Un Major gendarme (Philippe Saillant) aide des voleurs-vandales à terminer un cambriolage suite à une attaque terroriste.

3
1961

Venu pour y constater des dégâts (précédents) avec 2 mandataires judiciaires le 16 03 2018, sur la commune d’ Escragnolles ( 06460),

le Major Philippe Saillant ,(ex) Major de la gendarmerie de Séranon , a assisté (sans intervenir)  à  (la deuxième partie d’ ) une attaque unilatérale  à main armée par  2 ( des 3 ) assaillants contre François Bleuez à son domicile, dans sa voiture .(1)

Malgré les nombreuses traces de violences évidentes , d ‘effractions, de vandalisme ,  et malgré les constats d ‘huissier ( d’abandon de domicile et de dégats) , et  n’ayant pas vu la première partie de l ‘attaque, ( voiture bélier, masse de jardin, couteau, malgré les traces évidentes), préférant attendre tranquilement l ‘arrivée du PSIG,

le Major Saillant a choisit  de ne pas intervenir malgré des appels à l ‘aide  répétés de François Bleuez, désinterressé par ces jeux interdits là

et malgré un péril manifeste, préférant regarder tranquilement l ‘attaque continuer durant 30 secondes environ, et refusant d’ assurer ses obligations de maintien de l’ordre:

refus de se saisir d ‘un délinquant manifeste (art 73 du CP), refus de maintien de l ‘ordre, non assitance à personne en péril.

Puis il a  fait interner abusivement François Bleuez ,( prétextant  une menace sur sa personne (2)), laissant  les voleurs-vandales occuper les locaux effractés, (anciennement locataires, pourtant déclarés “occupants sans droit ni titre”, revenus chercher quelques affaires),  qui de ce fait, ont pu :

terminer leur cambriolage (et leur déménagement )

 puis y commettre pour environ 60 000 € de dégats supplémentaires(3), sans être dérangé par le propriétaire (F Bleuez, puisqu ‘ interné …), ni par les mandataires judiciaires que Mr Saillant a empéché d’agir (pour la protection des biens de F Bleuez, tel que mandatés).

y laisser leurs (habituelles) menaces et marques de visite via 5 impacts de balles dans les vitres, que l ‘escroc intellectuel et OPJ Laurent Kawka a qualifié comme issues d ‘impact de jets de pierres.

Après 4 refus de prises de plainte par diverses officines de police et gendarmerie, refusant de la prendre malgré l ‘obligation, une plainte (IGPN) a été déposée par les 2 mandataires judiciaires outrés, ayant assisté aux faits .

Cependant, les méthodes “choisies” par l ‘institution judiciaire semblent être de nature à ne pas dissuader du risque de récidive de telles pratiques d’ ecrocs du droit.

Du fait de l’habitude de l’ IGPN à classer les plaintes , et (comme dans le cas Saillant)  à simplement “déplacer” le mis en cause ,

du fait que F Bleuez est poursuivi  le 29 01 2020 au TGI de Grasse, entre autres pour manquement à une obligation de prudence (  pour les terroristes mutli récidivistes) alors que le fait incriminé  découle du refus de Mr Saillant  d ‘exercer son rôle exclusif) 

du fait du refus de la DGSI d’indiquer à F Bleuez si Mme Aurore Fontaine née Fougeroux travaille directement ou indirectement  pour la dgsi ,

du fait du refus ( jusqu’ à présent) de la part du procueur Manteufel d’ organiser une confrontation avec le gendarme Pascal Garcia qui lui a indiqué le 26 06 2016 ( entre 3 menaces de morts ) qu ‘il avait les ” RG” à domicile,  et suite à leurs oeuvres terroristes, et donc du fait  que le procureur ne semble que peu iteressé par la manifetation de la vérité,malgré une une tentative d ‘homicide et une destruction de domicile et biens équivalents (financièrement ) au résultat d’un attentat terroriste classique

du fait que le parquet se torche avec le droit de résistance à l’oppression caractérisée, à laquelle il s’ associe de fait, et s’est déjà précédement  rendu complice d ‘ un crime ( faux en écriture lors d ‘une affaire précédente https://stopmensonges.com/faux-et-usage-de-faux-au-tribunal-de-grasse-contre-un-dissident/  

+ classement sans suite malgré la preuve fournie (vérifiable), ce qui est du révisionnisme judiciaire,

nous publions donc :

une des  plaintes déposées par François Bleuez, contre Philippe Saillant, plainte dont  tous les éléments matériels ont été attestés et envoyés au parquet, lui même ordonnateur de certains vols qualifiés ( saisies- destructions avant procès sans  indemnisation malgré l ‘obligation légale art 17 DDHC 1789).

la liste des délits survenus sur François Bleuez suite  à l ‘arrivée de ces “RG”  ( pour reprendre l ‘expression du gendarme Pacal Garcia ), habitués à commettre  des crasses selon les gendarmes de Séranon.

la liste de quelques uns des hasards  statistiquement improbables ( https://stopmensonges.com/10-001-e-pour-avoir-gaze-son-cambrioleur-home-jackeurmalgre-zero-jours-ditt-comment-lappareil-judiciaire-fabrique-des-sdf-proprietaires/), dénotant un complot terroriste d’état ou utilisant des moyens d’état ( signé et quasiment réussit) , avec divers idiots utiles à la manoeuvre, dont Philippe Saillant , rentier lattéral du chaos que ses propres manquements génèrent, sous les ordres d’ un parquet manifestement complice, manipulé, peut être à l ‘insu de son plein gré, ou non…

le tout contre un être si fragile :

 

 

 

Bleuez François  le  26 11 2018

 

 

Monsieur le Procureur de la République,Mr Manteufel

objet : plainte pour faux en écriture, vol – vandalisme (saisies destruction) , complicité d ‘internement abusif ,vice de procédure GAV ,complicité de cambriolage en récidive et complicité de home jacking ,non assistance à personne en péril, entrave à assistance à personne en péril , violation répétée de l’art 73 du CP ,contre le Major Saillant et éventuellement sa hierarchie s’ il a agit sur ordre.

Monsieur ,

j’ai l’honneur de déposer plainte pour faux en écriture , vols, vandalisme contre le Major Saillant de la brigade de Séranon .

Les faits sont les suivants :

le 16 03 2018 , après avoir manqué à ses obligations de maintien de l’ordre et non assistance caractérisée à personne en péril ( plainte déjà déposée par mes parents ) lors de l’attaque à la voiture bélier, couteau , barre de métal, et masse de jardin à mon encontre à mon domicile dans ma voiture , ce malgré mes appels à l ‘aide ,le Major Saillant a rédigé un document à l’attention du Maire et du Prefet dans le but (avoué , puisqu il me l’a dit en GAV) de me faire interner , suite à une menace imaginaire qu’il déclare avoir vu et/ou comprise comme telle .

Dans la mesure ou mes parents étaient à coté de moi à ce moment là , et face à moi à 5 mètres au moment des “violences” qu’il à cru voir (coup de frein …. pour évacuer de mon capot un vandale précédemment auteur d’une attaque au couteau), et que mes parents présents n’ ont en aucun cas vu , voire meme le contraire( soin particulier apporté à mes manœuvres pour ne pas blesser les auteurs de l’attaque),

l’enquête des faits du 16 03 2018 révelera inévitablement le caractère faux et orienté de son document , qu’il ne pouvait ni ne devait rédiger , sachant pertinement qu’il tomberait sous le coup d’une poursuite pour non assistance à personne en danger , entrave à l ‘assistance à personne en danger.

Rapport issu de son imagination , de la version des assaillants -terroristes -squatteurs cambrioleurs- vandales , mais en aucun cas de la stricte description des faits !

De ce fait , il a manqué au devoir de séparation des pouvoirs qui lui incombe et qu ‘il n’a que partiellement respecté en délégant l’enquête à une autre gendarmerie .

Il a refusé de prendre mon audition volontairement et a organisé mon internement d’office .

(J’ai entendu toutes les conversations téléphoniques à travers la porte en cellule lors de la GAV ).

Il a colporté à ses collègues grassois son faux témoignage , qui l’ont eux meme docilement rapporté au Dr Suissa , durant plus d’une heure … malgré mon refus d’expertise et consultation avec le Dr Suissa , qui ne s’est pourtant pas privé d’établir un certificat basé sur une consultation….qui n’a jamais eu lieu !

Il a également manqué à une obligation , en déclarant m’avoir proposé à manger lors de la GAV,(que j aurais soit disant refusé ) ce qui est faux .(je l ai signalé dans le rapport de GAV)

N’ayant pas mangé le matin meme ni la veille au soir , je suis donc arrivé en hypoglycémie chez le Dr Suissa a 13 h ….

 

Cet internement abusif a engendré des frais d’avocat (Me Natalie Rayé ) frais de garde du corps pour protéger mes parents contre les menaces des terroristes (proférées devant mr Saillant) , délibérément laissés en liberté à mon domicile après leur effraction et cambriolage.( mes parents ayant eu droit à une « visite » hostile le samedi soir 27 03 2018 , à minuit ,déjouée par le vigile)

Veuillez noter que les dégradations( supplémentaires ) commises entre le 16 03 2018 et le 19 03 2018 par les squatteurs – cambrioleurs s’élevent à plus de 50 000 € , outres les menaces par trous de balles dans les vitres que l’escroc intellectuel laurent Kawka , OPJ , déclare face à mes parents être « des jets de pierre .. . » (photos transmises a l OPJ Clavier de grasse )

Lors de leur ènième « déménagement  – cambriolage» , Mr Chartreux stéphane , Mr Fontaine sébastien et consort ont emportés plusieurs de mes biens personnels présents à mon domicile.(12 étagères , 8 outils de jardin , vis et clouterie (80 kg) pour une somme d ‘environ 1000 € cumulée ).

S’ ils avaient été mis en GAV au vu des dégats sur ma voiture( dans laquelle je me trouvais ) démontrant la violence extreme de l ‘attaque , ils en auraient été empéché, tant des dégradations que des vols (supplémentaires).

Concernant les matériels que le Major Saillant a « saisi » lors de plusieurs perquisitions , la somme totale s’élève à 900 € , et mon avocat Mr Rayé m’a informé que ces matériels avaient été détruits avant même le procès du 14 03 2018 .

Ce qui a donc été fait sans décision d’une « autorité judiciaire » ( pour rappel ,le prefet et le procureur n’en sont pas ) , et qui plus est , peut influer préalablement sur les décisions de justice, au vu du fait qu’en cas de décision « non coupable » , les sommes équivalentes au matériels saisis et détruits devraient être remboursés.

D’autre part , la plupart des matériels saisis ne figuraient pas dans la liste et catégories visées par l ‘arrété préfectoral signifié à mon endroit le 15 06 2018 ( sauf l’arbaltète saisie) , et le document stipulait que ces matériels seraient revendus aux enchères , et mon compte crédité du montant de la vente.

Liste des matériels saisis detruits : arbalete et un lot de fleche + corde (260 € ) catégorie B , 2 arcs décathlon et lot de fleches 240 €(hors catégorie) ,sagaie serpette : 70 € (hors catégorie ) pistolet a air comprimé de 2 joules et ses plomb ( hors catégorie) 200 € ,couteau avec boussole 35 € , lacrymogène 75 € , 3 petits couteaux ( 30 € ) hors catégorie.

IL y a donc atteinte à des biens personnels privés, que d’ailleurs mon statut de majeur protégé ( art 8 de la charte des personnes protégés) prévoyait pourtant de faire respecter.

Sans parler de la destruction totale de tous mes biens et destruction totale de ma maison , malgré que la protection d’ un majeur protégé dans son logement et l’accès à ses biens n’ait pas été appliqué , au vu du résultat.(+ de 300 000 € de dégats (estimation basse) ,vols vandalisme divers( 79 000 € env) .

Si vous refusez de poursuivre Mr Saillant pour ce vol-saisie-vandalisme, veuillez avoir l ‘obligeance de m’indiquer quelle AUTORITE JUDICIAIRE a ordonné cette destruction avant procès.

Concernant la complicité de home Jacking , le Major Saillant a été informé le 03 11 2018 que j’ai subit une séquestration , cambriolage et effraction le 23 10 2018 , et n’a procédé à aucune GAV malgré le constat par 4 gendarmes ce jour là, gendarmes que je suis en mesure d’identifier pour certains .(plainte classée sans suite , jusqu’ à présent ).

Les 2 mois de jets de pierres entre fin juin 2016 et fin aout 2018 , dont l’auteur Brandon Fontaine a été identifié ( par moi meme) et est passé aux aveux ecrits partiels , constituent clairement un acte de home jacking,puisque j’ai du m’enfuir par 2 fois une semaine pour y échapper lors de cet été 2016.

L’absence de poursuite après les faits du 23 10 2016 , l’identification et les aveux écrits transmis à la gendarmerie, outre la coupure du courant du 24 au 27 10 2018 que j ‘ai subie, et les menaces répétées (d’enfermement) des gendarmes à mon endroit , est un acte conscient d’acquiessement et de soutien à cette pratique ,et un manque de réaction alors que le parquet avait lourdement insisté pour que je sois maintenu sous «  protection » , en faisant appel d ‘une demande de main levée de tutelle.

L’éloignement prolongé de mon domicile pour zero Jours d’ ITT lors de mon agression du 03 11 2016 par mon home jackeur- vandale- cambrioleur-voleur de courrier- tageur  « FDP »(sur mes vitres)  Bandon Fontaine, ainsi que les deux premiers reports d’audience ( qui ne m’incombent pas ) , et ce sans relogement durable , alors que j’ai été mis à la rue en hiver à 1000 m d ‘altitude sans accès à mes comptes ni moyen de me reloger , est un acte terroriste dangereux ( ayant vécut à 40 ° C durant l’été 2017 dans un des logements insalubres que j’ai pu me payer, mon ex tuteur J Y Gastaud m ‘ayant littéralement abandonné ) .

Lors de la GAV du 03 11 2016 ,le major Saillant m’a dit : «  on vous avait prévenu de pas les prendre » .

Je n’ai jamais reçu le moindre courrier ou appel de la gendarmerie à ce sujet .

Seul un appel de la mairie ( et trop tardivement) me demandant de ne pas les accepter comme locataire au motif « qu’ ils étaient handicapés » , discrimination que j’ai évidemment refusée, ignorant que le casier n ° 3 vierge présenté à son entrée dans mon logement par mr Fontaine Sebastien était un faux .

Lors de ma GAV du 03 11 2016 , d’autres vols de matériels (ciment gravier polystyrene extrudé : 300 € env ) ont eu lieu à mon domicile.

Mettre en GAV un propriétaire facilite apparement beaucoup la commission de vols quand le propriétaire est absent !

Le fait de m ‘avoir menacé (d’enfermement, pour la 3 ° fois ) par téléphone (lors de mon appel du 27 10 2016) à la gendarmerie de séranon est aussi en soi un acte délictueux ,alors qu’ un ènième cambriolage était en train de se préparer sous mes yeux ! Et a eu lieu 4 h plus tard le soir même, ainsi que le lendemain le 28 10 2016, vidant ma cave de toutes mes affaires , en utilisant ma remorque au cul de la voiture de mr Fontaine ( aidé par mr Jeremie Ciappa ).

Violation de l ‘art 73 du CP :

ayant constaté sous ses yeux un acte de vandalisme relevant de l’art 73 du CP ( à minima ) et ayant constaté l’état de dégradation extreme de ma voiture, dans laquelle je me trouvais , lui restant à 5 m de moi sans rien faire malgré mes appels à l ‘aide répétés, Mr Saillant a refusé de se saisir de l’auteur des faits une fois celui ci( Mr Fontaine sebastien) apporté à ses pieds…sur mon capot sur lequel ce dernier était monté avec insistance et refusait de descendre durant 1 min chrono .

De ce fait , j’ai du démarrer sur la route et tenter de faire descendre mr Fontaine par un coup de frein après avoir démarré , lequel s’est blessé paraît il en tombant ( a tres faible allure) .

Si le Major Saillant s’ était saisi du vandale multi récidiviste , je n aurai pas eu a fuir (en voiture ).

Face à tous ces éléments , dont la plupart peuvent etre corroborés, vérifiés,ou faire l ‘objet de confrontations afin d’établir leur véracité , je vous prie , Monsieur le procureur , de bien vouloir effectuer les poursuites nécessaires à la cessation ,dissuasion et répression de ce type d ‘acte délictueux , et vous prie d’ agréer mes salutations respectueuses .

François Bleuez

 

 

Rappel : François Bleuez y avait déjà  subit  un home jacking ( judiciaire ) de 15 mois, après l ‘échec relatif du pogrom qu ‘il avait subit à son  domicile  à l été 2016 par l’ auteur des jets de pierre Brandon Fontaine.

Notes :

1.La vitre avant gauche a été brisée par une masse de jardin, par mr Stéphane Chartreux, lors de la tentatvie d ‘homicide, après attaque à la voiture bélier contre F Bleuez.

2. F Bleuez a fait le geste de l’équerre maçonnique à Mr P Saillant, que ce dernier a  interprété comme une menace, motif de l’internement…malgré que 140 000 personnes le fassent chaque mois des dizaines de fois sans qu ‘aucun ne se sente menacé en loge par ce geste ( de ralliement au principe de  droiture , qui fut visiblement manquante ici ).

3. les dégats précédents sont en cours d ‘évaluation, les premier devis se montant à plusieurs centaines de milliers d ‘ €, ce qui permet déjà de qualifier la destruction de sa maison et de  maison ( + le chien tué)  d ‘acte de guerre, d ‘autant que Mr Fontaine avait menacé à plusieurs reprises le mandataires judiciaires de tout détruire avant de partir…

 

liste des délits subis par F Bleuez  depuis( et par ) l ‘arrivée des ces fameux “RG” « locataires »:

évenements suivants que nous vous soumettons en vue de relancer les plaintes classées sans suite par le procureur malgré la présence de gendarmes pour certains d entre eux , ou les aveux écrits de l auteur cambrioleur- vandale- intrus- tageur ….brandon Fontaine/

début avril 2016 arrivée des”Fontaine”

dès les 2 premiers jours de  leur arrivée ,1° vol dans la cave( argent métal 8035 e).Fouilles, remise aux gendarmes de munitions de club de tir  , airsoft .

en mai 2016 petits travaux dans le chalet ( clé laissé à disposition de mr fontaine) peut etre a t il fait un double

mai 2016 : vols répétés de documents ,objets divers au domicile de FB ,utilisation par l’intrus de la WIFI de son ordinateur.

fin mai 2016: FB enménage dans le chalet a 10 metres de la maison .

03 juin 2016: remise  par la gendarmerie après vérifications de la légalité à FB des munitions et airsoft que Mme Fontaine avait remises aux gendarmes, sans en informer FB , et après fouilles dans son lieu d’habitation ( mitoyen ).

nuit du 7 juin ( d apres mr fontaine) :” intrusion”durant 1 h dans le chalet ( ou il y avait les armes  cachées).effraction constatée de la vitre par FB a son retour(3 jours plus tards ),vitre cassée montrée aux gendarmes le 15 06 2016, fouille manifeste de l ordinateur de FB(cables débranchés).FB etait en série d orchestre avec l OPMC en soliste ( a l’orgue pour la production “métropolis” restransmis dans 50 salles de cinema dans le monde en direct
, donc est resté toute la semaine travailler l orgue sur valbonne)….

15 juin 2016 : la gendarmerie demande la restitution de2 armes détenues légalement et délcarées .FB refuse sans même vérifier leur présence ,puisqu’il  compte utiliser le délai de 2 mois pour faire appel,généralement suspensif.

26 juin 2016: le gendarme pascal garcia (contre terrorisme)interroge FB sur le lieu de stockage de ses armes ,lui fait quelques reproches sur ses publications, et lui demande de quitter le pays , le menace de mort pour la 3 °  fois , et l’informe qu’il a : ” les  RG a la maison”….sans plus de précision…

Loading...

27 juin 2016: perquisition au chalet de FB.

27 juin 2016 : mr Fontaine change de sa propre initiative les serrures qu avaient changées les gendarmes . Mr Fontaine remet 10 jours plus tard 2 (des 3) clefs  a FB en disant qu il n ‘ y en avait que 2 . le 23 10 2016 , il sera contraint par les gendarmes a remettre cette 3 ° clef….

début juillet 2016 : FB rentre a Escragnolles et constate les jets de pierres fréquents en soirée sur la maison puis exclusivement sur le chalet.

juillet  2016: FB s enfuit sur nice 1 semaine du fait des jets de pierre hostiles et laissant supposer une forte proximité des harcelleurs, puis
revient apres l ‘attentat sur nice du 14 04 2016 , puis repart 30 h apres pour a nouveau une semaine du fait des jets de pierres .

vers le 17 ou 18  juillet , mr Fontaine Sebastien indique a FB que le chalet a été mis a sac ( photos montrée aux gendarmes de seranon). mr fontaine prétent avoir tout rangé pour la 2 ° fois( , il avait rangé ausi  apres la mise a sac faite par les gendarmes lors de leurs perquisition du 27  06 …

debut aout 2016: mr fontaine et son fils ainé “mac” croient identifier des jeunes comme les harcelleurs , et les agresse lourdement au lavoir d’ escragnolles.

23 – 24  aout 2016 ; nouvelle effraction au chalet ,

fin aout 2016 :FB ayant installé des alarmes partout sur le terrain et a l extérieur, finit par identifier sans aucun doute le jetteur de pierre ; ” brandon fontaine” , qui passe apres coup aux aveux (partiels)(tags d insultes(déstinés a faire acuser d autres perosnnes , jets de projectiles ).
ces faits de harcellement ont necessité environ 12 déplacements des gendarmes.

5 10 2016 : altercation devant la porte du chalet avec brandon fontaine, menaces de sa part sur FB . le soir meme , la kangoo de FB était détériorée (et finalement ) détruite, car remplie dans le reservoir avec de la terre et débris végétaux ayant bouché tout le circuit de gasoil.

18 10 2016 ; 2 ° remplissage de reservoir par  ” X” …. causant la panne définitive 2 mois plus tard malgré les soins palliatifs (garage amédée , plascassier, facture fournies aux plaintes).

23 10 2016 : sequestration durant 10 min de FB ( par mr fontaine S et jeremie ciappa ),cambriolage vandalisme et effraction  du chalet par Mr Fontaine S et son fils brandon en présence des gendarmes , qui ont fait remettre les objets volés … et la 3 ° clef conservée par mr fontaine( clef qui n avait pas suffit a permmettre de rentrer  sans effraction, FB l ayant soupçoné …d’ en avoir gardé une …. et ayant barricadé la porte)

du 24  au 27 10 2016 : mr fontaine coupe l electricité 3 jours au chalet de FB depuis la maison. FB demande aux gendarmes de contraindre  mr Fontaine a remttre le courant.

27 10 2016 FB assiste aux préparatifs de cambriolage  + échange verbal qui le confirme entre mr Fontaine et mr ciappa ).
FB appelle les gendarmes qui menacent pour la 3 °  fois FB de l enfermer si il continue a  appeler . 5 h plus tard en soirée, le 27 puis le 28 , FB assiste aux allers retours avec sa propre remorque (partant pleine et revenant  vide ) faits par mr fontaine, probablement sur grasse ou a faible distance( puisque 2 allers retours le 28dans la soirée ….) .

3 11 2016 ; visite de JB et AB au domicile de FB. agression de brandon fontaine et usage de lacrymogene par FB .

4 11 2016 : perquisition de la voiture et chalet de FB .

20 11 2017 : incendie dans la propriété de FB

13 12 2017 :menaces de destruction de la maison et voiture envers J et A Bleuez ,

16 03 2018 : agression à main armée sur FB ,effraction de domicile, de voiture , attaque à la voiture bélier  et à coups de masse (Mr Chartreux Stéphane,Mr Fontaine Sebastien, Mr Fontaine Xavier )
.Non assistance de la part des 2 gendarmes observant la scène sans réagir à coté de Jeanine et Alain Bleuez ..
Menaces sur tuteurs J et A Bleuez devant les gendarmes , toujours inactifs pour faire cesser ces délits habituels.

du 16 au 19 03 2018 : nouvelles dégradations à l’étage, vitre brisées,trou de balle  évident (et de ce fait menaces par trous de balle) … dans la vitre nord de la cuisine de la maison,double feuilletée anti-effraction .L’OPJ Laurent Kawka prétend face à J et A Bleuez que ce sont des « jets de pierre »

Nouveaux dégats survenus sur le chalet (totalement détruit en intérieur + capteurs solaires : environ 60 000 €)  et vols de 20 étagères métalliques blanches ( 500 € ), du fait de la décision des gendarmes de les laisser dans le logement durant cette période.

 

 

 

 

Loading...

Je soutiens la Presse Indépendente :

3
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de
Thierry Poget
Membre
Thierry Poget

Commentaire en partage de cet article sur mon compte Facebook : Bonjour, Eh oui, c’est bien malheureux, ce genre d’affaire existe bel et bien. Moi-même au Sénégal mon ex-épouse avec la complicité de plusieurs membres de sa famille et extérieur, dont l’ancien doyen des Juges du tribunal de Dakar, Me.… Lire la suite »

Peppin
Membre
Peppin

Bonjour François, je suis affligé je ne pensais pas que cela puisse arriver au pays de Hugo. Je pense à toi et te soutiendrais.

comMicka
Membre
comMicka

Un truc de fou, courage François !