Je n’ose imaginer les applications et implications militaires dans les blacks projects : outre l’aspect "communiquer avec des machines" , on pourrait d’ores et déjà lire dans nos pensées grâce à un "équipement"adapté pour capter et décrypter les ondes cérébrales (d’ailleurs, l’article parle de technologies militaires utilisant cette « force de la pensée »)  … et si on peut les lire, on peut aussi les manipuler , voir les induire directement à la source, si on a la technologie : c’est ouvrir la boite de pandore ;  Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance 

Pour la première fois de l’histoire, des chercheurs ont réussi à transmettre un message d’Inde en France en utilisant « la force de la pensée » et quasiment sans l’aide de la technologie.

Cette technologie de la « sortie » du cerveau d’ondes cérébrales a atteint une nouvelle étape de son développement. Un chercheur indien a transmis à son collègue français un message en utilisant « la force de la pensée ». The Daily Mail informe que c’est en fait la première fois qu’on a réussi à échanger une information directement d’un cerveau a un autre.

A l’aide d’électroencéphalogrammes, les chercheurs ont comparé les pensées aux impulsions électriques dans le cerveau. Autrefois, c’était l’information produite par une personne qui envoyait des signaux à un appareil, mais au cours des recherches récentes, il a été décidé d’essayer de transmettre des données entre deux personnes.

Les recherches ont été réalisées de la manière suivante: un volontaire de Thiruvananthapuram (Inde) a envoyé un « message mental » en forme de salut à une autre personne prenant part aux recherches et se trouvant à Strasbourg. L’ordinateur a alors «traduit» ce salut pour transmettre, à l’aide de la stimulation électrique, cette pensée à son destinataire, avec un capteur implanté dans son cerveau. Le message a émis auprès du destinataire sous la forme d’éclats de lumière. Un peu plus tard, une seconde expérience a été réalisée, avec un message analogique transmis d’Espagne en France.

Il est à noter aussi que des erreurs furent commises au cours de la deuxième expérience, à hauteur de seulement 15%. 5% des erreurs ont eu lieu pendant le chiffrage, et 10% pendant le déchiffrement.

Selon les chercheurs, c’est la première fois que des gens parviennent à transmettre des données directement d’un cerveau à un autre. Les auteurs du projet affirment que le cerveau humain sera capable de coopérer facilement avec des ordinateurs dans un avenir proche.

La technologie de la sortie du cerveau des ondes cérébrales a été mise en œuvre dans le cadre de la coopération entre les sociétés Axilum Robotics et Starlab Barcelona, ainsi que l’université de Barcelone et l’école médicale de Harvard.

Cette technologie des ondes cérébrales est souvent utilisée dans différents domaines, comme par exemple de simples simulateurs en passant par des technologies militaires utilisant cette « force de la pensée ». /N

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_09_02/Des-chercheurs-reussissent-a-transmettre-un-message-telepathique-2865/

 


La playlist deezer :
S’abonner
Notification pour
guest

Optionally add an image (JPEG only)

4 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Oscar
Membre
Oscar
Sep 5, 2014 10:01 pm

C’est de la propagande douce! C’est une tentative Cabalistique ,outre le fait de la transmission de la pensée, de nous bloquer completement en nous foutant des saloperies de puces dans le cerveau en nous reliant a des morceaux de ferailles irradiés d’ondes completement merdées dans un but de densifier notre… Lire la suite »

Oscar
Membre
Oscar
Sep 6, 2014 4:02 pm
Répondre à  Ananda Laurent

Mettez vous a la place de ces incredules, il vont donc dire que tout est possible AVEC l’aide de robots donc.
Quel Mensonge! C’est comprendre quelque chose a l’envers.

Lyseann
Membre
Lyseann
Sep 4, 2014 6:54 pm

« Selon les chercheurs » : de la dernière pluie, ou pas loin. « avec un capteur implanté dans son cerveau » ! : Ah viiii ! La télépathie des transhumanistes ! C’est fou comme ils cherchent à ce que nous coopérions avec des robots, des outils, etc, mais surtout pas avec des humains… Lire la suite »