Un CRS témoigne : on nous donne l’ordre de laisser casser pour que le mouvement devienne impopulaire

16
15218
0 0 vote
Article Rating
« IL Y A LA VOLONTÉ QUE LES COLLÈGUES SE LÂCHENT »

(Rappel du) Vendredi, 7 Décembre, 2018 – SOURCE : L’Humanité

Le mouvement des gilets jaunes ébranle les forces de police. Certains fonctionnaires, comme Martin, CRS, ont décidé de se mettre en arrêt maladie pour ne plus se sentir du mauvais côté de la barricade.

Martin (1) est CRS depuis de nombreuses années. Des manifestations et des interventions parfois violentes, il en a connu un nombre incalculable. Malgré des conditions de travail difficiles et des doutes occasionnels, il a toujours appliqué les directives avec discipline et obéissance, comme le veut la profession. Mais la réponse policière aux manifestations de ces dernières semaines ordonnée par le ministère de l’Intérieur l’a tellement écœuré qu’il a préféré se mettre en arrêt maladie pour ne plus cautionner cette répression aveugle. « Je ne me voyais pas taper sur des gens qui n’ont rien fait. L’usage de la force est censé être proportionné. Même si ce terme est subjectif, ça veut dire qu’on n’a pas le droit de tout faire. Or, quand on nous dit de gazer sans sommation des lycéens qui manifestent pacifiquement, c’est un ordre illégal. Dans le mouvement des gilets jaunes, ce ne sont plus des groupes de casseurs bien identifiés qu’on a en face de nous, c’est le peuple : des gens qui ont un réel combat ou même qui se retrouvent en situation de légitime défense face à la police », s’insurge-t-il.

« On se demande si notre devoir ne serait pas d’être avec le peuple. On subit la même violence sociale… »
D’après lui, il y a une réelle volonté politique de jeter de l’huile sur le feu. « Quand on voit dans les comptes rendus opérationnels le nombre de lacrymos ou de Flash-Ball utilisés, on est à des niveaux exceptionnels, alors qu’on a vécu des manifestations beaucoup plus dangereuses pour nous où on avait interdiction d’utiliser les lanceurs de balles de défense (nom officiel du Flash-Ball – NDLR) », affirme-t-il. « Et ça, ce sont des décisions qui viennent du ministère de l’Intérieur », souligne-t-il. En parallèle, « aucune consigne de mesure n’est donnée aux CRS, contrairement à d’autres manifestations où on nous met la pression. Là, il y a une volonté que les collègues se lâchent », estime-t-il. D’autant que l’état physique des fonctionnaires de police n’arrange pas vraiment les choses. « Quand on doit se lever à 2 heures du matin pour rejoindre sa compagnie à 3 heures et être sur les Champs-Élysées de 7 heures du matin à 22 heures, c’est sûr qu’on est épuisé et qu’on n’a plus le même discernement ni le même self-control », rappelle-t-il.

Et ce n’est pas la prime promise par Emmanuel Macron qui suffira à apaiser les tensions. « Tous les collègues auxquels j’en ai parlé se sont sentis insultés. On l’a ressenti comme si c’était un susucre qu’on nous donnait pour qu’on ferme notre gueule et qu’on aille faire le sale boulot », lâche-t-il. D’après lui, le mouvement des gilets jaunes a fait naître des débats inédits dans sa compagnie. « Certains taperaient sur père et mère si on leur en donnait l’ordre. Mais il y a une vraie crise existentielle pour d’autres. On se demande si notre devoir ne serait pas d’être avec le peuple. On subit la même violence sociale en termes de salaire, et on est doublement victimes de l’autoritarisme de l’État parce qu’en plus c’est notre patron et qu’on est muselés », souligne le fonctionnaire, qui a observé plusieurs arrêts maladie dans sa compagnie ces derniers jours. « Il ne manque pas grand-chose pour que les flics refusent de retourner en manif la prochaine fois », estime-t-il.

Concernant le revirement annoncé dans la stratégie de maintien de l’ordre mise en place par la préfecture de police de Paris – d’un dispositif plus statique samedi dernier à celui prévu comme plus mobile et offensif pour ce samedi –, Martin estime qu’il s’agit là d’une « décision politique habituelle ». « C’est ce qui a été fait lors des dernières manifestations contre la loi travail ou le 1er Mai : on nous donne l’ordre de laisser casser pour que le mouvement devienne impopulaire, et la fois d’après on y va fort parce que l’opinion publique attend une réaction de répression policière. »

(1) Le prénom a été modifié.

Aya Lafargue

Source : http://www.frontsyndical-classe.org/2018/12/un-crs-temoigne-on-nous-donne-l-ordre-de-laisser-casser-pour-que-le-mouvement-devienne-impopulaire.html


Je soutiens la Presse Indépendente :
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
16 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Spiritonfire
Membre
Spiritonfire
Jan 12, 2019 10:59

….mon mental veut s’exprimer de manière assez brutale face à ce genre de réaction…il en a un peu marre de voir des gens tout autour de lui jouer des rôles qui ne les corresponds pas mais les jouent pour les bénéfices et leurs besoins et ce qui est marrant c’est… Lire la suite »

Chris denuntiator
Chris denuntiator
Fév 7, 2019 2:14
Reply to  Spiritonfire

Excellente analyse mais si tout était aussi simple…

Pat75
Pat75
Jan 12, 2019 10:15

Je ne suis pas du tout étonné par ses déclarations, cela se voyait bien a travers certains reportage télévisé sans parler des quelques politiciens qui faisait systématiquement l’amalgame entre casseurs et gilets jaunes. Lorsque BFM fait tourner en boucle des images de violence, cela s’ appelle de la désinformation. Ne… Lire la suite »

Mig
Mig
Jan 11, 2019 1:29

N’importe quoi , je suis crs, jamais entendu ça, quel est le pseudo écrivain qui a posté cette merde

Mr.S
Membre
Mr.S
Jan 11, 2019 11:11

C’est une bonne chose que des CRS commencent à prendre conscience qu’ils ne sont pas mieux considéré que les manifestants par le gouvernement. Et qu’en plus eux sont aussi mal vu par le peuple, alors qu’au final il en font partie et sont victimes des mêmes abus. Amis des forces… Lire la suite »

marco
Membre
marco
Jan 11, 2019 8:35

La preuve que ce ne sont pas des Hommes ,,””j avais dis non ,,j suis pas d accord ,,j ai des doutes “,,,paroles de salopes .Un femme bien ,un homme bien ,,”que ton oui soit Oui ,que ton Non soit Non'(apotre Paul ,),je peux l ouvrir ,grace a Dieu je… Lire la suite »

JimmyV
JimmyV
Jan 11, 2019 1:00

Comment peut-on être sur de la véracité et de l’authenticité de cet entrevue ?

Emmanuelle Fontaine
Membre
Emmanuelle Fontaine
Jan 11, 2019 6:15
Reply to  JimmyV

Ben la je pense tt simplement que c’est du bon sens peut importe si cet article est bien réel ou pas . Vu l’éveil du peuple et la prise de conscience qui se met en place forcément cela va touché des gens comme les crs dc oui cet article doit… Lire la suite »

12gros grain
12gros grain
Jan 10, 2019 8:42

J’espère que la mafia (Bip )au pouvoir en France, ne leur donnera pas l’ordre de tuer le peuple de souche??
Sont tellement futé ces larbins.

Joule
Membre
Joule
Jan 10, 2019 11:50

Le gouvernement élu par presque personne se fout de presque tout le monde..
“Le mouvement des gilets jaunes doit passer à la vitesse supérieure ” vidéo de verdi
https://www.youtube.com/watch?v=HKof8gVXFCA

Joule
Membre
Joule
Jan 10, 2019 12:06
Reply to  Joule

J’ai entrevu ce matin , info officieel?
macaron et le 1er sinistre ont gagné 5 et 8 poigntes grâce ou avec
l’ un de leurs derniers sondages,
non, mais, ce n’est vraiment : plus, possible, !!!

Joule
Membre
Joule
Jan 10, 2019 1:02
Reply to  Joule

“Moi, personnellement, je ne peux pas sortir illégalement du traité de Masturebiche Barceloniche, sof, que qu’il lui(c’est qui ? ) et n’a en rien respecté le vote de “la populace ” tout comme ses prédécesseurs parce que je n’y suis jamais entré (dans la populace, sauf, celle très bien choisie,… Lire la suite »

Joule
Membre
Joule
Jan 10, 2019 1:19
Reply to  Joule

Ce que fait la macronie,
c’est just et seulement à inciter à la rébellion civile,
car, ils n’ont plus d’autres armes, !
, ne tombons pas dans ce piège

Joule
Membre
Joule
Jan 10, 2019 2:46
Reply to  Joule

Je ne sais pas pourquoi, ??
mais, j’ai l’impression,
qu’ils vont s’en mordre les doigts

lenglet
lenglet
Jan 23, 2019 10:11
Reply to  Joule

on sait que c’est du truquage mais le principal c’est qu’on y croit pas alors soyons solidaires et rejeter ce gouvernement de truands