Bonjour à tous mes frères et sœurs qui suivent l’aventure de la recherche de La Vérité… de “Stop mensonges” à “Lumière sur Gaia” en passant par le projet “Bem Haja” au Portugal… j’ai des infos à vous partager 😉

Ceux qui suivent les aventures du petit personnage Laurent et de sa quête (et partage) de la vérité savent que j’ai toujours été transparent sur “là ou j’en suis” spirituellement ainsi que ce qui arrive dans la vie de mon petit personnage.

Tant que l’objectif final de la libération (illumination) n’est pas révélé totalement, je tiens la barre de mon esprit juste et évite de m’endormir (rêver) du mieux que je peux, avec l’aide du Saint Esprit.

C’est le seul et unique objectif du projet Bem Haja tel que je le voyais et tel que mes 2 amis et moi l’avions imaginé au démarrage du projet.

La Vie éternelle hors de toutes souffrances et limitations. L’unité totale en Dieu.

Tous nous avons fait du mieux que nous pouvions pour démarrer ce projet sur le terrain de 20 hectares que nous avions acquis, accueillant de nouveaux frères et sœurs que nous ne connaissions pas mais dont  la vision étaient censés être la même….

Mais des difficultés sont apparues, lesquelles n’étaient pas prévues…

Tout est parfait car on apprend de nos erreurs… 😉

Sur le plan du rêve… 😉

Comme nous avions besoin de financement pour l’acquisition des terrains nous avons dès le départ ouvert les portes de la communauté naissante. Dès le départ le projet était clairement expliqué, la vision spirituelle occupant la première et plus importante place par rapport à l’aspect matériel du rêve.

Cela n’a pas empêché certains de nos frères et sœurs de faire erreur dans leur motivation de venue sur le terrain (volonté de projection future dans la matière, maintient de la croyance que le rêve est réel, vision de “l’autre” en tant que corps ou personnage passé, fuite de l’ancien monde, volonté d’établir et protéger le personnage imaginaire dans un monde futur irréel…). Et ces erreurs sont aussi les nôtres (des fondateurs) qui n’avons pas su dire non ou trop traîner à mettre fin au visiteurs perdus dans la confusion de notre vision commune.

Nous en avons validés beaucoup au sein de l’association tout en sachant que certains avaient à peine démarrés leur chemin intérieur… et ce qui devait arriver, s’est produit… la croisée des chemins 😉

L’un partant dans le futur du personnage imaginaire suivant la peur et les désirs humains, et l’autre rentrant au royaume céleste intérieur du pur Esprit, suivant la volonté Divine et nous réveillant à la vie éternelle. La réalisation du Soi.

Bref… nous nous sommes retrouvés à une quinzaine assez rapidement et des distorsions sont apparues entre la vision “horizontale” et la vision “verticale” formant 2 camps allant dans des directions opposées…

Bref nous avons eu nos opportunités de pardon comme il se devait, c’est aussi le but de la communauté qui est une sorte “d’accélérateur de particules” ou miroirs, mais scindé en 2 groupes, le premier rendant réel le rêve, et l’autre centré dans la Vérité et l’utilisation de ces distorsions à des fins de pardon et de libération comme cela est toujours le cas dans toutes les communautés.

Bref, nous avons eu nos leçons d’apprenti-sages, et je les partage en transparence (sans y croire ou le rendre réel) mais pour le bien de tous ceux qui se lancent dans l’aventure magnifique qu’est la création de telles communautés. Le principal étant que la vision soit commune.

Ce qui s’en est suivi… et ce qui suit de tout cela…

Voyant cela depuis plusieurs mois et voulant faire au mieux pour rester dans la vision initiale du projet, j’ai “durci” la sélection des nouveaux arrivant pour éviter d’en rajouter plus à la division concernant la vision initiale du projet. Mais c’était trop tard… et à la fois parfait pour la suite, comme vous allez le voir….

Il fallait faire table rase car la divergence de vision était trop grande. Et là se présentait 2 possibilités…

Soit demander à tous ceux qui sont arrivés sur de “fausses prémices” et avaient obtenus leur statut de membres résidents (devenus majoritaires par le nombre), de quitter les lieux.

Soit c’était Laurent et ceux qui sont sur la même vision spirituelle du centre Bem Haja (devenus minoritaires) de partir.

Et comme Laurent était le point central qui guide sur une voie intérieure sans compromis, c’est à Laurent que l’on a demandé de partir. Ce qui me convient tout à fait car vous imaginez bien combien il est impossible de recevoir des nouveaux visiteurs ou d’organiser des Ateliers dans une communauté ou règne un tel mélange 😉

Ce que j’ai apprit de mes erreurs…

  • Tout a été trop vite, trop rapide.
    (Que ce soit le fait d’accueillir des visiteurs alors que nous n’avions pas encore les structures d’accueil, ou que ce soit la vitesse de validation des nouveaux résidents permanents, le nombre de résidents, ou que ce soit la taille énorme du terrain (20 hectares) dont il fallait s’occuper, tout a été trop vite.)

Sur le plan spirituel – L’enseignement du Soi sur l’innocence…

Défaire l’égo est le seul objectif. Le reste sont des cadeaux secondaires et je les vois partout et tous les jours du rêve du personnage, même si c’est pas toujours facile sur le moment quand les épreuves vous arrivent en rêve et qu’on se prend les pieds dans les pièges de l’ego lequel veut absolument vous faire croire que vous êtes cette personne limitée, et que ce personnage principal ou un autre personnage sont réels, donc différent puisqu’on serait alors multiples selon l’égo (au lieu de UN selon Dieu).

Mais je vois aussi que ces épreuves m’impactent moins longtemps car la vérité est toujours présente en mon cœur (esprit/amour), disons que je suis  pas tout à fait endormi à ce qui Est ;). Je vois l’égo et je dissous couches à couches à chaque occasion de pardon véritable.

Je sais aussi que chaque épreuve est une occasion à bien utiliser sous l’œil du saint esprit.

D’abord je me souviens que tout ce qu’on croit voir en rêve, on se l’est fait à soi-même (toujours en rêve) et par là je veux dire que je ne suis pas la victime d’aucune situation du rêve, mais l’auteur de l’ensemble du rêve lui même par la croyance en l’idée d’être séparé de la Source, ce qui revient à dire d’être autre chose que Soi-même (créé par Dieu qui est pur Amour/pur Esprit). Il n’y a qu’un seul rêveur se croyant multiple, un seul égo.

Je me rappelle que je demeure ce que Dieu a créé. Pur amour, innocent, parfait, éternel, immuable, infini et UN, en voyant aussi cela chez mes frères dont je voit l’innocence en eux. Ils sont sur leur chemin, tout comme nous le sommes tous. Toutes les erreurs sont pardonnées.
Lors des épreuves il est important de se le rappeler 😉

Ensuite je me souviens que Dieu n’a qu’UN Fils,
La Source n’a qu’une extension d’elle-même.

Tout est alors “englobé” en Soi, il n’y a plus rien à l’extérieur. Le mot même “extérieur” n’existe plus car il n’a aucun sens pour le Soi.

L’Amour englobe tout, sans discussion, sans intellect, sans compromis, Il est total et inconditionnel car l’Amour ne voit pas le rêve de la multiplicité, mais sa seule extension pareille à lui-même. Pour l’Amour la séparation est un concept délirant, “la minuscule et folle idée en la séparation” comme dit J….

Je vous assure qu’au réveil vous comprenez le sens de ce qu’on appelle : “La blague cosmique” ou “mythe de la dualité”. Et que tout le rêve tu te l’es fait à toi-même (mais que ce n’est pas vrai, rien n’est vrai dans un rêve, ainsi disparaît tout culpabilité, c’est le pardon quantique).

C’est par les pleurs que le rêve commence et par le rire qu’il fini 😉

Et que ce Fils est toujours en face de moi dans le rêve caché derrière l’illusion du corps et du personnage de l’égo.

Et que le Fils de Dieu est Pur amour, innocent, parfait, éternel, immuable, infini et UN.

Que ni l’un des personnage de la pièce de théâtre de l’égo qu’est ce monde, n’est réel. Donc ni bon, ni mauvais, ni victime, ni coupable. Car le rêve n’est pas réel, et qu’heureusement, par la grâce de Dieu, un tel monde n’existe pas !

“Mon royaume n’est pas de ce monde ni d’aucun monde”. J.

 

“Celui qui trouve un cadavre dans le monde, ce monde n’est pas digne de lui.” J

Le rêve est ce qu’il est… Je n’essaye pas de le changer, je m’en réveille et le partage au Soi que tu Es.

Il n’y a que le Soi.

Tout est UN

Satnam,

L.


La playlist deezer :
S’abonner
Notification pour
guest

Optionally add an image (JPEG only)

2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
David
Membre
David
Juil 10, 2022 12:48 am

Comme disent Arten et Pursah ” fait de ce monde ton cahier d’exercices, ces situations sont là pour nos apprenti- sages. Sur le chemin spirituel, on est enfant, puis homme&femme, puis pure esprit ( voir l’arche du pardon) Jésus dit ” la guérison commence lorsque le patient commence a entendre… Lire la suite »