Si vous posez demain la question aux 7 milliards d’humains sur Terre de quelle est la signification du monde, vous obtiendrez 7 milliards de points de vue différents… ou alors des milliards de points de vue différents et un regroupement d’une partie de ces 7 milliards sur un point de vue consensuel issu de la programmation philosophique et matérialiste terrienne reçue lors de leur éducation scolaire et parentale (programme).

Pareil si vous leur posez la question de la signification de leur propre existence.

Il en va de même pour tous les sujets d’autres questionnements… vous obtiendrez toujours des points de vues… des opinions mentales…

Cela est semblable à l’observation d’un tableau de peintre, chacun y va de sa propre interprétation et y apporte la signification qu’il souhaite y apporter…

La signification de notre propre existence, ou de l’existence de quoi que ce soit, tant qu’il n’y a pas eu de réveil au Soi, est une interprétation. Une opinion personnelle noyée dans l’immensité de la Création… et toute opinion, toute interprétation mentale est un frein au réveil au Soi.

C’est le mental qui cherche à définir les choses. C’est normal c’est sa fonction dans le monde des objets. Mais tant que le mental n’est pas transcendé, il fait écran à la Vérité en y projetant ses propres significations sur tout. Le mental, bien que ne sachant rien, a une opinion sur tout 😉

Si vous posez la question à un non-éveillé : “Qui es tu ?”

Il vous dira qu’il est ceci ou cela. Il essaiera de se donner (par rapport à ce qu’il croit être) une quelconque signification.

Alors que si vous posez la question à l’Être éveillé : “Qui es tu ?”

Les réponses seront systématiquement “la même”, à savoir.. qu’il n’est rien. Rien de définissable, rien de signifiant.

Quand Moise à posé la question à Dieu sur la montagne “Quel est ton nom ?”, Dieu lui a répondu : “Je suis”.

Quand on posait la question à Ramana Maharshi : “Qui es tu ?”
Ramana répondait : “Pour découvrir ce que je suis, découvres ce que tu es”.

Quand la question était posée à Jésus, il répondait : “Je suis ce que je suis”.

Un Bouddhiste pourrait vous répondre : “Je suis la vacuité”.

Un autre pourrait répondre : “Je suis Cela”. Mais sans jamais définir ce qu’est “Cela”.

Et tout être réveillé au Soi, vous répondra de la même sorte… aucune signification, aucune définition.

Aucune réponse précise et définie, d’aucune sorte ne “gagnera” jamais face au silence.

Jésus a aussi dit : “Je suis la Vérité, le Chemin et la Vie”. Mais aucun de ces 3 mots n’a de signification précise. Et quand Ponse Pilate lui a demandé : “Quelle est cette Vérité ?”, Jésus a donné la réponse d’un grand enseignant, il a tout simplement répondu par son silence.

Car le silence est ce qui se rapproche le plus de la Vérité.

Les milliards de voix et d’opinions sur les choses n’ont nul effet ni importance face au “Grand silence de l’Absolu”.

La raison pour laquelle le silence et l’insignifiance gagneront toujours face aux opinions mentales est la suivante… C’est l’incréé qui est la Source de toute la Création.

L’incréé, n’est “rien”, mais là encore, le mot rien est déjà de trop car sujet à interprétation mentale. Le mot “rien”, génère une activité mentale “conceptuelle” par rapport à ce qu’est ce “rien”. Qui sera de toute façon toujours fausse. Seul le silence absolu peut révéler ce “rien” Absolu. Et quand il s’est révélé/dévoilé, on ne peut pas en parler sans que nous nous éloignions de cette vérité, à cause des mots et concepts du mental qui superposent une signification quelconque à cette vérité Absolue.

C’est pourquoi certains Sages sur Terre on parlé de la “Divine indifférence” qui est nécessaire dans le parcours de celui qui cherche l’illumination. Se détourner du monde conceptuel et physique pour “atteindre” le Soi est une nécessité incontournable.

Il y a un ordre des choses, et cet ordre ne peut pas être inversé. De l’incréé, naît la Création, et pas l’inverse !

L’Univers est mental, nous rappelle Thoth dans les tables d’émeraudes.

Les scientifiques de nos jours commencent à le valider en parlant d’un projection holographique.

Quand les scientifiques ont voulu voir ce qu’est la matière, ils ont construit des accélérateurs de particules, pour ouvrir la matière et voir de quoi elle est faite, et ils se sont rendus compte que la matière n’existe pas en tant qu’objet solide, c’est que du vide, et encore du vide et encore du vide… Certains scientifiques disent de nos jours que la matière est composée de 99,999999999% de vide, se gardant une petite marge de 0,000000001% (dont ils ne savent rien) pour se dire qu’il pourrait exister une chose infime qu’on pourrait appeler “matière”. En réalité il n’en existe pas. Tout est issu du vide en vibration, donnant l’illusion d’une matière qui n’est rien d’autre qu’une vibration de l’incréé : le vide.

Donc nous avons ici un ordre des choses immuable. D’abord le vide, le rien, puis une vibration donnant l’illusion de “quelque chose” que nous appelons “La Création”.

Le mental ne pourra jamais donner une image réelle ou aucun concept valable de ce qu’est le vide ou ce rien pour la simple et bonne raison que le mental est une apparition conséquence (en aval) de sa propre Source.

Autant la Source (en amont) pourrait décrire ce qu’est le mental, autant l’inverse est totalement impossible.

Tu es ce qui donne une signification aux choses (à la base “insignifiantes”) de la Création, car seul l’insignifiant peut signifier. Et par ta pensée créatrice tu crée ton propre monde de significations, sur ce qui à la base, n’en a aucune. De cela naissent les causes et effets de ton film mental.

Pour vous donner une image relative et limitée… un créateur de bijoux peux vous expliquer ce qu’est un collier en or qu’il vient de fabriquer, autant le collier en or ne pourra jamais vous expliquer ce qu’est le créateur de bijoux.

C’est comme ça, et il faut l’accepter, le mental ne vous servira jamais à rien pour aller voir ce qui précède le mental, est au dessus de lui (en amont). Croire le contraire ne vous fera que des nœuds au cerveau et ne vous conduira nul part sauf dans l’illusion d’un savoir conceptuel et limité 😉

La Vérité, vous la trouverez dans ce que le mental déteste le plus 😉

L’informe. Le silence. L’immobilité.

Et pour cela il est nécessaire que le mental cesse toute activité et se repose dans sa Source.

C’est la raison pour laquelle les Sages vous parlent d’un retournement de l’attention, vers l’intérieur. Vers sa Source. Loin du monde projeté et extérieur. Loin de ses propres concepts, significations et interprétations de ce que vous êtes et de ce qu’est le monde.

Se détourner des significations pour aller voir qui est ce “Je”, lequel sans aucune signification (“Je suis.”), dispose d’un outil (“le mental”) pour donner une signification à l’insignifiant qui s’amuse à prendre des formes dans ce monde d’illusions “des objets holographiques projetés” : Maya.

Toutes les peines que vous avez vécues, proviennent de vos interprétations mentales, de significations que vous avez données à l’insignifiant.

L’insignifiant est ce qui peut générer la signification et pas l’inverse.

Il en sera fait selon ta croyance 😉 dans Maya. Mais cela restera une illusion, belle ou moche, avec ses conséquences dans les 2 cas pour ce qui croit être ce quelque chose.

Je te souhaite un bon vidage de tête, un bon retournement à la Vérité, et de bonnes fêtes de fin d’année (illusoires).

Et n’oublie pas que rien de ce qui a été dit ici n’est la Vérité car la Vérité est le silence entre les mots.

Namaste

L.


La playlist deezer :
S’abonner
Notification pour
guest

Optionally add an image (JPEG only)

1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Patrick H
Membre
Patrick H
Déc 18, 2020 12:16 pm

Merci Laurent. Je vais m’intéresser à ce silence………….entre les mots !
Visiblement, beaucoup de scientifiques commencent à se poser des questions sur cette “réalité” du monde : https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/mecanique-quantique-le-monde-87938
Il faut bien écouter les dernières minutes de son exposé…………….savoureux !!