Quand les militaires décident d’attaquer les Ovnis…

0
2318

military, jet, jets, f16, tomcat, f15, UFO, disc, disk, TR3B, project aurora, project blue beam, 2012, obama, secret, conspiracy, paranormal, sighting, MUFON, Lady Gaga, poker face, nude, naked, private, awards, baby1

Les Archives Nationales Britanniques viennent d’ouvrir au grand public un ensemble de 160 fichiers classés top-secret sur l’observation de phénomènes d’OVNI. Parmi l’ensemble de dossiers relatant des phénomènes plus ou moins surprenants d’objets bizarres se déplaçant de manière inhabituelle dans le ciel, il en est un qui a attiré particulièrement l’attention de la version online du journal allemand Welt.

La scène se déroule la nuit du 20 mai 1957, en pleine guerre froide. Milton Torres, un pilote américain de l’US Air Force est alors en mission en Europe. Sa hierarchie lui demande alors de décoller en compagnie d’un autre pilote pour se rendre à environ 120 kilomètres du centre de Londres, à l’endroit où le radar de la Station Manston de la Royal Air Force détecte avec insistance le signal d’un appareil, qui n’a non seulement aucun lieu d’être à cet endroit, et qui semble par ailleurs faire du sur place durant de longs instants.

Une fois sur les lieux, Milton Torres se retrouve alors confronté à un objet volant d’un genre complètement inconnu pour lui, qu’il qualifie d’ailleurs de « soucoupe volante extra-terrestre ». Celui-ci émet un signal particulièrement brillant et anormal sur son radar. Il en réfère alors aux hommes dans la base de contrôle, qui dans un élan de pacifisme exacerbé, lui ordonnent de balancer une salve de 24 roquettes sur cet objet volant non identifié qui vole erratiquement au dessus de la Mer du Nord. Le pilote se rapproche alors de l’OVNI pour ajuster sa cible et envoyer ses roquettes mais, dans un retournement de situation, celui-ci se fait tout simplement scotcher sur place par une machine volante qui développe une vitesse que Milton décrit comme « incroyable », « quelque chose qui défie la mort ». La mission est alors annulée et Milton rentre broucouille à la base.

La suite est digne de X-Files. A son retour sur terre, un homme habillé en civil qu’il n’a jamais vu lui explique qu’à partir de cet instant, il n’a rien vu et qu’il ne devra jamais parler cette mission, pas même à son commandant. Une fois la mise en garde dispensée, l’homme disparait alors « sans même dire au revoir » (vous voyez, je ne me foutais pas de votre gueule avec cette histoire de X-Files). Le second pilote pour sa part explique avoir vu « non pas un mais plusieurs objets » et ne se souvient pas avoir reçu la visite du mystérieux civil. Pour le reste, difficile d’en savoir plus.

Les événements de ce type seraient en fait très fréquents dans l’aviation mondiale et ce seraient plusieurs mystères de ce type qui s’ajouteraient chaque année dans les dossiers des armées de l’air du monde entier.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments