01

Il y a un point sur lequel les spécialistes de l’ufologie ne paraissent pas avoir suffisamment insisté dans les
savants travaux qu’ils ont publiés sur le mystère des objets volants non identifiés depuis des années.

C’est l’énigme de ces étranges inscriptions, symboles ou graphismes, lettres ou chiffres parfois, que certains témoins ont distinctement remarqué sur la paroi des engins qu’ils observaient. Ces marques mériteraient
pourtant une étude approfondie.

Les rapports ne manquent pas qui relatent l’observation de signes étranges sur les ovnis. En les compilant et en effectuant les recoupements qui s’imposent, on peut même dire qu’il existe, au travers des témoignages, tout un “langage d’immatriculation des véhicules extraterrestres dirigés”.

Certains chercheurs ont bien noté ce fait mais ils n’ont pas jugé opportun d’y porter trop d’intérêt. De leur point de vue, les rapports concernant ces signes mystérieux ne sont que fantasmes de la part des témoins.

Dans la panique, ces derniers auraient ainsi projeté hors d’eux-mêmes, dans ce qu’ils ont vu ou cru voir, des symboles n’existant en fait que dans leur esprit.

Ce mécanisme psychologique interviendrait comme une sorte de réflexe destiné à rassurer et à apporter des repères aux personnes confrontées à une situation inattendue et totalement inconnue.

Certes, cette objection peut être pertinente quand on a affaire à un témoignage unique mais qu’en est-il des témoignages collectifs et des photographies montrant distinctement ces inscriptions, symboles ou graphismes ?

De même, que dire des témoins vivants dans des pays différents, qui n’ont donc pas pu se consulter, et qui ont pourtant rapporté l’existence de symboles similaires lors d’observations différentes ?

En réalité, ces inscriptions représentent bien un mystère et ce serait grand tort de les ranger d’un revers
de main dans la catégorie des faits imaginaires ou liés à un quelconque phénomène hallucinatoire.

L’OVNI ummite

Parmi les documents photographiques, prenons l’exemple célèbre de l’objet ovoïde observé en juin 1967 dans les environs de Madrid. On discerne nettement un H barré sur sa branche horizontale tandis que les
deux branches verticales affectent un mouvement parabolique très net vers l’extérieur.

02

Le fameux OVNI observé à Madrid

Ce même symbole a été observé au moins huit fois à travers le monde, toujours sur des engins de forme ronde ou ellipsoïdale. Parfois, le graphisme mystérieux est interprété avec certaines variantes.

En 1966, près de la capitale espagnole encore, le témoin José Luis Jordan, le témoin très controversé de l’affaire des Ummo qui a fait couler beaucoup d’encre, observe un ovni qui porte à sa base le même symbole dépourvu de barre verticale mais souligné par trois points sombres à ses extrémités.

En Australie, quatre ans plus tard, six observations concernent un ovni qui porte sur ses flancs le H barré à plusieurs exemplaires.

Signes cabalistiques

On a voulu interpréter “ésotériquement” ce symbole. Des commentaires l’ont rapproché de certains signes cabalistiques connus en lui donnant une interprétation ou une autre. Ces extrapolations ont sans doute gêné plus d’un ufologue sérieux.

Lorsque le mysticisme s’empare de l’observation d’un phénomène objectif, il est évidemment souhaitable
de prendre du recul.

Pourtant, les interprétations audacieuses, et même parfois fumeuses, ne doivent pas empêcher l’étude d’une réalité contrôlable d’un grand nombre de témoignages. Voyons les principaux.

03

Belgique décembre 1973, un homme voit cet emblème sur le flanc d’un engin planant au-dessus de lui

Des chiffres, des lettres, des étoiles

Dès la fin du siècle dernier, on note, dans les rapports qui commencent à se multiplier sur des objets célestes encore plus difficiles à identifier en ce temps-là qu’aujourd’hui, des observations de lettres et de
signes distinctifs.

En avril 1897, une foule entière observe un ovni dans le ciel de Girard, Illinois. Sur un des côtés de l’engin, on voit nettement une grande lettre M. Quand l’engin atterrira, dans les environs de la ville, d’autres observateurs signaleront la présence de cette lettre.

Comme le H barré, ce M est assez fréquent sur la base ou les flancs des ovnis. Parfois, il est dessiné selon un graphisme assez original qui rappelle les lettres chinoises ou japonaises, à moins que ce ne soit les signes cabalistiques dont il a été question plus haut.

04

Cette inscription géométrique a été vue par le policier Lonnie Zamora sur la surface d’un grand OVNI qui a atterri près de Soccorro, Nouveau-Mexique en avril 1964

Dans les montagnes de San Bernardino, en Californie, un matin de février 1954, A.P. Wheeler, un ingénieur en mécanique, observe un ovni au sol. Sur le côté de l’appareil, il note la présence de deux M superposés, traités un peu à la manière des signes cunéiformes assyriens.

Sur la gauche, d’autres symboles ; une forme de F curieusement stylisé, deux 8 et un point entouré d’un cercle.

À huit mois de cette observation, Wheeler, qui s’intéresse désormais très sérieusement à l’ufologie, se trouve en présence d’un autre engin.

09

Dans les montagnes de San Bernardino, Arizona, février 1954, un ingénieur mécanicien dit avoir observé
les signes ci-dessus sur un OVNI

Cette fois, il n’assiste à aucun atterrissage. Mais il voit nettement les mêmes signes sur ses parois. Il se demande si le 8 n’est pas notre symbole de l’infini ?

Et si les autres graphismes ne correspondent pas à un langage mathématique plutôt qu’à une “immatriculation” sens terrestre du terme. Malheureusement l’étude ne sera pas poursuivie.

On a souvent vu des étoiles ou des motifs plus ou moins nets rappelant leur forme. Trois enfants en ont signalé une sur un objet qui planait au-dessus de la mer dans les environs de Cap Canaveral en juin 1966.

Plus près de nous, en 2006, au mois de janvier, d’autres personnes ont vu la même chose. Beaucoup de rapports signalent la présence de chiffres, diversement associés à des figures géométriques ou à des symboles divers.

07

Les dessins de Jim Penniston vus sur un engin triangulaire à Rendlesham, 27 décembre 1980

Sur un ovni au sol, Haskell Raper, de Provençal, en Alabama, discerne une série de lettres et de chiffres entremêlés. Un U et un N sont clairement visibles. Mais Raper était peut-être trop troublé (il l’a reconnu) pour se souvenir de la suite du message.

Morris Helin, un autre observateur qui se trouve à deux reprises, en avril 1971, en présence d’un ovni ovoïde, note dans les minutes qui suivent ce qu’il vient de voir, de peur de l’oublier : 1 X 1 4 7 8…

Un matin de mars 1966, à huit miles de Temple, au Texas, un engin en forme de cigare bloque l’autoroute 70. Sur ses flancs, plusieurs témoins remarquent la présence de lettres et de chiffres.

Seul un certain Eddie Laxan sera capable de se souvenir des détails après avoir été hypnotisé à plusieurs reprises. Cela donnait la combinaison TL 4138 ou 4738.

08

Un homme de l’état du Tennessee a décrit les symboles qu’il a observés sur un OVNI. L’un d’eux ressemblait à une pipe de tabac avec une barre blanche presque au-dessus. L’engin a plané à quelques mètres au-dessus de son jardin avant de s’éloigner

D’autres fois, ce sont des triangles ou des X pointés, des croix de toute forme et de toute taille, des cercles étrangement ponctués ou des motifs complètement dépourvus de signification apparente.

Conclusion

Il faudrait examiner chaque cas avec la plus grande attention et s’assurer tout d’abord que les témoins n’affabulent pas. Nous avons vu que, la plupart du temps, les témoignages sont tout à fait sincères et les observations objectives.

Nombreuses sont les questions : ces lettres ou chiffres ont-ils un lien avec ces autres signes retrouvés
dans les champs ?

Ces signes évoluent-ils avec les époques des observations et tendent-ils à se “moderniser” ? Serons-nous jamais capables de les décrypter ? Quelle est leur raison d’être sur les flancs des ovnis ?

Leur présence paraît si “bassement humaine”. Les êtres, d’où qu’ils proviennent, éprouvent-ils le besoin de
“décorer leur engin” ou de l’identifier et de le marquer comme on le fait sur terre, avec les logos de
constructeurs gravés sur les carrosseries des voitures ?…

Il est vrai que ce sujet soulève un abîme d’interrogations…

Il y a aussi des quasi-certitudes. Il semble évident en effet que ces symboles ne nous sont pas destinés ; que les éventuels extraterrestres aux commandes des ovnis ne cherchent pas à communiquer avec nous à travers eux.

05

06

Ces signes sont-ils des moyens d’identification ? Donnent-ils une indication d’une provenance ? Peut-être
sont-ils en rapport direct avec le pilotage de l’engin. Cela pourrait expliquer en tout cas que certains témoins les aient vus changer au cours de l’observation.

Il faudrait chercher à découvrir la clé de cette énigme, et les ufologues de la nouvelle génération devraient reprendre tous ces cas depuis les origines et se pencher sur cette question.

Source : Claude Burkel/Top Secret N°37

A lire également sur Stopmensonges :

Ces étranges déchets laissés par les O.V.N.I.S

Les mutilations de bétail avec une précision chirurgicale : une histoire à prendre au sérieux

Récupération d’un OVNI au Nouveau-Mexique en 1974 ?

Les OVNIS codés de la renaissance

OVNI : Deux cas de rencontres rapprochées près de Lyon en 1997

Atterrissage d’O.V.N.I dans un champ de Seine et Marne en 1989 ?

Colares 1977 : quand la réalité dépasse la fiction


La playlist deezer :
S’abonner
Notification pour
guest

Optionally add an image (JPEG only)

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires