Les USA sont-ils en train de s’approprier l’espace ?

6
2779
0 0 vote
Article Rating

Le Congrès des Etats-Unis a adopté un projet de loi selon lequel les entreprises américaines ont le droit d’extraire des ressources du sous-sol sur les corps célestes.

Terre

Le projet de loi, publié sur le site officiel du Congrès, indique également un prolongement de l’exploitation de la Station spatiale internationale (International Space Station, ISS) par les Etats-Unis. Le document sera bientôt signé par le président Barack Obama et jalonnera ainsi une grande date dans l’exploration spatiale des USA.

L’initiative du projet a été avancée par la société américaine du secteur spatial Planetary Resources, Inc. dont les fondateurs entendent se servir des engins spatiaux sans pilote pour extraire des composants chimiques du carburant, tout comme des métaux précieux, y compris de l’or et du platine, ainsi que de l’eau. Ils ambitionnent également d’instaurer un dépôt de carburant dans l’espace, d’ici 2020.

Les initiateurs estiment que les astéroïdes hébergent des minéraux et des métaux, qui sont rares sur Terre, en grandes quantités. En cela, environ 1.500 astéroïdes, de quelques 9.000 astéroïdes circumterrestres connus, peuvent être atteints aussi facilement que la Lune, s’agissant de la consommation d’énergie.

Les autorités américaines sont persuadées que l’autorisation d’extraire des ressources du sous-sol sur les astéroïdes favorisera grandement le développement des entreprises spatiales du pays, signale le site américain Space News.

Pourtant, la loi à venir pourrait aller à l’encontre du Traité de l’espace, ratifié en 1967, mentionnant qu’aucun Etat ne peut s’approprier la Lune et d’autres corps célestes.

Le Traité de l’espace, ou traité sur les principes régissant les activités des Etats en matière d’exploration et d’utilisation de l’espace extra-atmosphérique, y compris la Lune et les autres corps célestes, est un traité international selon lequel tout ce qui est retrouvé dans l’espace doit appartenir à toutes les nations.

Le traité a été pourtant signé à l’époque où la perspective d’extraire des richesses du sous-sol sur les corps célestes ne semblait que fantastique, alors qu’aujourd’hui cette possibilité est en train d’être reconsidérée.


Je soutiens la Presse Indépendente :
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Moi
Moi
Nov 15, 2015 12:31

“Pourtant, la loi à venir pourrait aller à l’encontre du Traité de l’espace, ratifié en 1967, mentionnant qu’aucun Etat ne peut s’approprier la Lune et d’autres corps célestes” Oui c’est vrai mais rien n’empeche une entite prive (les corporations quoi) de s’approprier ce qu’ils veulent dans l’espace. Ainsi que de… Lire la suite »

lee
lee
Nov 14, 2015 10:27

C’est clair, yen a marre des américains, ils veulent tout pour eux : la terre, le ciel et maintenant l’espace ! J’y connais pas grand chose en astronomie mais exploiter les ressources de la lune ou d’un astéroide ça semble dangereux. la lune a une structure et si l’on déstabilise… Lire la suite »

Thanatos
Thanatos
Nov 19, 2015 11:19
Reply to  lee

Dis tu es au courant que l’on exploite déjà des ressources sur terre et que cela n’a jamais déstabilisé la planète ni fait exploser le moindre autre astre ?

serinity63
serinity63
Nov 14, 2015 9:33

les USA aurait-il peur de perdre leur controls sur les informations concernant l’espace et notamment les observations d’ovni hors de notre atmosphère…

PAM2/3
Membre
PAM2/3
Nov 14, 2015 8:28


Quoi? Comment? Mais, m’sieur l’argent, j’avais pourtant bien attaché ma ceinture de VanHallen…

gwendal
Membre
gwendal
Nov 14, 2015 3:29

Les étasuniens ne peuvent s’approprier ce qui est à moi …et à toi …et à toi, etc! 🙂

D’ailleurs, ils nous doivent des années de loyers pour l’occupation indue de bases hors terre! 😉
Et je refuse les chèques! 🙂