L' E441, plus communément appelé « gélatine » est un additif industriel que l'ont retrouve dans beaucoup de produits alimentaires ou non de la grande distribution. Ce composant entre principalement dans la fabrication de bonbons, de crèmes glacées, dans la majeur partie des produits allégés, les boissons, mais plus étonnant encore, dans notre dentifrice ou dans nos shampoing.

Mais que peut bien se cacher derrière ce petit code que l'ont pourrait croire n'être qu'un colorant parmi tant d'autres ?

En réalité, il s'agit bien de graisse de porc, graisse issus de carcasses et de peau de ses animaux. Comme le vieille adage le dit « dans le cochon tout est bon », les industriels on donc tout naturellement sautés sur l'occasion pour recycler les déchets des abattoirs et nous les cuisiner à toutes les sauces et bien plus encore, produits ménagés, médicaments etc.

Pour nos grands mère, la gélatine utilisée dans la préparation de nos confiseries ou pâtisseries préférées était tout simplement de la pectine que l'on retrouve en grande quantité dans le citron ou encore dans la pomme. Il suffit de faire bouillir vos épluchure de pomme (garder les pépins aussi) avec le jus d'un citron, de filtrer, pour obtenir un liquide qui se gélifiera en refroidissant.
Pour les industriels, il en va tout autrement, c'est par tonnes qu'ils importent des restes de porcs pour les transformer et les introduire dans notre vie quotidienne, comme une banalité.

Que peut ont faire contre ça ?

Comme nous nous évertuant à le dire depuis plusieurs mois déjà au sein du collectif Podbete, pour contrer la mal bouffe mais au delà, tout procédés industriels non conforme à nos convictions, qu'elles soient religieuse(juif ou musulman), idéologique(végétarien ou végan), environnemental, ou simplement pour notre santé, la course aux étiquettes n'est pas franchement une solution. De plus tre, la gélatine est considérée comme un ingrédient en termes d'étiquetage (norme européenne [3]) et non pas comme un additif, c'est pourquoi elle n'a pas de numéro E. On peut néanmoins encore la trouver avec l'attribut E441, puisqu'elle reste considérée par certaines firmes agroalimentaire comme un additif gélifiant.
Entre l'huile de palme, les emballages polluants et toxiques, les pesticides ou herbicides (qui ne sont pas sur l'étiquette), le bio qui n'en est pas, le porc dans les bonbons ou la déforestation pour le soja par exemple, c'est prêt de 80% des produits de la grande distribution qu'il faudrait éviter de mettre de nos caddies.
La seule solution qui nous reste est donc, le faire soit même à partir de produit locaux !!!

Certains nous répondrons « j'ai la flème », d'autres et à juste titre « plus facile à dire qu'a faire » ou encore « j'ai pas le temps » ou tout simplement « j'habite en ville ».
A tout ces gens nous voudrions dire que la décroissance n'est pas un gros mot et que d'une façon ou d'une autre, elle nous sera imposée qu'on le veuille ou non, donc autant s'y préparé tout en préservant la nature et notre santé, en cessant dès aujourd'hui d'alimenter la machine capitaliste qui s'est emballée, laissant de coté les intérêts des consommateurs pour ne viser que le profit.
Chaque €uro dépensé est une aprobation à une marque, quel que soit ses méthodes de productions ou son impact réel sur la santé ou l'environnement.
Fort de ce nouveau principe, consommons intelligemment...


La playlist deezer :
S’abonner
Notification pour
guest

Optionally add an image (JPEG only)

5 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
GM
Membre
GM
Nov 28, 2014 10:53 am

C’est évident pour moi depuis l’age de 7 ans , mes parents le savais , c’est pour cette raison que nous avons fait plus aucune confiance aux magasins de nourritures . Un jardin avec la culture des grains pour d’autre récoltes et répertoriées par étiquettes . Nous fessons confiance uniquement… Lire la suite »

Frédéric
Frédéric
Nov 28, 2014 11:00 pm
Répondre à  GM

Donc si tu te suit, une personne née et qui vit dans une mégapole (en immeuble on va dire) sans voir la campagne autrement que pendant ses vacances et qui n’a que de la famille qui vit en ville à de grande chance d’être à tes yeux, une personne fainéante.… Lire la suite »

Hildegarde
Hildegarde
Nov 24, 2014 10:15 pm

Stoppons la viande point final! Et que tous ceux qui disent que c’est impossible c’est que leur mental est proche du zéro et que la matrice les dirige encore à 100%

Frédéric
Frédéric
Nov 24, 2014 11:32 pm
Répondre à  Hildegarde

Oui mais là il n’est pas question que de viande; on parle également d’emballages polluants et toxiques et de pesticides ou herbicides entre autres. Je suis d’accord avec les derniers mots de l’articles: “consommons intelligemment”. Même si ce n’est pas si evident que ça à mettre en place dans une… Lire la suite »

Hildegarde
Hildegarde
Nov 25, 2014 12:47 am
Répondre à  Frédéric

Exactement, la masse nous le prouve tous les jours, sans viande c’est impossible ou alors les végans sont des fous même si on expose la vérité sur le corps humain frugivore/herbivore, ils s’en cognent, de ce fait je vois juste que le karma de l’humanité chute de pire en pire… Lire la suite »