"Cela" qui choisit ne se situe pas au niveau du personnage.

Quand il y a l'illusion que c'est le personnage qui choisit, c'est que l'esprit qui est le véritable "choisisseur" a déjà choisit en amont de choisir l'égo (idée de séparation de la Source - identité a un corps).

Là est le véritable choix du véritable "choisisseur" qui est l'esprit.

Quand le choix de l'égo est fait par l'esprit, l'esprit oublie ce qu'il est, et se "déporte" (symboliquement) dans l'illusion de l'égo du personnage. Croyant avoir a faire de multiples choix pour la "vie" du personnage.

Mais le véritable choix, ainsi que le choisisseur, ne se situe pas là !

Il n'y a que 2 choix possibles en vérité, celui de Dieu, ou celui de l'illusion de la séparation de Dieu (dualité/égo). Chacun de ces choix s'excluent totalement. C'est soit l'un, ou soit l'autre. Aucun mixage n'est possible.

Soit tu es réveillé en tant que pur Esprit (Christ), au Royaume du Ciel, de Dieu, le Nirvana ou le Paradis si tu préfères, ce ne sont que des mots, ou soit tu es dans le rêve de la séparation, Samsara ou enfer ou maya...

C'est l'un ou l'autre. Et entre les 2, il y a le choisisseur qui choisit...

Dieu n'a pas de corps, pas d'image, pas de niveaux, pas de séparation, ne change jamais et est UN (non-duel).

Le monde de l'illusion de la séparation est l'inverse total de la réalité de Dieu.

Peu de personnes sur terre veulent l'entendre et pourtant c'est la vérité, et c'est la seule réalité. Laquelle est pure amour, UN et certainement pas de ce monde imaginaire de la dualité que nous expérimentons ici-bas... en enfer des images séparées... 😉

L’idolâtrie est la pensée de l'égo qui veut diviniser les images de son monde de la séparation.

La tentation qui est aussi de l'égo n'a qu'une seule leçon qu'elle voudrait enseigner sous toutes ses formes : Faire croire au Saint Fils de Dieu qu'il est un corps ! Né pour souffrir et mourir (à répétitions).

La vérité est simple.

Un choix de suivre la pensée de séparation de Dieu a été fait, un monde illusoire en est apparu (univers) comme dans un rêve.

Mais cette idée de séparation n'étant pas possible en réalité, aucune séparation ne s'est produite en réalité et tu demeures toujours le Christ, sauf que tu l'as oublié en remplaçant ce que tu es par une image du rêve.

L'innocence est totale et tout péché est impossible car quoi que tu sembles rêver dans ton rêve, aucun personnage ni aucune situation n'est réelle.

C'est le pardon qui défait le rêve en reconnaissant que rien dans le rêve ne s'est jamais produit et qu'aucun des personnages de ton rêve n'existent !

Il n'y a pas de responsable ou de coupable à ce qui n'a jamais existé (ton univers rêvé).

Seul le royaume de Dieu est réel et c'est à cela que tu te réveilles quand tu lâches ton rêve en faisant le choix de l'amour qui est celui de Dieu.

L.


La playlist deezer :
S’abonner
Notification pour
guest

Optionally add an image (JPEG only)

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires