Le chef d’Etat bolivien : « Pour sauver le climat, c’est le capitalisme qu’il faut éradiquer »

4
2050
0 0 voter
Évaluation de l'article

Evo Morales ancien berger devenu président de la Bolivie,  a réitéré ses attaques contre le capitalisme coupable selon lui « de détruire la planète ».

Le chef d’Etat est arrivé vêtu d’un seyant costume sombre brodé de rose et de motifs incas. Il y a six ans, en 2009 à Copenhague, il avait fait le show avec son compère vénézuélien Hugo Chavez en pourfendant « l’impérialisme et les éconocrates ».

Cette fois, le chef d’Etat, Evo Morales était orphelin de son acolyte, mais le verbe, lui, était toujours là. Radical et sans concessions : « Vous, le Nord, ne pouvez continuer à saccager la planète sans vergogne ni raison ! », a-t-il lancé en conférence de presse.

(Crédit photo : David Solon)

« Le capitalisme est la source de tous les maux, il est à l’origine de la destruction de la Pachamama [1] par le consumérisme et l’individualisme qui sape les communautés. » Le président bolivien a ainsi exhorté le monde à « en finir avec lui afin de sauver le climat » en appelant les peuples indigènes et les organisations sociales à la rescousse pour « stopper cette culture de guerre ».

Le chef d’Etat a terminé son allocution en adressant ses condoléances au peuple français, « victime récente d’attentats odieux », mais en ajoutant que « les Occidentaux devaient s’interroger sur les origines de cette violence et cesser leurs interventions militaires sous tous les prétextes ».

LA PROTECTION DE LA « TERRE-MÈRE »

« Sa politique d’inscrit dans une démarche continentale et équilibrée, qui prône l’instauration du « buen vivir » – le « vivre bien » –, l’équilibre écologique et l’équité sociale », a souligné l’UPPA en référence aux résultats obtenus par le chef d’Etat et son gouvernement dans la lutte contre les inégalités, l’accès aux services de base (eau, éducation, santé) et les efforts engagés pour la protection de la Pachamama, la « Terre mère ».

[source terraeco.net ] La Terre mère en quechua


Je soutiens la Presse Indépendente :
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Joule
Membre
Joule
Mar 11, 2019 9:31

“Retour à l’ambassade du Venezula – Anniversaire de la mort de Chavez ”
GiletsJaunes Constituants
https://www.youtube.com/watch?v=eWBE0OE2HF4

PAM2/3
PAM2/3
Fév 10, 2019 8:07

Pour nous sauver de la pollution d’accord !
Mais TOUT LE SYSTEME SOLAIRE VOIT SES CLIMATS CHANGER, et le GIEC est un RAMASSIS D’ESCROCS et D’IDIOTS UTILES et CRIMINELS néanmoins.

ymdougoud
Membre
ymdougoud
Fév 6, 2019 3:27

Un point de vie/vue limpide comme l’eau du Lac Baïkal au degel , l’un des autres endroits de l’identité premiere des peuples , le renouveau , le petit cercle ouvert sur le plus grand : Ils sont un peu partout ceux là comme ce president Bolivien a l’esprit sage .… Lire la suite »

guy51
Membre
guy51
Fév 3, 2019 10:51

il a raison,mais quando ont fait des discours comme cela vous ete considéré dictateur.Quand il y avait Chavez il n’y avait pas des Vénézuéliens qui s’enfuiait.La première chose que a fait Chavez est de mettre les banquiers en prison,Il a fait beaucoup pour les pauvres.Il a dit si vous voulez… Lire la suite »