La plus part des être”s” ayant réalisé le Soi, ou étant profondément dévoués à cette réalisation ultime, ont recherchés pour les aider dans le chemin spirituel, des “maîtres” enseignants ayant déjà Réalisés le Soi, aussi appelés “Gurus” ou “Sages” en Inde et plus généralement dans tout l’Orient.

Mais ce terme est complètement galvaudé pour ne pas dire inversé en Europe, et représente pour les plus ignorants l’inverse de ce que cela signifie en Inde… à savoir presque qu’une insulte dans leur bouche…

Ce n’est pas le premier mot que nous corrigeons ici sur LSG, rappelez vous que nous avions déjà corrigé le sens du mot “Réalité” entre ce qui est “réel” pour un occidental et ce qui est “réel” dans le langage culturel Hindou. A savoir entre les 2 cultures une définition totalement inverse du même mot !

Qu’est ce que la Réalité ?

Il en va de même pour le mot Guru ou Gourou en français. Revoyons donc la définition ici.

Que signifie le mot “gourou” ?

 

La traduction littérale de guru est quelqu’un qui est un “dissipateur de l’obscurité”.

L’obscurité est ici l’ignorance.

Bien que tout maître enseignant soit parfois appelé gourou (de nos jours, le mot gourou est utilisé en anglais de manière très vague), le terme gourou désigne traditionnellement un enseignant religieux ou spirituel qui possède non seulement des connaissances approfondies pouvant mener au moksha (libération ou illumination), mais qui a également fait l’expérience directe de la vision ou de la grâce divine, qui a été assimilée à sa manière d’être.

 

Bien que cela soit beaucoup moins courant aujourd’hui qu’autrefois, les étudiants vivaient traditionnellement avec leur gourou, du moins pendant un certain temps, le gourou assumant essentiellement le rôle de parent.

 

Bien qu’en Occident, les gourous soient le plus souvent associés par le grand public à l’hindouisme, le terme est utilisé pour désigner les maîtres spirituels dans les religions bouddhiste, jaïne et sikh.

 

(source : https://www.hinduamerican.org/blog/8-things-you-may-want-to-know-about-gurus/)

Dans le livre de Gary Renard : “Les vies ou Jésus et Bouddha se connaissaient. L’histoire d’une noble amitié“, nous avons le récit de leurs vies (avant leur dernière incarnation) ou ils ont rencontrés de nombres maîtres, ou enseignants ou “Gurus”, les ayant aidés dans leur réveil spirituel au Soi immuable. Ces rencontres avec ces Gurus sont des bénédictions sur le chemin de l’éveil. Cela fait gagner beaucoup de temps de réincarnations dans le Samsara.

Les vies ou Bouddha et Jésus se connaissaient

Quelques exemple plus contemporains :

Mooji est parti en Inde à la rencontre de Papaji, avant sa réalisation.

Pareil pour Papaji avec Ramana.

Pierre Leré Guillemet est partit en Inde à la rencontre des Gurus avant de réaliser le Soi à son retours en France.

Ce n’est pas forcément dans la dernière incarnation que tu rencontres l’aide d’un Guru, cela peut être bien avant et que tu ne t’en souviennent pas, ni n’en ai besoin dans ta dernière incarnation. Mais chacun à un moment ou un autre, a probablement rencontré un être réalisé pour l’aider.

Ramana Maharshi n’a pas eu besoin de Guru dans sa dernière incarnation, ni Ma Anandamayi par exemple. Mais qu’en est-il des précédentes ? Seul le Saint Esprit le sait 😉

Tu peux effectivement entendre la voix qui parle pour Dieu dans ton coeur, et c’est aussi le Guru, mais rares sur terre sont ceux qui peuvent l’entendre tant le bruit mental le recouvre… C’est la raison pour laquelle quand tu as devant toi un tel enseignant, c’est une bénédiction qui va te faire gagner beaucoup de temps et t’épargner ainsi tant de souffrances inutiles.

Voici un partage d’article venant du site https://www.spiritualresearchfoundation.org concernant ce qu’est un Guru…

Résumé

Avoir un professeur pour nous guider dans n’importe quel domaine est précieux. Cela est aussi vrai dans la spiritualité. Puisque la Spiritualité est subtile ou immatérielle de nature []. Un Guru est très différent d’un professeur ou d’un prédicateur. Il est un phare de lumière spirituelle dans notre monde.

Introduction

Si on demandait aux enfants de s’éduquer eux-mêmes dans les sciences modernes sans aucun professeur et en ayant accès à aucune connaissance acquise à travers les siècles? Qu’est que l’on doit faire faire si on devait réinventer la roue dans chaque domaine de la vie, sans avoir accès à la connaissance qui était déjà accessible par ces personnes dans ce domaine? Si cela était le cas, on dépenserait une vie entière à essayer d’éduquer sans vraiment avancer et même on risque d’aller dans un mauvais chemin.

De la même manière, un guide est indispensable aussi dans notre voyage spirituel. Il va de soi qu’un guide dans n’importes quelles domaines doit être une autorité dans ce domaine particulier. En rapport avec la science de la Spiritualité une personne qui est une autorité dans le domaine de la Spiritualité est appelée comme Guru.

Il y a un dicton qui dit ‘dans le royaume des aveugles le voyant est roi’. Avec un sixième Sens hautement activé, le Guru est la personne ‘voyante’ dans le royaume spirituel des ignorants et des non-voyants. Il est celui qui a déjà marché sur la route spirituelle sous la direction de son Guide Spirituel, et qui a l’accès à l’esprit et intelligence Universel.

La signification littérale du mot Guru

Le mot ‘Guru’ est dérivé de la langue du Sanskrit et a une grande signification spirituelle. Ce sont deux syllabes Gu et Ru.

Gu dénote l’ignorance spirituelle dans laquelle l’humanité se trouve.
Ru représente la radiance de la connaissance spirituelle qui dissipe cette ignorance spirituelle.

En court, le Guru est celui qui dissipe l’obscurité de l’ignorance spirituelle dans l’humanité et leur donne des expériences spirituelles et connaissances spirituelles.

Introduction au chemin de la Grâce du Guru

Bien qu’il existe de nombreux chemins conduisant à Dieu, le chemin de la grâce du Guru (Gurukrupāyoga) est le plus important du point de vue de la réalisation de l’ultime évolution spirituelle. Dans tous les aspects de la vie, il est préférable d’avoir un guide ou un enseignant pour nous aider à comprendre, à apprendre et à progresser. Le progrès spirituel ne fait pas exception à cette règle universelle et c’est seulement par la grâce du principe éternel du Guru (le principe enseignant de Dieu) agissant à travers un Guru sous une forme humaine, qu’un élève réalise de rapides progrès spirituels.

Quel que soit le chemin spirituel que nous empruntons, si nous essayons de progresser par nous-même, nous ne pouvons atteindre qu’un certain niveau spirituel. Au-delà, la grâce du Guru est une nécessité absolue* pour nous emmener au niveau supérieur.

*ajout LSG: que tu le trouves sous une forme humaine, ou que tu puisses entendre sa voix dans ton cœur ce qui encore une fois est très rare sur terre.

—fin de l’extrait de l’article—

Ce que je vois en tous cas, c’est qu’aucun Guru véritable ne s’est jamais présenté comme Guru, ce sont ses disciples qui utilisent ce terme à son sujet… tout comme ses détracteurs principalement en Occident. Les 2 en ayant une vision différente…

Je suis actuellement près de Mooji qui est considéré comme l’un des plus grand Guru sur la planète, j’ai assisté à ses Satsangs, et jamais il ne s’est présenté comme étant un Guru, mais tout le monde ici le considère comme tel, ses disciples, ainsi que ses détracteurs…

Il ne fait que guider vers le silence. Enlève les obstacles et croyances limitantes.

Je ne me suis jamais considéré comme un Guru (bien que j’en ai la plus haute estime), je transmet ce que j’ai reçu par la Grace Divine (multiples Samadhis depuis 2017)… je suis mon chemin de libération et le transmet à travers chaque étape que je transcende, et ce en toute transparence. En ce monde illusoire, mon petit personnage est un humble élève du Saint Esprit et je transmet son enseignement avec mon petit avatar Laurent pour aider à la libération du cycle des naissances et des morts. Mais ayant vécu à de multiples reprises le Samadhi, je connais qu’enseignant et apprenant ne font qu’Un. Il n’y a qu’UN seul Soi, ou Dieu n’a qu’UN Seul et Unique Fils si tu préfères. Il n’y a qu’un seul Esprit en Réalité qui se croit multiple dans le rêve de la séparation (maya).

Ce que je connais aussi c’est qu’un “libéré vivant” n’éprouve aucune souffrance. Que ce soit au niveau physique, ou sur le plan émotionnel, tu n’es plus touché par les aléas de ce monde.

Voilà… j’espère que cet article dissipera encore certains voiles.

Merci de le partager si tu aimes.

Et à bientot pour le prochain 😉

Namaskar

L.


La playlist deezer :
S’abonner
Notification pour
guest

Optionally add an image (JPEG only)

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires