois que ces 90 à 95% d’ADN poubelle est en réalité utilisé sur le plan métaphysique. Il est utilisé par notre conscience d’une manière qu’on ne comprend pas encore.

 

John DeSouza, ancien agent spécial du FBI :

Je m’appelle John DeSouza. J’ai été agent spécial du FBI pendant 25 ans. J’ai remarqué une chose au FBI, et dans toute organisation de maintien de l’ordre, c’est qu’ils sont représentatifs d’une loi plus générale selon laquelle il y a toujours un pourcentage de chaque groupe qui présente des pouvoirs extraordinaires. Ces capacités extraordinaires sont dans cinq, six, sept pour cent. Heureusement pour nous, ils sauvent un nombre incalculable de vies en utilisant ces capacités.

Je crois que ce qui distingue ces gens, cette part de la population, ce qui les distingue des autres, c’est qu’ils ont une sorte de marque qui les désigne comme ayant une partie de leur ADN actif, contrairement à la majorité de la population. C’est une évidence. Où qu’on aille, dans chaque groupe, il y a toujours cette proportion. Il y a certaines personnes qui sont activées.

Une des premières grandes expériences paranormales que je partage avec des centaines d’autres agents du maintien de l’ordre, c’est ce qu’on appelle « les enfants indigos du 11 septembre ». C’était un groupe d’enfants, des gosses de cinq, six, sept ans, dans tous les États-Unis, qui, dans les semaines et les jours avant les attaques terroristes du 11/09… ils ont eu des expériences cognitives de ce qui allait se produire et ont exprimé ces expériences comme des enfants le font. À l’école, parfois, ils ont fait des dessins.

En peignant avec les doigts, en faisant de l’art plastique. Ils ont représenté des immeubles en flammes avec des gens qui sautent par les fenêtres. Et personne n’y a vraiment prêté attention jusqu’au 11 septembre. Puis on a monté plein de centres de renseignement, en disant : « Signalez tout. Tout ce qui s’est passé avant le 11 septembre. Tout ce qui est suspect. Absolument tout. Quoi que ce soit. ».

Les gens l’ont fait, ils ont signalé ces enfants. Ils ont signalé avoir eu des rêves et des visions, des œuvres représentant ce qui s’est passé. Alors, on devait enquêter sur ces enfants en lien possible avec le terrorisme. Et leurs parents. On devait les interroger. On l’a fait, et dans chaque cas, tous les cas, ils avaient eu une vision, ils avaient un sens, une vision à distance, quelque chose comme ça. Il n’y avait aucune explication physique de leur connaissance. C’est les enfants indigos du 11 septembre.

C’est évident pour moi que les corporations et le gouvernement, les agences de renseignement sont résolues à surveiller et identifier toute personne qui a eu une de ces expériences anormales. Ils veulent les identifier, pour plus tard, sans doute, les prendre. Comme un permis d’arme. Il faut savoir où sont les armes à feu pour les prendre plus tard.

 

Corey Goode :

Ils ont établi certaines lois cosmiques pour que ces expériences génétiques ne violent pas ces lois. Il y a des races de fermiers généticiens qui s’incarnaient en humains pour subir des expériences. Ces races de fermiers généticiens s’incarnaient également ici pour élever leur conscience. Il y a certaines personnes, comme Tesla ou Einstein, qui étaient sûrement des graines d’étoiles ou des incarnations d’extraterrestres.

Ces gens ont apporté des philosophies et des principes scientifiques qui ont radicalement changé notre civilisation.

 

Jordan Sather :

Une de mes citations préférées de Nikola Tesla est quand il dit que la force mentale vient de Dieu, l’être divin. Si on concentre notre esprit sur cette vérité, on entre en résonance avec cette grande force.

Je crois que Tesla voulait dire qu’il existe une sorte d’intelligence divine à laquelle nous avons tous accès, si nous choisissons de le faire. Si on fait ce qu’il faut. Si on ouvre nos esprits, qu’on y accède ou qu’on se connecte à cette plus grande intelligence.

 

Michael Salla :

D’après différents contactés que j’ai interviewés, en gros, ce qu’on voit en ce moment, c’est une guerre temporelle entre différents groupes extraterrestres.

Il y a un groupe d’extraterrestres positifs principalement de forme humaine, qui veulent qu’on se développe en une civilisation éthique et responsable, où nous prendrions notre place dans la communauté galactique. Il y a un autre groupe extraterrestre qui est agressif, qui veut que la Terre soit en gros… Qu’on se développe en une civilisation tyrannique.

 

Corey Goode :

Quelque part, ces 22 expériences étaient comme des dissertations concurrentes. Chaque race voulait que son expérience prenne le dessus sur les autres. Ils sabotaient souvent les autres expériences.

Un de leurs recours pour cela était de manipuler le temps. C’est ce qui a conduit à l’effet Mandela qu’on vit aujourd’hui.

 

Michael Salla :

L’effet Mandela est l’idée selon laquelle les gens ont des souvenirs qui diffèrent d’événements historiques. Le plus célèbre exemple est que certains se souviennent que Nelson Mandela est mort en prison, et pas d’autres.

Ce que l’effet Mandela montre, c’est un écho de cette guerre temporelle, que différents groupes extraterrestres veulent nous faire prendre une histoire ou une autre, selon la faction qui est dominante sur le moment.

 

James Gilliland :

Il y a une longue histoire de projets de colonisation, de recommencement. Le plus bel exemple, c’est les glyphes de Gosford, en Australie.

Ils ont d’abord atterri en Australie, pas en Afrique. C’est écrit sur la pierre des glyphes de Gosford, qui parle d’un vaisseau qui se pose.

C’était un Homme de Denisova, qui était là à l’origine, ils lui ont ajouté leurs gènes, ils ont créé des hybrides.

 

Peter Maxwell Slattery :

Quand ils ont fait ça, ils ont créé par manipulation le peuple originel, aborigène. Ils ont fait ça pour s’incarner dans ce corps et vivre la Terre en humains.

J’ai parlé au roi de la tribu des Corbeaux, Uluki Brendan Murray, et beaucoup d’infos ont collé avec ce que James et moi savions par les contacts.

 

Uluki Brendan Murray, roi de la Waa Wurrung (Tribu du Corbeau) :

La tribu rencontrait le peuple des étoiles. Ce qui s’y passait, c’était très positif… et consenti.

Puis il s’est passé quelque chose, d’autres êtres sont arrivés et ont commencé à enlever les gens sur ce site et à les emmener dans leurs vaisseaux. À une époque où l’ADN humain était multiple, avec six doubles hélices au lieu de deux, avant qu’on n’en ait que deux. Les gens étaient transformés et s’échappaient de ces enlèvements dans les vaisseaux. Les anciens étaient au courant qu’ils emmenaient des gens sur d’autres continents, qu’ils créaient d’autres humains avec leur ADN.

IL y avait un groupe d’Orion qui devait venir faire l’enlèvement. Un groupe d’extraterrestres néfastes. Sur ce continent… l’ADN s’était lié à la terre, et la terre s’était liée à l’ADN même. On n’est pas distincts de la planète. Nous ne sommes qu’une fractale.

Il y avait sept formes principales d’ADN créées au départ. Je sais que certains parlent du moment où les sept formes d’ADN ont été créées, qu’ils ont créé une autre… une forme future de cinq autres, comme des demi-tons. Pour le développement, le croisement…

Quand ces différents aspects physiques se réunissent en une nouvelle vie, la structure de l’âme changeait aussi de celle de la précédente génération, une structure d’âme qui était déjà appliquée dans l’ethos. Comme la musique a sept tons majeurs, avec cinq demi-tons, ça fait douze.

Les créateurs ont compris qu’il y avait une régularité… Sept formes majeures d’hommes allaient se mettre à se mélanger. Alors, ils ont donné ces cinq tons supplémentaires ou demi-tons aux gens pour qu’ils se croisent et deviennent interraciaux.

 

Peter Maxwell Slattery :

Beaucoup d’anciens, en Amérique, en Australie ou dans d’autres cultures parlent de leur fécondation par les Pléiadiens. Il y a aussi beaucoup de peintures rupestres et d’art des cavernes qui représentent ce qu’on appelle les Wondjina, les esprits du ciel.

 

Clifford Mahooty, Aîné de la tribu Zuñi :

Je m’appelle Clifford Mahooty. Je sus un Indien pueblo zuñi. J’ai travaillé à rassembler beaucoup d’informations venues des groupes indigènes, en particulier des Indiens d’Amérique du Nord, et nos voisins au sud, nos frères et nos sœurs, le peuple indien de Mésoamérique.

Je fais cela parce qu’il est temps qu’on rassemble les informations pour transmettre, communiquer aux générations futures.

Les origines de ces protocoles ont été fournies par ceux qu’on appelle « le Peuple des Étoiles », des êtres spirituels venus d’autres réalités. Au départ, venus de… Ceux qu’on appelle « le Peuple du ciel ».

Et les divinités qu’ils ont apportées d’autres parties du cosmos, ils les ont installées pour avoir un moyen de les vénérer.

Si on regarde les origines, où on a commencé, la technologie et la spiritualité étaient liées étroitement, au début. À travers les âges, ils ont séparé la technologie de la spiritualité, c’est devenu une science dure. Et quelque part en chemin, l’homme a inventé la religion.

La religion au départ est due à trois raisons majeures. D’abord, la peur. Et bien sûr, le contrôle. La troisième, c’était la cupidité. Alors, ça allait contre la spiritualité.

La communauté indigène avait une technologie qui était pratiquée par la méthodologie consciente. Par exemple, la vision à distance.

 

John Vivanco, visionneur à distance (« remote viewer ») & auteur :

Je suis John Vivanco, je pratique la vision à distance depuis 20 ans. Je travaille dans un groupe de réflexion civil. On était une opération civile, mais certaines personnes dans le gouvernement nous utilisaient. En général, au gouvernement, c’était… des choses bizarres. Jamais des trucs normaux. Il y a un cas qu’on a beaucoup étudié, celui de JC Brown. Il affirme qu’il est tombé sur une grotte s’étendant sur 22 kilomètres sous la surface.

Il a trouvé ce qu’il appelle « le village ». Il appelait en fait « le village » des salles creusées. Dans ces salles, il a trouvé des momies géantes, de 3,6 mètres.

On décide d’ouvrir l’enquête, de vérifier si c’est vrai, toute cette histoire. On a étudié ces géants, on a continué, on a aussi trouvé où ils se trouvaient, la totale. Mais pour ce qui est des géants, ils venaient d’une civilisation antique. Ils avaient vécu sur la Terre il y a très longtemps.

Quand on a cherché d’où ils venaient au départ, il y avait une racine d’un côté, comme des humains, par exemple, et… Une intervention extraterrestre, ils avaient manipulé génétiquement l’espèce pour être ainsi.

Ce qui s’était passé avec eux, c’est qu’ils avaient subi un cataclysme. C’est sans doute vers l’époque du Déluge, ils étaient encore là. Un grand cataclysme s’est produit. Surtout vers… Une montée des eaux du Pacifique nord-ouest qui les a rayés de la carte. Ce système de grottes où ces types étaient allés, ces géants, c’était pour essayer de survivre. Pour échapper au cataclysme. Des humains ont aussi survécu au cataclysme.

 

Corey Goode :

Quand la Terre subissait une catastrophe, les fermiers généticiens mettaient les civilisations qu’ils étudiaient sous terre pour protéger leurs expériences.

 

John Vivanco :

Il y a des pétroglyphes gravés dans la lave au monument national des Lava Beds, en Californie. Ces pétroglyphes décrivent le cataclysme. Ils décrivent quelque chose qui se passe avec le Soleil et qui détruit une grande partie de la Terre. Ces géants ont été balayés en partie par ça, et aussi par les Amérindiens. Ils les chassaient. Ils les tuaient.

Je ne sais pas si ces géants étaient intelligents, mais on ne pense pas qu’ils étaient extrêmement intelligents. Les Amérindiens, les Indiens d’Amérique, c’était la nouvelle version des humains, ils étaient extrêmement intelligents comparés à eux, ils pouvaient les éradiquer, parce que les géants risquaient de les manger. Ils les capturaient et les mangeaient.

On a regardé si cette découverte était vraie et on a aussi regardé ce qu’il faisait au moment où il disait être là-bas. Ces deux choses collaient. Alors, on avait des momies géantes.

Il y avait des armes, d’étranges symboles sur des plats en cuivre. Tout ce qu’il disait avoir trouvé, on l’a vu par notre vision à distance.

 

David « Lonebear » Sanipass, Gardien de la Sagesse des Mi’Kmaq (Micmacs) :

Les Rouleaux de cuivre ont 20 000 ans, ils ont été datés. il m’a fallu 42 ans pour en déchiffrer 15%, peut-être moins que ça. Pourquoi sont-ils si difficiles ? Parce que c’est une autre langue. C’est un langage vibratoire, ça se lit avec un doigt mouillé. Et on doit psalmodier, encore et encore. On peut sentir… comme du braille, quand on passe le doigt. Il y a un léger picotement sur les doigts.

On traduit ça, et une image se forme dans votre… même pas votre esprit, mais en dehors. Quand j’ai passé mes mains dessus, il y a 4 000 à 5 000 touchés, comme je les appelle. C’est des triangles, avec chacun un symbolisme. On touche le symbolisme, et ça vous mène à une bibliothèque.

Les Rouleaux de cuivre nous donnent des indications sur la technologie, l’histoire, la chronologie, la chronologie inversée, différents chiffres pour calculer ces chronologies. Ils expliquent des physiques diverses. Il y a environ 140 façons de calculer.

On ne pense pas que les Rouleaux de cuivre viennent d’ici. Les Rouleaux de cuivre ont été mentionnés dans la Bible, dans de nombreux textes anciens. Les Mormons ont une partie des Rouleaux de cuivre, la foi catholique les a, le gouvernement en a certains. Il y a d’autres organisations qui en ont des morceaux, et il reste encore des Rouleaux de cuivre enterrés, on sait où ils sont.

Les Rouleaux de cuivre nous donnent des instructions très précises pour fabriquer une machine spirituelle, pour entendre un esprit en vrai. On peut parler à un esprit, et l’esprit vous répond. Mais rien que… de l’humain. Pas de machinerie, rien. Pas de téléphone, pas de prières, pas de danses, pas de canal. C’est une communauté, voilà ne que je fais ici.

 

Voix off :

Certaines de nos civilisations indigènes originelles ont mystérieusement disparu, comme les Olmèques, qui étaient en réalité des civilisations extraterrestres.

 

Corey Goode :

Pendant des temps immémoriaux, quand d’autres systèmes d’étoiles subissaient des cycles de catastrophes similaires, les races de fermiers généticiens accueillaient les réfugiés sur la planète pour qu’ils vivent avec nous pendant des milliers d’années, tant que leurs systèmes n’étaient pas réparés. Et par la suite, ils les reprenaient, ils repartaient dans leurs propres systèmes stellaires.

En fait, la Terre est un camp de réfugiés cosmiques.

.

FIN DE LA PARTIE 4…

.


Source de l’article : site Eveilhomme.com :

https://eveilhomme.com/2020/01/07/transcription-du-grand-documentaire-de-divulgation-le-secret-cosmique-produit-par-corey-goode-et-david-wilcock/


Plusieurs plateformes permettent de louer ou d’acheter le film « Le Secret Cosmique » (avec sous-titres en français), dont :

Amazon : https://www.amazon.com/Cosmic-Secret-David-Wilcock/dp/B081KBHJWB

Vimeo : https://vimeo.com/ondemand/thecosmicsecret4k

Apple : https://itunes.apple.com/us/movie/the-cosmic-secret/id1484901548

IMDB : https://www.imdb.com/title/tt11167116/

Par ailleurs, un coffret DVD avec les deux films de divulgation « Above Majestic » et « The Cosmic Secret » est à présent disponible ici :

https://www.thecosmicsecret.com/product-page/2-for-1-the-cosmic-secret-above-majestic


NOTE : « Le Secret Cosmique » est la suite du célèbre documentaire de divulgation « Above Majestic » (« Au-dessus de Majestic »), qui est disponible à l’achat ou à la location sur différentes plateformes, et dont une transcription est disponible à cette adresse : https://www.elishean.fr/manuel-pour-obtenir-la-divulgation-totale/

Une version vidéo gratuite sur Youtube avec doublage par des voix françaises est également disponible ici : https://youtu.be/JUIC8GoHhWc


 


Je soutiens la Presse Indépendente :
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments