Le procureur de Grasse légalise le pogrom,la séquestration,le cambriolage et le vandalisme.

5
2302

A condition que cela soit pratiqué en présence des gendarmes sur majeur “protégé”( sous tutelle).

En ne traitant pas la plainte du 24 10 2016 par courrier simple,(refus d ‘audition par la gendarmerie )suivie de la plainte n° PV : 04480/00550/2016, classée sans suite,dans laquelle il est fait état de plusieurs délits en présence de 4 gendarmes (une séquestration le 23 10 2016 durant 10 min suivi d’un cambriolage avec effraction et vandalisme,menaces de mort (l’habitude de l’ impunité pour ces délinquants travaillant pour les RG ),délits précédés d’un pogrom de 2 mois sur le propriétaire (jets de pierre de plusieurs kg sur les murs en bois de son chalet 4 soirs / semaine de 20 h a 2 h du matin,fouilles,intrusions et cambriolages ,mise à sac répétées,ayant nécessité sa fuite à 2 reprises durant une semaine,avant d’ identifier l ‘auteur,passé aux aveux écrits partiels):

le procureur de Grasse légalise de fait ces actes établis par constat de gendarmes.

De fait,il s’est même associé à ce pogrom-home jacking,qui avait failli échouer sans son aide,en chassant  par contrôle judiciaire (18 mois du fait des reports) le propriétaire en hiver sans une affaire du jour au lendemain ( en violation de l’article 8 de la charte des personnes protégées dans leur logement et l’accès à leurs biens),parce qu’il s’est défendu (crime suprême) avec lacrymogene durant une seconde lors d’une agression devant témoin (corroborant les faits);propriétaire qui pouvait devenir dangereux pour les…cambriocataires Sebastien Fontaine et Aurore Fontaine et leur fils Brandon Fontaine (pogromiste expérimenté ) .

A l’heure actuelle,la somme totale des vols et dégâts avoisine au moins les 100 000 € (voiture détruite,chien tué par empoisonnement,cloisons abattues,vitres cassées,affaires du propriétaires détruites,incendie ayant troué le toit ,matériels volé ,bois mural et plafond ayant été brulé…,faut bien se chauffer en hiver …).

Ces individus étaient déjà connus de la gendarmerie pour faire cela partout où ils passent.

Heureusement,les délinquants,au casier déjà bien chargé,sont sain et sauf et ont pu, grâce au procureur et au juge des” libertés”,pratiquer leur “art” en toute sécurité,évitant ainsi un possible drame,et surtout l’inconfort psychologique de “travailler” la boule au ventre si le propriétaire était là.(l’application de l’art 73 du code pénal et ses conséquences inévitables avec ce type d’individu,l’ exploitation de la légitime défense par le propriétaire aurait pu être “utilisés”pour faire cesser ces actes délictueux).Ils pourront donc recommencer ailleurs ad vitam eternam,en l’occurence en charente maritime où ils viennent de s’installer.

Les rentiers du chaos (sciemment auto-entretenu) ont donc de beaux jours devant eux .

La sécurité et le confort psychologique de l’institution judiciaire n’ont pas de prix,surtout quand c’est le propriétaire qui paie .

Le procureur pousse même la plaisanterie en poursuivant le propriétaire François Bleuez au TGI de Grasse ce 14  mars 2018 malgré zero jours d’ ITT pour le plaignant pogromiste gazé (1 seconde au lacrymogène) et le caractère établi de la légitime défense par les témoignages (immobilité de l’agressé face au délinquant Brandon Fontaine qui s’est rué sur lui),outre l’antériorité du cambriolage -vandalisme une semaine plus tôt par ce même individu impuni…avec son père devant 4 gendarmes !

Impunité, quand tu nous tiens…

La résistance à pogrom,cambriolage,agressions,vols,vandalisme doit être sévèrement réprimée et heureusement,on peut compter sur le procureur de grasse pour cela.

La gendarmerie locale (de Séranon) s’était aussi rendue complice en menaçant  à 3 reprises le propriétaire d’internement,(car il appelait trop souvent ),même lors d’un nouveau cambriolage (28 10 2016) après le cambriolage en leur présence du 23 10 (dénué de GAV pour les auteurs ),les gendarmes se contentant de prendre des photos de l ‘effraction et de faire rendre les objets volés par les cambrioleurs.

Le procureur avait aussi requis des expertises psychiatriques à 2 reprises,(refusées…),car apparemment ,François Bleuez ne savait pas apprécier le bonheur de subir un pogrom savamment orchestré par les RG. Quel manque de goût!Quelle ingratitude!

La manipulation d’idiots utiles,qui plus est d’ handicapés, par l’entité mafieuse (et terroriste) républicaine,est un art qu’ il faut savoir apprécier sous peine d’internement.

Les RG ont quand même dû se fatiguer un peu; ils ont dû fabriquer un faux sms de menaces (plainte à laquelle FB souhaitait s’associer et avoir les détails pour cela..mais classée sans suite…), un faux message facebook,judicieusement glissé dans un dossier tutelle…mais découvert par son avocat + un faux casier n° 3 vierge lors de leur entrée dans le logement.

Qui plus est François Bleuez méritait d’être “aidé” à revenir sur le “droit chemin”,(celui du silence), car il avait osé dénoncé publiquement sur le net un (ex)tueur de  78 enfants (lié à l’affaire drakkar),entre autres,(torture,attentats false flag) et avait écrit à ce sujet au cabinet de christiane Taubira ,le 20 11 2015,une semaine avant sa démission…

A leur décharge ,la gendarmerie avaient quand même tenté d’informer le propriétaire en lui faisant savoir via la mairie qu ‘il ne fallait surtout pas prendre ces locataires là, qui étaient “handicapés”,sans préciser que le handicap principal se situait au niveau du respect de la loi.(secret professionnel oblige…).

Le propriétaire ,ancien brancardier bénévole à Lourdes,avait refusé cette discrimination.

D’après un gendarme du contre terrorisme (Pascal Garcia , affecté à Cambrai en toute logique puisque pas très droit, et adepte de la spécialité locale, la bêtise),ces personnes(Aurore Fontaine et son fils Brandon) travaillent pour les RG,le mari (Sebastien Fontaine) l’ignorant totalement visiblement.

Ce gendarme a menacé de mort FB pour la 3 ° fois avec injonction orale de quitter le territoire en présence  du sous prefet Sebastien Humbert (à 20 m )le 26 06 2016 , en liaison avec lui et ses supérieurs.Lui aussi non poursuivi , malgré des éléments à charges.

Concernant la légalisation de la séquestration par absence de poursuite, au vu des circonstances ,on peut citer La Fontaine en la détournant légèrement: selon que vous serez PDG d ‘air france ou citoyen “protégé”,les poursuites de cour pour séquestration auront lieu….ou non.

Legalité sans l’égalité…

Pour ceux qui veulent vérifier ces éléments et assister à 2 attentats ( à la pudeur ),a savoir une déculottée pour la raie publique qui se fit sûre et le spectacle douteux digne d ‘un procès qui TARNAC 2 donf en comble,l’audience est ce mercredi 14 03 2018 a 8 h 30 au TGI de Grasse.

François Bleuez y commencera sa plaidoirie avec la production d’un faux en écriture par le greffier Alexandre Jacquot : Rire et envie de vomir garantis.


Je soutiens la Presse Indépendente :
S’abonner
Notifier de
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
l'amère denise
l'amère denise
Mar 15, 2018 7:31

bienvenue en raie publique bancaire de franconie d’habitude le propriétaire souvent marchand de sommeil paie de la valetaille pour expulser ses locataires afin de trouver d’autres pigeons dans le cas de François Bleuez c’est à lui propriétaire de payer pour sa témérité d’avoir dénoncé un tueur en sèrie d’enfants protégé… Lire la suite »

philippe dumont
philippe dumont
Mar 13, 2018 4:50

on comprend rien

S4T4N1C0
Membre
S4T4N1C0
Mar 13, 2018 3:05

Sérieusement qu’est-ce donc que ce galimatias???