Il y a beaucoup de questions sur le sujet du sexe qui sont posées lors des Satsangs, cela nécessite de mettre les choses à plat et de clarifier certaines idées fausses à ce sujet.

Beaucoup ont une idée fausse sur l'illumination et le fait que cela serait incompatible avec les activités du corps, dont le sexe fait partie...

Certains imaginent que seuls les ascètes enfermés dans un monastère ou une grotte peuvent atteindre l'illumination, ce qui est faux.

Il y a certes des ascètes qui ont atteint l'illumination, comme Ramana Maharshi ou d'autres moins connus et qui n'avaient pas du tout d'activités sexuelles. Mais cela n'a jamais été une condition à l'illumination, seulement un choix et un chemin qui convenait à certains.

Jésus était marié à Marie et ils avaient des relations sexuelles.

Ganga Mira est devenue la femme de Papaji et ils ont eu un enfant ensemble.

L'histoire de Shiva raconte qu'il avait plusieurs amantes.

Anandamayi Ma était mariée aussi.

Mooji a une copine aussi.

Arten and Pursah étaient mariés lors de leur dernier rêve d'incarnation, et ils se sont illuminés quand même.

Lors de mes propres rencontres sur cette terre, les frères et sœurs ayant réalisé qu'ils sont le Soi avaient des relations sexuelles, mariés ou pas.

Il y a une image de ce que devrait être un être Réalisé qui est fausse et qu'il faut casser, car elle est fausse tout simplement.

L'ascétisme n'est pas une condition à l'illumination, tout comme le fait d'avoir des relations sexuelles n'en est pas une non plus.

L’illumination n'a rien a voir avec le sexe, ni les autres activités du corps, mais avec l'Amour, le pur Amour, le pur Esprit.

Un proverbe Bouddhiste dit :

Avant l'illumination, coupe du bois, porte de l'eau.
Après l'illumination, coupe du bois, porte de l'eau.

Il y a cependant une difficulté avec le sexe qu'il faut surmonter et transcender pour atteindre l'illumination, car oui l'égo a de nombreux pièges...

Le sexe ramène au corps physique et peut aussi ramener à l'illusion de l'amour particulier, ce qui est un frein à l'éveil du pur Esprit.

Tant que le mental maintient des idées fausses sur le sexe et l'amour, cela reste un frein, c'est un piège. La voie Tantrique est particulièrement délicate en ce sens et beaucoup tombent dans le piège, elle reste tout de même intéressante dans sa forme la plus pure (sans ses dérives). Cela n'a rien a voir avec l'activité sexuelle elle-même, mais seulement avec les pensées associées à cela.

Un Sage peut tout aussi bien apprécier de manger du chocolat, de fumer une cigarette, ou d'avoir une relation sexuelle. Mais la différence avec l’être non-réalisé, c'est que le Sage n'y croit pas, il le voit différemment, car il le pense différemment. Sa pensée est pure Amour, pure joie, pure amusement. Et il n'y a rien de réel là dedans, seulement l'Amour et la Joie sont réels et ne dépendent pas d'une activité du corps ou d'une autre.

Le Sage transcende le désir qui ne peut plus l'affecter. Il n'en est plus esclave, il peut donc en profiter, mais sans attachement ni désir de finalité.

Il existe différents stades de Samadhis et il est vrai qu'au final lors du dernier stade précédent la disparition du corps, tu ne peux pas avoir de relations sexuelles, l'illumination met fin à tout désir et te plonge dans ta complétude infinie, ton extase naturelle du pur esprit est si intense et constante que le sexe n'est rien comparé à Cela. Mais là je te parle de la toute fin du voyage de retour, avant il y a des paliers et le sexe est certes à transcender dans les idées du mental, mais il n'est pas un obstacle à l'illumination.

Ce que j'observe par contre est l'utilisation du système de pensée de l'égo pour blesser, mettre de la culpabilité, là ou il n'y a rien. Car le sexe n'est ni bon ni mauvais, il fait partie du rêve et le rêve n'est rien. Il faut juste s'en réveiller.

Si le sexe devient une lubie constante te sortant du moment présent, alors oui il y a un travail intérieur à faire pour se débarrasser des penchants limitants et blessants. Et c'est la raison pour laquelle certains choisissent l'ascétisme, ce qui est un moyen radical pour régler le problème, bien que cela puisse aussi en entraîner d'autres. Rappelez vous Bouddha et son conseil de choisir la voie du milieux...

Quand tu glorifies une partie du rêve, tu le rends réel pour toi et tu lui donnes pouvoir sur toi de te blesser.

Mais c'est pareil quand tu rejettes (condamne) une partie du rêve, tu la rends aussi réelle pour toi et elle à pouvoir sur toi de te blesser.

Ce que tu crois posséder ou vouloir posséder, te possède. Ce que tu libères en le donnant, est à toi sans qu'il puisse te posséder.

L'Amour véritable du pur Esprit transcende cela.

Que la paix et l'Amour t'accompagnent.

L.


La playlist deezer :
S’abonner
Notification pour
guest

Optionally add an image (JPEG only)

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires