Dans le rêve, mon petit personnage est au sud du Portugal ou se trouvent (dans le rêve) beaucoup de frères et sœurs (illusoires) qui recherchent l'illumination au sein des communautés qui gravitent autours de Mooji.

Depuis mon point d'observation, ni Mooji, ni Laurent, ni Sam n'existent... seul Dieu est réel et ce rêve se termine doucement en profitant de merveilleux moments comme celui qui s'est déroulé hier et que je vous partage ci-dessous...

Dans le rêve, aucun des personnages n'est réel, ils n'existent pas, ni les âmes, ni la conscience n'existent, tout cela fait partie du rêve...

Le rêve de la dualité consistait à créer "autre chose" que Dieu Lui-même... Le big bang (espace/temps/matière) qui s'en est suivi de cette pensée ridicule de la séparation de Dieu, a créé (en rêve) l'illusion des corps et des âmes opposées... les différences...

Dieu ne connaît aucune différence. IL ne reconnait aucun rêve de séparation (l'univers), Il est le Tout, informe.

Si vous croyez au rêve, vous le rendez réel pour vous... et donc vous êtes en plein rêve de la personnalité qu'elle soit astrale ou du monde diurne qui est fait aussi partie du rêve...

Quand le matin vous vous réveillez, vous vous dites certainement, "je suis réveillé", et le rêve de votre personnage recommence sa journée... Mais ce n'est qu'un rêve...

Tout cela pour vous expliquer une chose importante pour ceux qui ont les oreilles pour l'entendre... Si vous voyez une magnifique personne et que vous croyez en son existence, comme par exemple ici "Sam", vous nourrissez le rêve de la dualité, et donc AUTOMATIQUEMENT vous rendez réel les opposés du rêve comme par exemple n'importe quelle personne "moche", "limitée physiquement" ou méchante qui pourrait vous paraître différente voir opposée à Sam dans cet exemple... Si tu crois au beau, le moche est aussi réel pour toi et les comparaisons du mental, les distinctions, les différences et les oppositions sont réelles pour toi...

Raison pour laquelle Bouddha parlait de la voie du milieu ou que dans l'Advaita on te parle de Neti Neti (ni ceci, ni cela).

L'Amour ne connaît pas de limite ni de séparation. Il est le Tout.

Là encore, ceux qui ont les oreilles pour l'entendre comprendront que ce Tout, Dieu, l'Amour, ne RECONNAÎT PAS LE RÊVE DE L'UNIVERS.

C'est un royaume dit "Céleste" et non pas terrestre ni d'aucun monde. C'est le paradis du pur Esprit, ou Nirvana comme l'appelait Bouddha.

Entendez ces mots, ils pointent vers l'absolue vérité que vous êtes, non pas dans la projection holographique du rêve de la séparation (dualité) de l'espace et du temps illusoire, mais vers l'intérieur infini et UN de votre esprit, en votre cœur, en Dieu !

Jésus disait aux personnages illusoires (au rêveurs dans le rêve) : "Laissez les morts enterrer leurs morts".

Il n'y a aucune vie dans le rêve, aucune vie dans l'illusion, aucune vie dans l'univers ni dans aucun monde de la séparation du rêve.

La seule et Unique vérité, la seule et unique vie, est en Dieu, en Ton Esprit.

Je suis passé par le chas de l'aiguille et j'ai vu la vérité du royaume céleste dont parlait Jésus ou Bouddha, même si tant que je semble avoir un corps ici-bas, je suis encore un peu dans le rêve dirons nous (avec la limitation des mots lesquels ne peuvent pas représenter la vérité), j'en témoigne ici pour la première fois de façon publique, mon chemin de réveil n'est pas totalement terminé. S'il l'était, j'aurais tous les pouvoir de la sainteté comme Jésus l'a démontré et que chaque "maître ascensionné" démontrent, ce qui n'est pas encore mon cas mais qui le sera de façon inévitable pour tous, car Tout est Cela.

Il n'y a aucune exception, ni laissé pour compte.

Il n'y a que la résistance à la vérité qui rallonge un peu (ou beaucoup pour certains) le temps illusoire des réincarnations illusoires dans le rêve du Samsara.

Et cette résistance à la vérité est due au jugement au sein du rêve de ce qui est bien ou mal, beau ou moche, ainsi que de tous les opposés.

Le pardon véritable enseigné par Jésus dans "Un cours en miracles" et qui est aussi clairement expliqué par Artem et Pursha dans les livres de Gary Renard est limpide pour moi :

Le pardon véritable consiste à reconnaître que ce que tu croyais que ton frère ou ta sœur t'avaient fait, ne s'est en réalité JAMAIS PRODUIT !

Pareil pour ce que tu croyais être... : ce que tu croyais avoir fait de mal (ou de bien) dans ce rêve à autrui, ne s'est JAMAIS PRODUIT !

Car tu n'existes pas !!! Et eux non plus !!!

C'est un rêve !!!

Et au delà du rêve... au delà de cette blague cosmique... au delà de cette illusion... est LA VÉRITÉ qui est Dieu !!!

Dieu est pur Amour, abstrait, pur Esprit, et UN.

Dieu n'a aucune séparation, Il n'a qu'une seule et unique extension de Lui-même qu'on appelle le Christ, et c'est Toi !

Amen et Gloire à Lui 😉 <3

L.


La playlist deezer :
S’abonner
Notification pour
guest

Optionally add an image (JPEG only)

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires