Wanshi Shôgaku – Conseils pour la pratique

0
471

Hongzhi Zhengjue (jap. Wanshi Shôgaku, 1091-1157), est l’un des plus fameux maîtres zen de l’époque Song.

Il revitalisa l’école caodong (jap. sôtô), une école zen dont la lignée remonte au maître Dongshan Liangjie (jap. Tôzan Ryôkai, 807-869).

Il fut ordonné novice à l’âge de onze ans.

En 1129, il prit la direction du monastère de Tiantong dans la province de Ming. Sous sa direction, ce très ancien temple trouva une nouvelle splendeur et attira des centaines de moines. Il ne sortit de la montagne qu’à l’automne 1157 pour remercier les donateurs du temple puis revint, écrivit au maître Dahui Zonggao (jap. Daie Sôkô, 1089-1163) lui demandant de prendre en charge le temple et mourut.

Hongzhi a laissé une importante collection d’enseignements, de prêches et de poésies connue sous le titre des “Entretiens de Hongzhi” (Hongzhilu, jap. Wanshiroku, répertorié sous la référence T. 2001 dans le canon bouddhique sino-japonais).

Hongzhi s’y montre particulièrement influencé par la doctrine des cinq degrés qui décrit sous une forme symbolique et poétique le cheminement intérieur jusqu’à la parfaite intégration de l’absolu et du relatif.

Traduction brute de l’anglais par Vincent Keisen Vuillemin à partir du texte de Taigen Dan Leighton Roshi.

Musique: Martin Starson (https://musicmindmagic.bandcamp.com/t…)

et sa chaine You Tube MusicMindMagic (https://www.youtube.com/channel/UC1-n…)


S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments