Soutient au CRS Marc Granié, incarcéré à nouveau en HP suite a une autre vidéo qui a déplu au système

0
4003
0 0 vote
Article Rating

4 juin : Marc vient de passer devant le juge des Liberté. Nous attendons son verdict. Ils savent que nous ne lâcherons pas. De toute façon, quoi qu’ils décident, la manifestation est maintenue.

[]

APPEL AU SECOURS à la demande de Marc

Le CRS Marc Granié, appelle les parachutistes du 8ème RPIMA.

Détenu depuis jeudi dernier, interné à l’hôpital Camille Claudel d’Angoulême (La Couronne), drogué de force sur ordre du procureur suite à sa dernière vidéo, il appelle au secours les paras pour l’exfiltrer d’urgence. Déjà victime d’un internement suite à sa première vidéo le 2 mai 2018, il connaît les processus et dosages qu’on lui fait subir, et ressent nettement leur volonté d’en finir avec lui.

Ancien parachutiste du 9ème RCP à Toulouse, il demande une extraction urgente de l’hôpital par G.C.P.

——————————————–

Rappel pour les personnes rencontrées à la manifestation hier:

SCANDALE ABSOLUMENT MONSTRUEUX !!!

Marc Granier CRS de la compagnie de l’Élysée avait été interné en psychiatrie par ordre du procureur suite à la vidéo que nous avions réalisée le 2 mai 2018, dans laquelle il dénonçait des faits graves, incluant 2 tentatives d’assassinat sur sa personne.
Libéré 2 mois plus tard, il reste astreint à une obligation médicamenteuse dont il mettra près d’un an à se libérer et se remettre complètement.
Membre important du CNT par ses relations dans la gendarmerie et la police, il reprend ses activités dissidentes, d’abord par une vidéo visant à éveiller ses collègues aux règles déontologiques de sa profession, puis reprend une tournée en France, comme le font d’autres membres du Conseil, pour continuer d’informer pour le 5 juillet.
Il y a 3 jours, il est de nouveau arrêté, ils se mettent à 10 pour le maintenir et lui faire une injection de force pour l’interner de nouveau en psychiatrie ! (A Angoulême)
Nous contactons nos membres de la région, mais si d’autres volontaires de la région sont disposés à offrir leur appui, ils sont bienvenus.
Connaissant la mentalité des dirigeants, il faut que cette histoire soit la plus publique que possible afin de le protéger d’un éventuel “suicide” ou “accident” comme cela arrive trop souvent aux policiers ou gendarmes intègres !

[]

Il nous a été impossible alors de le joindre ou de le visiter durant 2 mois. Ils le droguaient. Les visites n’ont été autorisée que la veille de sa libération le 5 juillet. Nous avions fait tourner en masse sa vidéo du 2 maiqui avait provoquée son arrestation le soir même et son internement le lendemain. Malgré cela, Marc a dernièrement, une fois que les effets de la drogue se faisaient moins sentir, se remettre au service de son pays et prendre le risque de nouvelles représailles.

* https://www.youtube.com/watch?v=nG_mo_LVA_Y

Source et article complet : https://vol370.blogspot.com/


Je soutiens la Presse Indépendente :
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments