skulls

L'Ordre des Skull & Bones

Kris Millegan

L'Ordre des Skull & Bones, Tout ce que vous désirez savoir sur celle-ci, et que vous n'avez jamais osé demander, Par Kris Millegan. [Note: le site web original d'où viennent ces informations, n'est plus en service, comme plusieurs autres du même type. J'espère que vous comprendrez entre les lignes ce que cela implique, c'est à dire un musellement systématique de la part des hautes instances politiques en place dans le monde, et la disparition ou l'arrestations de ceux qui dévoilent ces choses].

1. L'Origine Secrète des Skull & Bones

L'histoire de cette société débute à Yale, où se déroula trois des activités ayant eu le plus d'impact dans l'histoire sociale Américaine, l'espionnage, l'importation de la drogue et les sociétés secrètes, tous trois étant inter reliés ensemble. Elihu Yale naîtra près de Boston, étudia à Londres, et servit au sein de la British East India Company, pour devenir éventuellement le gouverneur de Fort Saint George, Madras, en 1687. Grâce à ses activités commerciales, il amassa une grande fortune pour retourner ensuite en Angleterre en 1699.

Yale devint connu comme un paisible philanthrope; après en avoir reçu la demande de la part d'une école Collégienne du Connecticut, il envoya un don en argent ainsi que des livres. Après que celui-ci leur eu fait don d'un héritage considérable, Cotton Mather suggéra de nommer cette école à son nom, créant ainsi le Collège Yale, en 1718. Une statue de Nathan Hale se dresse sur l'Ancien Campus de l'Université de Yale. Il y a aussi une copie de cette statue se dressant devant le quartier général de la CIA à Langley, Virginie. De même il y a une autre statue se dressant devant la Phillips Academy à Andover, Massachusetts (où George H.W. Bush ('48) suivit ses cours pré-collégiaux et où il se joignit pour la première fois à une société secrète, à l'âge de douze ans). Nathan Hale, avec trois autres membres gradués de Yale, fut un membre du "Culper Ring," une des premières opérations d'intelligence en Amérique.

Mis en place par George Washington, il eu du succès lors de la guerre Révolutionnaire. Nathan fut le seul agent à être envoyé par les Britanniques, affaire qui fut révélé lors de son célèbre discours de repentir, et après lequel il fut pendu en 1776. Après la fondation de la République, les rapports entre Yale et la "Communauté d'Intelligence" allait devenir plus étroits que jamais. En 1823, Samuel Russell établiera la Russell & Company dans le but d'acquérir l'opium en Turquie, pour l'exporter en Chine. Russell & Company se fonda avec la Perkins syndicate (Boston) en 1830 et devenant alors la première entreprise Américaine à faire le commerce de l'opium. Plusieurs des grandes fortunes Américaines et Européennes furent érigée sur le commerce (de l'opium) avec la "Chine". Un des Chefs d'opérations dans les Cantons, travaillant pour la Russell & Company's fut Warren Delano, Jr., grand-père de Franklin D. Roosevelt. Les autres partenaires de Russell, incluant John Cleve Green (qui finança Princeton), furent Abiel Low (qui finança la construction de la Colombie), Joseph Coolidge et les Perkins, ainsi que les familles Sturgis et Forbes.

(Le fils de Coolidge organisa la United Fruit company, et son petit fils, Archibald C. Coolidge, fut un co-fondateur du CFR, ou Council on Foreign Relations, ou le Conseil des Relations Étrangères.) William Huntington Russell ('33), le cousin de Samuel, étudia en Allemagne entre 1831-32. L'Allemagne était alors un laboratoire de nouvelles idées. Les "méthodes scientifiques" furent appliquées à toutes les formes de l'activité humaine. Prussia, qui avait mit le blâme de la défaite de Napoléon en 1806 sur les pensées trop égocentriques de ses soldats du milieu du stress de la guerre, se fondant sur les principes érigés par John Locke et Jean Jacques Rousseau, il créa le nouveau système d'éducation.

Johan Fitche, dans son "Discours adressé au Peuple Allemand," déclara que les enfants devaient être pris en charge par l'État, pour les diriger dans une nouvelle manière de penser. Georg Wilhelm Friedrich Hegel prit le poste de Fitche à l'Université de Berlin en 1817, où il fut professeur jusqu'à sa mort en 1831. Hegel représentait le cumul des écoles du philosophe Idéaliste Allemand, dans la personne d'Immanuel Kant. Pour Hegel, notre monde est un monde de raison. L'État est la Raison Absolue et les citoyens peuvent seulement devenir libre par le service et l'obéissance à l'État. Hegel appelle l'état la "marche de Dieu dans le monde" et la "fin finale de toute chose". (Hegel était un athée qui ne croyait pas en Dieu). Cette fin finale, déclara Hegel, "possède le droit absolu sur l'individu, dont les énergies suprêmes consistent à être un membre de l'état."

Le fascisme et les communisme tirent leur racine philosophiques dans l'Hégélianisme. La philosophie Hégélienne était très en vogue en Allemagne à l'époque de William Russell. Lorsque Russell retourna à Yale en 1832, il forma une société senior avec Alphonso Taft ('33). Selon les informations recueillis à partir du rite initiatique de la "tombe" (le Skull & Bones meeting hall) en 1876, "Le mot "Bones" (les os) représente une branche au sein d'une spécialité de l'Université Allemande....

Le Général Russell, son fondateur, était en Allemagne avant l'obtention de son grade Senior et ce fut là qu'il forma une première confrérie avec à sa tête un membre important de la Société Allemande. Il revint ensuite au Collège Yale avec celui-ci, et ce fut là qu'il reçu l'autorité de fonder une autre branche de celle-ci, ici même. Ainsi, William H. Russell et quatre autres personnes, devinrent les membres fondateurs de "L'Ordre des Scull & Bones," qui plus tard changea pour devenir "L'Ordre des Skull & Bones". La nature secrète de l'Ordre des Skull & Bones existe seulement à Yale.

Quinze jeunes hommes sont "sélectionnés" à chaque année par les seniors pour être initiés au groupe l'année suivante. Quelques uns disent que chaque initié reçoit $15,000 et une horloge grand-père.

Loin d'être un endroit réservé aux plaisirs des étudiants de campus, ce véritable club sélect prépare plutôt le succès post-collégial de ses membres. La liste des noms des familles ayant appartenu au Skull & Bones, comporte des personnes d'élite de ce monde, parmi lesquels se retrouvent les Lord, Whitney, Taft, Jay, Bundy, Harriman, Weyerhaeuser, Pinchot, Rockefeller, Goodyear, Sloane, Stimson, Phelps, Perkins, Pillsbury, Kellogg, Vanderbilt, Bush, Lovett et plusieurs autres. William Russell devint plus tard général et un législateur de l'état du Connecticut.

Alphonso Taft fut nommé en tant que Procureur Général des USA, Secrétaire de Guerre (un poste que plusieurs "Bonesmen", membres des Skull & Bones, ont occupés), Ambassadeur d'Autriche, et Ambassadeur de Russie (un autre poste tenu par plusieurs "Bonesmen"). Son fils, William Howard Taft ('87), est le seul homme à avoir été, à la fois Président des États-Unis et Juge en Chef de la Court Suprême.

2. Les secrets de la "Tombe"

L'Ordre aura du succès dès les commencements et subsistera, malgré les animosités suscités par les querelles occasionnelles et la controverse entourant l'ordre. Il y eu quelques dissension parmi les professeurs, qui n'aimaient pas la nature secrète et exclusive de l'organisation. Il y eu également des réactions négatives de la part d'étudiants, se sentant très concerné par l'influence que les "Bones" avaient sur les finances de Yale, et en raison du favoritisme affiché à l'égard des "Bonesmen."

En octobre 1873, le livre intitulé "The Iconoclast", Volume 1, Numéro 1, fut publié à New Haven. Ce fut là la seule publication officielle, parmi les quelques articles publiées ouvertement sur l'Ordre des Skull & Bones. Voici ici quelques extraits du livre "The Iconoclast":

"Nous parlons à travers une nouvelle publication, parce que la presse du collège est fermée à ceux qui osent ouvertement mentionner le mot "Bones"....

"Le Skull & Bones recrutent ses hommes à partir de chacune de nos classes. Ils s'en vont ensuite dehors dans le monde, pour devenir en peut de temps, les leaders de la société. Ils ont obtenu le contrôle de Yale. Son administration est contrôlée par eux. L'argent payé au collège passe entre leurs mains, et ils l'administrent au plaisir de leur volonté. Ils favorisent les hommes du milieu d'eux en payant leur inscription, alors que les autres doivent payer le prix entier pour avoir le droit d'étudier. Et en faisant cela, ceux-ci favoriseront la société au détriment du collège....'

"Année après année, la maladie mortelle prend de l'ampleur. La société n'a jamais été aussi répulsive qu'elle l'est aujourd'hui, cela en raison du fait qu'ils lient les cordons de la bourse pour les non-membres, alors que dans le même temps, ils distribuent grassement pour les membres de leur société. Jamais auparavant celle-ci n'a démontré une telle arrogance et un tel sentiment de supériorité que maintenant. Ils musellent la Presse Collégienne et dominent sur celle-ci. Ils ne permettent pas que l'on exprime notre mécontentement, mais au contraire, ils utilisent leur puissance pour réduire au silence la conscience collective."

Le premier meeting de la société eu lieu dans une salle louée spécialement pour l'occasion. En 1856, la "tombe", une petite habitation de pierres brunes, sans fenêtres, revêtue de vignes, fut construite, et ce fut à cet endroit, ce jour là, que les "Bonesmen" tinrent pour la première fois leur "étrange rite initiatique occulte", et où par la suite ils tiendront leurs rencontres à chaque semaine, les jeudi et dimanche.

Le 29 septembre 1876, un groupe s'étant fait appelé eux-mêmes "The Order of File and Claw" pénétra de force dans le "saint des saints" des Skull & Bones. Dans la tombe ils trouvèrent une loge portant le numéro 324 "tapissée partout, même sur les murs, d'un tissus de velours noir." Sur l'étage du haut il trouvèrent une loge portant le numéro 322, le "sanctum sanctorium" du temple... tapissé partout de velours rouge" avec un pentagramme sur le mur. Dans la pièce il y avait une photo des fondateurs des Bones à Yale, et des photos des membres de la Société en Allemagne, lorsque cette branche fut établie ici en 1832." Le groupe trouva aussi une autre scène intéressante dans le parloir de la pièce suivante, portant le numéro 322.

Provenant de la publication intitulés "The Fall Of Skull And Bones":

"Sur le mur ouest, suspendu au dessus d'autres images, il se trouve une ancienne gravure représentant un caveau d'enterrement ouvert,

dans lequel, sur une dalle de pierre, reposent les restes de quatre squelettes humains, groupé ensemble et ayant des bonnets ridicules avec des cloches, et un livre ouvert, ainsi que plusieurs instruments de mathématique, un vieux manuscrit, et une couronne royale. Sur l'arche de la voûte se lisent des phrases explicatives écrites en lettres Romaines disant, "We War Der Thor, Wer Weiser, Wer Bettler Oder, Kaiser?" et en bas de la voûte il est gravé en caractères Allemands la phrase; "Ob Arm, Ob Beich, im Tode gleich."

Le portrait entier est accompagné par une carte sur laquelle il est écrit, "De la branche Allemande. Présenté par D. C. Gilman (50')."

Daniel Coit Gilman ('52), avec deux autres "Bonesmen," forment un trio, influençant encore la vie Américaine aujourd'hui. Aussitôt après leur initiation dans les Skull & Bones, Daniel Gilman, Timothy Dwight ('49) et Andrew Dickinson White ('53) vinrent étudier la philosophie en Europe à l'Université de Berlin. Gilman revint d'Europe et se joignit aux Skull & Bones en tant qu'homme de confiance et trésorier de Russell, en 1856, alors que William H. Russell lui-même était Président. Il passa les quatorze années suivantes à New Haven, à consolider le pouvoir de l'ordre.

Gilman fut désigné comme Libraire à Yale en 1858. Par le moyen de manoeuvres politiques, il acquerra des fonds pour le département des science de Yale (l'École Scientifique de Sheffield) et arriva à faire adopter par Congrès le Bill Morrill Land, lequel fut finalement signé par le Président Lincoln, et qui fut ensuite passé au vote par le Président Buchanan.

Cet Acte, "donnait des terres publiques pour les Collèges d'État pour l'agriculture et les sciences", loi qui est maintenant connue comme le Land Grant College Act. Yale fut la première école en Amérique à obtenir des bandes de terres fédérales, et à amasser rapidement les meilleures terres du Connecticut en ce temps là. Pour le remercier de ces acquisitions, Yale fit de Gilman un Professeur de Physique et de Géographie.

Daniel fut le premier Président de l'Université de Californie. Il aida aussi à fonder, et il fut aussi le premier président de l'Université John Hopkins.

Gilman fut le premier président de l'Institution Carnegie et fut également impliqué dans la mise en place de la Fondation Peabody, ainsi que les Fondations Slater et Russell Sage.

Son copain, Andrew D. White, fut le premier président de la Cornell University (par qui il reçu toutes les ressources du Collège de New York par le moyen du Land Grant College Act), Ministre U.S. en Russie, Ambassadeur US à Berlin, et premier de l'Association Historique Américaine. White fut aussi le Chef de la délégation Américaine lors de la Conférence de Hague en 1899, où fut établit une court judiciaire internationale.

Timothy Dwight, un professeur de Yale Divinity School, fut placé au poste de président de Yale en 1886. Tous les présidents, depuis lors, ont été soit des "Bonesmen" ou alors directement lié à l'Ordre et à ses intérêts.

Le trio Daniel/Gilman/White fut aussi responsable de la fondation de l'American Economic Association, l'American Chemical Society et l'American Psychological Association. Par leurs influences sur John Dewey et Horace Mann, ce trio continue encore à avoir un énorme impact sur l'éducation aujourd'hui.

3. Interconnexion de leurs Pouvoirs

Dans son livre "The American Secret Establishment," Antony Sutton décrivit la capacité de l'Ordre des Skull & Bones pour établir une "chaîne d'influence" verticale et horizontale assurant la continuité de leur machination conspiratrice.

Les liens Whitney-Stimson-Bundy représentent la "chaîne verticale" de leur cercle d'influence.

W. C. Whitney ('63), qui fut marié à Flora Payne (de la Standard Oil Payne dynasty), fut Secrétaire de la Navy. Son avocat était un homme dont le nom était Elihu Root. Root employa Henry Stimson ('88), pour manoeuvrer avec la loi des écoles. Stimson fit appel à Root en tant que Secrétaire de la Guerre en 1911, poste qui lui fut donné par un Bonesman du nom de William Howard Taft. Stimson devint plus tard le Gouverneur Général de Coolidge dans les Philippines, Hoover devint Secrétaire d'État et Secrétaire de la Guerre durant les administrations Roosevelt & Truman.

Hollister Bundy ('09) fut l'assistant spécial de Stimson et homme désigné dans le Pentagone pour le Manhattan Project. (Le Projet Manhattan avait pour but de créer la première bombe atomique, à l'aide des savants Allemands du Troisième Reich) Son fils, aussi un membre des Skull & Bones, s'appelait William Bundy ('39) et McGeorge Bundy ('40). Tous deux étaient vraiment actif dans les affaires gouvernementales et dans les affaires de la fondation.

Les deux frères, par leur position à la CIA, le Département de la Défense et le Département d'État, ainsi que comme Assistants Spéciaux des Présidents Kennedy et Johnson, exercèrent un impact significatif sur le transfère des informations et sur le service d'intelligence durant la "Guerre" du Vietnam.

William Bundy devint éditeur du Foreign Affairs, le magazine d'influence du Council on Foreign Affairs (CFR). McGeorge devint président de la Fondation Ford.

Un autre groupe intéressant de "Bonesmen" est l'équipe Harriman/Bush. Averil Harriman ('13), "Conseiller d'État" du Democratic Party, et son frère Roland Harriman ('17) étaient des membres vraiment actifs. En fait, quatre étudiants "Bonesmen" de la classe de Roland en 1917 furent les directeurs de la Brown Brothers Harriman, incluant Prescott Bush ('17), le père de George Bush senior.

Depuis le tournant du siècle, deux firmes d'investissements bancaires, la Guaranty Trust et la Brown Brothers Harriman, furent toutes deux dominées par des membres des Skull & Bones. Ces deux firmes furent entre autre grandement impliquées dans le financement du Communisme et du régime d'Hitler.

Les "Bonesman" ont une affinité avec les idées Hégéliennes de la dialectique historique, qui dictait l'utilisation des conflits contrôlés, le principe de philosophie de la thèse versus l'antithèse, pour créer une synthèse prédéterminée. Une synthèse de leur propre conception et plan, où l'état est absolue et où les individus ont leurs libertés garantis, sur la base de leur obéissance à l'état, dans un Nouvel Ordre Mondial. La Fondation et les manœuvres politiques de la part des "Bonesmen" et leurs alliés aidèrent les Bolcheviques à prévaloir en Russie. En défiance des lois fédérales, les conspirateurs par le moyen du financement des industries, établirent des banques et développèrent des dépôts de pétrole et de minerais dans la toute l4es régions de la nouvelle U.S.S.R.

Plus tard, Averil Harriman, alors ministre de la Grande Bretagne, en charge de la Lend-Lease de Bretagne et de la Russie, fut responsable pour le transport entier des marchandises pour les manufactures de Russie. Selon quelques chercheurs, Harriman fut aussi impliqué dans le transfère des secrets nucléaires, du plutonium et de la planche à billet du dollar U. S. en U.S.S.R.

En 1932, la Union Banking Corporation of New York City fit la liste de quatre directeurs de la cellule ('17) et de deux banquiers Nazis associés avec Fritz Thyssen, qui avaient financés Hitler depuis 1924.

Voici quelques passages de "George Bush; La Biographie Non Autorisée":

"Le Président Franklin Roosevlt's Alien Property Custodian, Leo T. Crowley, signa le Vesting Order Numéro 248 [17/11/42] saisissant les propriétés de Prescott Bush sous l'Acte à l'égard du Commerce avec l'Ennemi. Cet Ordre exécutif comportait une liste des enregistrements obscurs gouvernementaux qu'ils gardèrent loin des médias, dans lequel ils #4 dénoncèrent l'implication des Nazis dans cette affaire; ajoutant que la Union Banking Corporation travaillait pour la "famille Thyssen" des nationalistes "d'Allemagne et/ou de la Hongrie" ... d'un pays désigné ennemi."

"Par cette décision, Prescott Bush et les autres directeurs de l'Union Banking Corporation furent légalement déclarés "un front pour les Nazis", le gouvernement avoua l'issue historique la plus importante: Dans laquelle les Nazis d'Hitler eux-mêmes obtinrent des armes et des renseignements d'intelligence par le moyen des cliques de New-York et de Londres, là même où Prescott Bush fut un important cadre exécutif...

"4. Le New York Times, 16 décembre, 1944, écrivit un article de 25 pages au sujet des actions de la New York State Banking Department. La dernière phrase se réfère à la Banque Nazi, comme suit: "La Union Banking Corporation, 39 Broadway, New York, avait reçu l'autorité de changer sa place principale d'affaire pour le 120 Broadway."

"Le Times omet le fait que l'Union Banking Corporation avait été saisit par le gouvernement pour avoir été en affiliation avec l'ennemi, ainsi que le fait que la 120 Broadway était l'adresse du Gouvernement pour le "Superviseur de la Propriété Étrangère."

Après la guerre, Prescott allait devenir un Sénateur des USA pour le Connecticut et le partenaire de golf favori du Président Eisenhower.

Est-ce que l'Ordre des Skull & Bones fait parti des Illuminatis?

Lorsqu'une personne est initiée aux Skull & Bones, il lui est alors donné un nouveau nom, une pratique similaire à celle des Illuminatis. De plus, plusieurs noms de membres des Illuminatis furent trouvés ayant eu des contacts et/ou de fortes influences avec plusieurs des professeurs qui enseignèrent les "Bonesmen" à Berlin.

Lorsqu'une société secrète conspire contre la souveraineté des rois, ils ont besoin d'organiser, des accumulations de fonds, de rendre leurs plans opérationnels, et d'amener leur travaux à la réalisation.

Pouvons-nous avoir aux Etats-Unis, une société secrète qui utilisera la couverture de la "Sécurité d'État Nationale" pour l'exécution de leurs plans infâmes?

De "George Bush: La Biographie Non Autorisée":

"Ce Septembre [1951], Robert Lovett remplaça le Marshall comme secrétaire de la défense. Dans le même temps, Harriman fut nommé directeur de la Mutual Security Agency (Agence Mutuelle de Sécurité), faisant de lui le chef U.S. de l'alliance militaire Anglo-Américaine. À partir de là, Brown Brothers Harriman devint rien de moins que le commandeur en chef."

"Un regard approfondit sur le régime de sécurité de Harriman à Washington (1950-53) fut l'organisation d'opérations de couverture et la "guerre psychologique." Harriman, avec son avocat et son partenaire d'affaire, Allen et John Foster Dulles, voulait utiliser les services secrets du gouvernement pour conduire des campagnes de propagandes extensives et l'expérimentation de techniques de psychologie de masse à l'intérieur des U.S.A., ainsi que dans des campagnes paramilitaires à l'étranger....

"Le régime de sécurité de Harriman créa la Psychological Strategy Board (PSB) en 1951. L'homme désigné comme directeur du PSB était Gordon Gray.... le frère de Gordon, R.J. Reynolds, et le chef était Bowman Gray Jr., qui fut également un officier de l'intelligence navale, connu à Washington comme le "fondateur de l'opération d'intelligence." Gordon Gray devint l'ami personnel et un allié politique de Prescott Bush; et le fils de Gray devint pour le fils de Prescott, George, son avocat personnel et le bouclier de sa politique de couverture."

Aussi, vous avez le clan Whitney/Stimson/Bundy et les Harriman/Bush, exerçant une influence politique et économique et sociale terrible sur les affaires de l'Amérique et du monde. Ensuite vous avez le copain de Prescott Bush, Richard Nixon, mis en place en tant que vice-président et activiste. Vous avez ensuite un assassinat national, sous LBJ, tout cela alors que vous avez le garçon de Bundy pour couvrir l'affaire, la venue de Nixon comme Président avec l'aide du "Bonesmen" Ray Price ('51) et Richard A. Moore. Vous avez ensuite un Trilatéraliste dans la personne du fils de Prescott Bush, placé en tant que vice-président activiste sous Reagan. Ensuite vous avez un président "Skull & Bones" déclarant la venue d'un "Nouvel Ordre Mondial" dans le même temps qu'il combattait contre son partenaire d'affaire, Saddam Hussein.

Après douze ans d'administration Républicaine, Bush passa les reines à son partenaire de trafique de drogue de l'Arkansas, Bill Clinton, qui étudia à Yale Law School. Selon quelques analystes de recherche, Clinton fut recruté par la CIA à partir du Rhodes Scholar à Oxford. Ceci pourrait-il être un processus de la "vieille dialectique historique Hégélienne"?

La Liste des noms de la Société Secrète

Il y a tellement de "Yaliens" dans l'OSS (l'Office of Strategic Services, l'ancêtre de la CIA) que l'hymne de Yale, le "Whiffenpoof Song", devint la chanson "non-officielle" de l'OSS. Plusieurs dans le OSS étaient des "Bonesmen" ou appartenaient aux autres sociétés seniors de Yale.

Robert Lovett ('18), l'amis d'enfance de Harriman, fut initié à l'Ordre des Skull & Bones par la cellule de Prescott Bush '17 et fut le directeur de la Brown Brothers Harriman.

Encore une fois, de "George Bush: la Biographie Non Autorisée":

"Le 22 octobre 1945, le Secrétaire de la Guerre Robert Patterson créa le Lovett Committee, dirigé par Robert A. Lovett, pour aviser le gouvernement des activités des organisations d'Intelligence US de la période post Deuxième Guerre Mondiale... La nouvelle agence devait

"travailler de concert" avec les forces armées, mais elle allait être la seule à pouvoir entrer en contact avec les agences dans le domaine de l'espionnage et du contre espionnage à l'étranger. La nouvelle agence allait avoir un budget indépendant, et ses pouvoirs de confiscations allait être garanti par le Congrès, hors de la connaissance du grand publique. Lovett se présenta devant le Secrétaire d'État, de la Guerre, et des Forces Navales le 14 novembre 1945.... Lovett présenta ses conclusions, appelant à l'annulation virtuelle de l'Office of Strategic Services (OSS).... La CIA fut établie en 1947 selon les prescription données par Robert Lovett, sur Jupiter Island."

Gaddis Smith, un professeur d'histoire de Yale, déclara:

"Yale a eu une forte influence sur l'Agence d'Intelligence Centrale (CIA) plus que tout autre université, donnant à la CIA l'atmosphère des classes de nos réunions." Et les "Bonesman" ont été parmi les têtes principales "des fantômes" au milieu de la construction de la "maison hantée" de la CIA."

F. Trubee Davison ('18) fut Directeur du Personnel à la CIA dès les premières années. Quelques-uns parmi les autres "Bonesmen" connectés avec la communauté d'intelligence sont:

Sloane Coffin, Jr. ('49)

V. Van Dine ('49)

James Buckley ('44)

Bill Buckley ('50)

Hugh Cunnigham ('34)

Hugh Wilson ('09)

Reuben Holden ('40)

Charles R. Walker ('16)

Secrétaire de la Guerre non officiel de Yale, Robert D. French ('10)

Archibald MacLiesh ('15)

Dino Pionzio ('50), CIA Chef Député de Station durant la défaite d'Allende

William et McGeorge Bundy

Richard A. Moore ('3?)

Le Sénateur David Boren ('63)

Le Sénateur John Kerry ('66)

...et, bien sûr, George Herbert Walker Bush.

Bush initia Coffin, qui initia Buckley.

Quelques autres éminents "Bonesmen" sont:

Henry Luce ('20), de la publication Time-Life

John Thomas Daniels ('14), fondateur de la Archer Daniels Midland

Gifford Pinchot ('89), l'expert en foresterie du Président Theodore

Roosevelt

Frederick E. Weyerhaeuser ('96)

Harold Stanley ('08), fondateur de Morgan Stanley, banquiers investisseurs

Alfred Cowles ('13), de la Cowles Communication

Henry P. Davison ('20), partenaire senior de la Morgan Guaranty Trust

Thomas Cochran ('04) le partenaire de Morgan

Le Sénateur John Heinz ('31)

Pierre Jay ('92), premier chef de la Banque Fédérale de Réserve de New York

George Herbert Walker, Jr. ('27), financier et co-fondateur des Mets de New-York

Artemus Gates ('18), Président de la New York Trust Company, de l'Union Pacific, du TIME, et de la Boeing Company

William Draper III (50), du Département de la Défense à l'ONU et de la Import-Export Bank

Dean Witter, Jr.('44), banquiers investisseur

Le Sénateur Jonathan Bingham ('36)

Potter Stewart ('36), Juge de la Court Suprême

Le Sénateur John Chaffe ('47)

Harry Payne Whitney ('94), l'époux de Gertrude Vanderbilt, banquiers investisseurs

Russell W. Davenport ('23), éditeur de Fortune Magazine, créateur de la liste Fortune 500

Evan G. Galbraith ('50), Ambassadeur de France et Directeur Administrateur de la Morgan Stanley Richard Gow ('55), président de la Zapata Oil

Amory Howe Bradford ('34), l'époux de Carol Warburg Rothschild et Directeur du New York Times

C. E. Lord ('49), Surveillant en chef du système monétaire

Winston Lord ('59), Chef du CFR, Ambassadeur en Chine et assistant au Secrétariat d'État dans l'administration Clinton

Depuis que Nixon a ré-établi les relations diplomatiques avec la Chine, plusieurs de nos ambassadeurs dans ce pays ont été des Bonesmen, incluant George Bush, le premier Chef et Officier de Liaison U. S. avec le peuple de la République Populaire de Chine.

(Note: Liste des Biographies et des sources, à venir dans la prochaine traduction.)


La playlist deezer :
S’abonner
Notification pour
guest

Optionally add an image (JPEG only)

2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback
« Vayetsé ép. 10″: Liste des criminels les plus dangereux de la planète | ELISHEAN
Nov 11, 2013 5:06 pm

[…] Bush (père): Skull & Bones, CFR, Trilateral Commission, Committee of […]

trackback
« Vayetsé ép. 5″: Illuminatis vs White Dragons | ELISHEAN
Nov 10, 2013 7:18 pm

[…] pourvoyeurs de cette élite est dans l’université de Yale aux Etats Unis : la fratrie des « Skulls and Bones ». Ces nouvelles recrues sont placés aux postes clés et ont pour mission de coopter […]