Sais tu pourquoi la géométrie sacrée, la beauté de la nature, les belles chansons ou mélodies t'ont toujours attirés ?

C'est parce que cela te rappelle où est ton véritable foyer, qui est ton Créateur et ce que tu Es...

La perfection infinie que Dieu a créé pareille à Lui-même.

L'univers (Maya) est une pale imitation de la perfection Divine qui demeure en ton Esprit endormit. Tu ne peux pas encore la voir. Mais elle est là. Elle le sera toujours. Pour le moment tu crois encore en tes perceptions physiques. Mais un jour n'y croyant plus, une autre vision te sera redonnée. Et là tu verras...

A la différence de tous les objets de cet univers, la perfection de Mandelbrot est absolue, infinie, et éternelle.

L'ensemble de Mandelbrot ne fluctue ni ne change. Elle est.

Cette fractale parfaite et infinie correspond "symboliquement" a ce que j'ai vu en mon esprit lors de mes différents Samadhis. Je dis symboliquement car il est impossible de placer des mots ni même des images générées par ordinateur sur ce qui dépasse tous nos concepts humains sur la multi-dimensionnalité et le pur Amour que l'on ne peut qualifier que de Divin que procure l'expérience directe de cette vision intérieure.

Mais il y a une correspondance avec cette vérité intérieure infinie comme on peut le voir dans ces vidéos ci-dessous, laquelle s'étend en elle même à "l’intérieur" ne faisant qu'UN, à l'infini dans une expansion continuelle de sa perfection absolue.

Benoît Mandelbrot, né à Varsovie en 1924, est mort à Cambridge le 14 octobre 2010 à l'âge de 85 ans. En 1974, ce mathématicien franco-américain, est devenu célèbre en développant les objets fractals ou fractales. Rarement, dans l'histoire des mathématiques, un nouvel instrument a connu pareille notoriété.

Chose intéressante aussi c'est de voir la vidéo ci-dessous ou un programmeur a transformé les point intérieurs de la fractale en fréquences sonores.

Voici ou tu peux trouver les programmes :

https://mandel.gart.nz/

https://complex-analysis.com/applets/p5js/mandelbrot/

https://codeparade.itch.io/fractal-sound-explorer

Les tracés mathématiques résultant du point de coordonné choisis dans le mandelbrot (qui représente mathématiquement cette unité infinie) donnent des motifs géométriques magnifiques, cohérents et redondants... en d'autres termes, toujours parfaits et infinis dans leur Unité.

Mais dès qu'on pointe le curseur en dehors du mandelbrot, les formes tracés deviennent incohérentes, chaotiques, et au final disparaissaient dans le néant de cet "extérieur". Ce qui rappelle bien la différence enseignée par les Sages entre le monde intérieur, réel (Nirvana), et la projection extérieure, chaotique et irréelle (Maya).

Seul l'un de deux monde est réel, l'autre est un mauvais rêve, celui de la séparation et du monde des images (imaginaire=imagination=images). Le monde de la particule, de la particularité... séparation. Et de l'autre coté le monde parfait et éternel de Dieu. Ouvert. Sans particule. UN. Ce que les physiciens appellent le "champs unifié quantique". Cela ne fait plus partie du monde des particules.

Les particules représentent des idées de séparation. Autrement dit des images/mirages projetées sur l'écran de la conscience du penseur.
Hors c'est là qu'à semblé se produire la séparation (le reve de séparation) car Dieu ne crée pas d'images. Cela n'étant pas Sa volonté, cela n'est pas et aucune image n'est donc réelle. Aucune particule, aucun univers.

Et l’univers disparaitra

Il ne connait aucune séparation entre sa création et Lui. Tout est toujours UN.

Quand tu compares le monde imaginaire humain avec la perfection éternelle et unifiée de l'Esprit intérieur (complet en Dieu) absolument parfait et UN... que dire, le choix de l'éternelle perfection est vite fait... c'est ce que l'on est.

La plus belle fleur dans le rêve n'est qu'une pale imitation d'une infime partie de ton infinie beauté et perfection éternelle. La fleur étant une imitation dans le rêve, une simple image, elle fanera et mourra, car elle n'est pas parfaite car inventée sans Amour, c'est une idole, et toutes les idoles tomberont un jour ou l'autre, alors que ce qui Est Réel, ce que tu Es, est symboliquement pareil à ce que tu vois dans le Mandelbrot, toujours aussi parfait, immuable et continuant indéfiniment sa création qui s'étend en elle meme, toujours aussi parfaite 😉

En réalité donc, cette image mathématique parfaite  tu n'as jamais été un corps... donc... ni une ame individuelle...

Tu n'es jamais né, et tu peux te réveiller de ce rêve.

Tout est UN.

L.


La playlist deezer :
S’abonner
Notification pour
guest

Optionally add an image (JPEG only)

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires