“Un être humain qui prend conscience de l’illusion de l’ego, de la société, de toutes ses règles infondées, n’a plus de haine contre quiconque.

On ne peut en effet reprocher à quelqu’un d’être inconscient. Ce serait comme reprocher à un enfant d’avoir pris froid alors qu’on l’a forcé à dormir dehors par une nuit d’hiver.

L’être conscient a alors plusieurs choix de vie qui s’offrent à lui : ne plus participer à ce jeu illusoire, y participer mais en contournant – ou en ne respectant pas – les règles imposées qui ne le concernent pas, ne plus participer et tenter d’amener ses semblables à la prise de conscience…

Ce qu’il faut comprendre, c’est que la violence n’est pas nécessaire pour changer notre système. Il suffit d’ouvrir les yeux et de ne plus accepter de prendre part à cette pièce de théâtre que nous écrivons et interprétons chaque jour.

Notre avenir n’existera que si nous revenons à la vie, à la nature, que si nous réintégrons le Tout, le Un.”

…Rava Bakou


 

Le néant parle au néant…

Il propose au néant de se reconnaître dans le néant.

Il propose au néant de se Réveiller de son cauchemar d’être quelque chose, quelque chose de séparé de ce qu’Il est : Le néant infini 😉

“Quoi que ce soit”, est un concept mental…

D’où émerge le mental duquel émerge le concept ?

Réponse : Du néant.

Tout part de rien et le rien est Tout.

 


 

Les questions viennent du bruit,

les réponses viennent du silence.

Suis le silence et l’immobilité en ton esprit, c’est là que les réponses et la paix de l’Absolu sont.


 

 


La playlist deezer :
S’abonner
Notification pour
guest

Optionally add an image (JPEG only)

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires