Loading...
Accueil Catégories Actualité du monde Pourquoi les chiffres du Coronavirus sont-ils une telle supercherie ?

Pourquoi les chiffres du Coronavirus sont-ils une telle supercherie ?

4

Le 29 mars, QAnon renvoyait ses adeptes à un document de la revue clinique de microbiologie de la Société américaine de Microbiologie affirmant que les scientifiques étaient conscients depuis 2007, suite à l’épidémie du SRAS, que de sévères maladies respiratoires réapparaîtraient en Chine du fait de la présence de la famille des Coronavirus chez les chauves-souris et de la culture chinoise de consommer des mammifères exotiques (comme le pangolin). Le document utilisait le terme de « bombe à retardement » pour décrire ces risques de résurgence. Il ne fait donc aucun doute que la communauté scientifique savait. Dans la publication jointe, Q demandait quelles étaient les probabilités que cette « bombe à retardement » n’explose après l’échec de l’enquête Mueller à destituer le président, suivi de l’échec de la tentative d’impeachment déclenchée par rapport aux relations avec l’Ukraine, et avant l’élection présidentielle de novembre 2020 :

[…] Quelle est la probabilité mathématique que cela se produise [la «bombe à retardement» explose] au moment exact qui permet des dommages maximum [ci-dessus] avant les élections présidentielles ?

En dehors de l’écart-type ?

QUI RETIRE LE PLUS DE BÉNÉFICES ?

[Mueller a échoué]

[L’impeachment a échoué]

> Pourquoi était-il urgent de hâter l’impeachment à la Chambre des députés ?

[Médias Mainstream [Parti Démocrate] / récits d’Hollywood ont échoué]

[LE COUP D’ÉTAT A ÉCHOUÉ] […]

Selon QAnon donc, il s’agit là d’un coup politique encore une fois destiné à faire chuter Trump. Ce n’est ni plus ni moins qu’une initiative de l’État Profond destinée à nuire à Trump à six mois des élections présidentielles de 2020. Tout d’abord, parce que Trump a plutôt un bon bilan économique pour 2019 , lui porter atteinte avec un confinement forcé, que Trump souhaitait le plus court que possible, a des conséquences désastreuses sur une économie marchant au ralenti. Ensuite, parce que, alors qu’il obtenait les plus hauts sondages de sa présidence en février 2020, sa campagne pour la présidentielle de 2020 a à faire face à des meetings annulés et des primaires repoussées dans certains états. Il est même question de faire voter les citoyens américains par mail, ce qui soulève des doutes sur la possibilité de fraudes (QAnon ne nous a-t-il pas déjà parlé de la proximité de George Soros avec des sociétés intervenant dans le décompte des votes ?). Trump sembla pour cette même raison écarter cette possibilité début avril 2020.

Q joignait également dans ce post un lien vers le site du Ministère de la Justice américain qui revenait sur l’arrestation du scientifique de Harvard Charles Lieber (pour plainte pour crime et fausse déclaration, entre autres) et de deux scientifiques chinois, Yanqing Ye, un lieutenant de l’Armée de la libération du peuple et membre du Parti Communiste Chinois, pour fraude, fausse déclaration et conspiration notamment), et Zaosong Zheng, un scientifique (pour contrebande de produits américains et fausse déclaration). Q soulignait que Lieber était devenu un « scientifique stratégique » pour l’université de Wuhan en 2011 mais l’avait cependant caché à l’université d’Harvard. QAnon sous-entendait-il que Lieber coulait des données à un scientifique chinois permettant de déclencher une pandémie de Coronavirus avec l’assistance du PCC ?

David Wilcock avance qu’une réunion entre plusieurs milliardaires est à l’origine d’un complot visant à traiter le problème de la surpopulation de la planète. En 2009, Bill Gates, George Soros, l’héritier David Rockefeller Jr, l’homme d’affaire et investisseur multi-milliardaire Warren Buffet, Michael Bloomberg (alors maire de New York, candidat à l’investiture Démocrate en 2020 ayant injecté le plus d’argent dans une campagne du parti jusqu’ici — plus d’un demi milliard de dollars rien qu’en publicité — pour finalement se retirer début mars 2020), le magnat des médias Ted Turner et la très célèbre animatrice télé Oprah Winfrey, entre autres, se rencontrèrent en toute discrétion, afin de prévenir les désastres environnementaux, industriels et sociaux. A l’initiative de cette rencontre, Bill Gates souhaitait que ses convives et lui-même mènent une réflexion sur la manière dont ils pouvaient utiliser leurs fortunes afin de ralentir l’évolution rapide de la population mondiale, qui était selon eux une menace sociale, industrielle et environnementale qui devait être traitée avec des ressources privées au vu de l’incompétence des gouvernements à gérer ce danger. Les participants refusèrent de révéler ce dont ils parlèrent. L’homme politique américain Lyndon LaRouche dénonça cette rencontre qu’il qualifia de « sorte de confession » d’intention de meurtres en masse et de « génocide ». Wilcock subodore que la solution trouvée par ces multi-milliardaires avait trait à la santé, et particulièrement aux vaccins, qui devinrent l’année suivante le cheval de bataille de Bill Gates qui promit 10 milliards de dollars à la recherche de vaccins en janvier 2010. Buffet pour sa part fit don de 30 milliards de dollars à la fondation Bill and Melinda Gates à cette même époque.

En 2011, Charles Lieber, directeur de l’institut de chimie et de biologie chimique de l’université de Harvard, devint un « scientifique stratégique » de l’université chinoise de Wuhan, et c’est là, d’après Wilcock, qu’un lien est à établir avec la confection d’armes biologiques dans l’intention de les utiliser contre la population en Chine. En août 2018, Zaosong Zheng se rendit aux États-Unis et mena une recherche sur les cellules cancéreuses au centre médical Beth IsraelDeaconness, d’après le document du Ministère de la Justice précité, et fut arrêté pour avoir tenté de voler, comme il l’admit après avoir fait une fausse déclaration dans un premier temps, vingt-et-un flacons du centre médical afin de les ramener en Chine et d’y publier des recherches sous son propre nom. Le centre Beth Israel Deaconness de Boston est affilié à l’université Harvard de Lieber et le visa obtenu par Zheng pour entrer sur le territoire américain avait été demandé par Harvard. Il est possible, d’après un affidavit des agents du FBI conjoint au document du Ministère de la Justice, que Zheng ait agi sur ordre du gouvernement chinois.

Wilcock avance que les flacons que Zheng tenta d’amener en Chine contenaient du COVID-19. Il est en effet avéré qu’un biologiste chinois ayant en sa possession trois flacons contenant les coronavirus MERS (Middle East Respiratory Syndrome) et SRAS (Severe Respiratory Acute Syndrome) fut arrêté à l’aéroport de Detroit en novembre 2018 en tentant de les livrer à un institut américain sur demande d’un collègue biologiste chinois. Or, d’après le Ministère chinois de la Science et des Technologies, le seul laboratoire chinois de microbiologie de niveau 4 possédant les équipements permettant de confectionner des coronavirus est l’institut de Wuhan. Il est par conséquent très vraisemblable que le COVID-19 ait été créé en laboratoire à Wuhan, probablement grâce à son « scientifique stratégique » Charles Lieber, et le marché tout proche devint l’épicentre de la pandémie de 2020. Le sénateur républicain Ted Cruz suggéra que le coronavirus ait « accidentellement échappé » à ce même laboratoire. Le Washington Post, média mainstream pro-État Profond par excellence, admettait début avril que la version jusqu’alors officielle des origines de l’épidémie de COVID-19 voulant que le virus ait été transmis après ingestion d’animaux contaminés était pour le moins douteuse. Toutefois, d’après un groupe de chercheurs qui a comparé le génome du nouveau coronavirus et ceux des sept autres jusqu’ici connus pour avoir contaminé l’homme, le COVID-19 n’a pas été établi en laboratoire et n’est pas un virus créé dans un quelconque objectif ». Cette étude est contredite par d’autres, dont une en Chine qui établit que le COVID-19 a pu être mis en place au laboratoire de niveau 4 de Wuhan, et une autre, chinoise également, qui a trouvé que le nouveau coronavirus se distinguait des autres étudiés jusqu’ici en ceci qu’une mutation lui permettant de se répandre des animaux à l’homme, bien que très peu probable, s’est précisément effectuée, ou a été opérée par des scientifiques, sur le COVID-19. Il est également à noter que des kits neufs de tests du coronavirus contaminés par le COVID-19 ont été découverts en Grande-Bretagne, transmettant le virus aux personnes testées. Était-ce une manière préméditée de contaminer le plus de personnes que possible ? Également, alors que beaucoup de masques manquaient dans les hôpitaux, un homme cachant un stock de près d’un million de masques a été arrêté à Brooklyn. Ce nombre suggère que l’homme n’agissait pas seul, voire qu’il savait à l’avance qu’une pandémie nécessitant l’utilisation de masques s’en venait. Que dire des scientifiques israéliens qui ont annoncé le 15 mars qu’un vaccin contre le coronavirus serait prêt dans « quelques semaines » ? L’élaboration d’un vaccin mettant généralement entre six et trente-six mois, comment expliquer cette synchronicité troublante ? « Let’s call it pure chance », disaient les scientifiques israéliens concernés.

  Dans mon dernier article, il était question de Jacques Attali qui voyait l’arrivée d’une pandémie d’un bon œil afin de « faire avancer l’humanité par la peur ». Que signifie un « avancement de l’humanité » pour Jacques Attali ? Il s’explique :

Et, même si, comme il faut évidemment l’espérer, cette crise n’est pas très grave, il ne faudra pas oublier, comme pour la crise économique, d’en tirer les leçons, afin qu’avant la prochaine – inévitable – on mette en place des mécanismes de prévention et de contrôle, ainsi que des processus logistiques de distribution équitable des médicaments et de vaccins. On devra, pour cela, mettre en place une police mondiale, un stockage mondial et donc une fiscalité mondiale. On en viendra alors, beaucoup plus vite que ne l’aurait permis la seule raison économique, à mettre en place les bases d’un véritable gouvernement mondial.

L’établissement d’un gouvernement mondial est donc, d’après Attali, cette grande avancée dont l’humanité a besoin, et ce, que la pandémie qu’il appelle de ses vœux soit grave ou non. En pleine pandémie, le 8 avril 2020, QAnon nous rappelait les mots qu’avaient eus Henry Kissinger devant les membres du Club Bildeberg en 1992, à Evian, en France: 

Aujourd’hui, les Américains seraient scandalisés si les troupes des Nations Unies entraient à Los Angeles pour rétablir l’ordre; demain, ils seront reconnaissants. Cela est particulièrement vrai si on leur a dit qu’il y avait une menace de l’extérieur, qu’elle soit réelle ou promulguée, qui menaçait notre existence même. C’est alors que tous les peuples du monde imploreront les dirigeants mondiaux de les délivrer de ce mal. la seule chose que chaque homme craint est l’inconnu. Confrontés à ce scénario, les droits individuels seront volontairement abandonnés pour la garantie de leur bien-être, qui leur est accordée par leur gouvernement mondial.

Le Ministre français de l’Économie Bruno Le Maire répondît exactement à la manière des leaders du Nouvel Ordre Mondial lorsque la presse l’interrogea sur les réponses à la pandémie du COVID-19 en mars 2020 : 

Ma conviction est simple : de cette crise sanitaire doit sortir un nouvel ordre mondial […] Qui peut penser une seconde que le monde ne changera pas après une crise de cette ampleur? Pour le pire : montée des nationalismes, poussée des régimes autoritaires, affaiblissement des Occidentaux au profit de la Chine. Ou pour le meilleur : mise en place d’une gouvernance mondiale plus efficace […].

Les médias mainstream, de concert avecles experts les plus catastrophistes, tentèrent de jouer sur les peurs dans leur couverture de l’épidémie de coronavirus.Les médias mainstream, de concert avecles experts les plus catastrophistes, tentèrent de jouer sur les peurs dans leur couverture de l’épidémie de coronavirus. Était-ce les ordres, comme on pourrait l’imaginer à la lecture des propos d’Attali ? Un des premiers scientifiques dont les médias relayèrent les prévisions fut Neil Ferguson, de l’Imperial College, qui généra beaucoup de peur en annonçant dans son premier rapport du 16 mars plus de 2 millions de morts aux États-Unis et plus de 500 000 en Grande-Bretagne pour finalement ne plus parler que de 20 000 morts en Grande-Bretagne le 26 mars 2020. Les premiers chiffres firent sensation, poussant les chefs d’état à fermer les frontières et mettre en place un confinement que les peuples, apeurés, acceptèrent immédiatement, bien que cela représentait des entraves à leurs libertés dignes de temps de guerre. C’est sans aucun doute car les médias traditionnels diffusèrent massivement les chiffres de Ferguson dès le début de la pandémie alors qu’ils se révélèrent, d’après le premier intéressé, faux . Bill Gates pour sa part parlait le 15 février de 10 millions de morts si le virus touchait l’Afrique. Ce sont ces chiffres apocalyptiques d’« experts » qui furent retenus par l’Organisation Mondiale de la Santé, ajoutant au climat de panique. Bien que l’on ne puisse pas scientifiquement déterminer les causes des suicides, ceux-ci dépassèrent, la semaine du 27 mars, le nombre de morts du coronavirus dans l’état du Tennesse, qui compte 6,7 millions d’habitants. Une nouvelle tentative des médias de jouer sur les peurs du public fut démasquée lorsque CBS diffusa les images d’un hôpital italien débordé en prétendant qu’il s’agissait d’un hôpital new-yorkais. Est-ce à dire que les hôpitaux de New York étaient vides ? Au cours du programme de Fox News The New Revolution, Sara Carter fit allusion à des vidéo d’amateurs qui, téléphone à la main, ont été filmer leurs hôpitaux de secteur, dont Elmhurst à New York, et n’y ont pas trouvé le débordement que leur attribuaient les médias mainstream américains, mais un étonnant calme. Le #filmyourhospital est apparu sur Twitter quelques jours auparavant et des citoyens journalistes contestent les affirmations des médias mainstream après avoir filmé des parkings et salles d’attente d’hôpitaux vides, y compris à New York, ville américaine la plus touchée. Le général Flynn n’avait-il pas parlé de « soldats de l’information à l’ère digitale » qui permirent à Trump de gagner l’élection de 2016 ? QAnon leur disait plus directement « You are the news now ». L’objectif des médias était certainement de maintenir une atmosphère de panique et de blâmer Trump encore une fois, comme pour l’affaire dans laquelle le gouverneur de l’état de New York Cuomo lui reprocha de ne pas fournir assez de ventilateurs aux hôpitaux de New York, ce à quoi Trump répondit qu’en 2015 Cuomo avait eu l’opportunité d’en acheter 16 000 à bas prix mais refusa alors que cela lui était conseillé dans le cas où il ait à faire face à une pandémie, rappelant que le gouvernement construisait au moment même  quatre centres médicaux dans la ville. Cependant, le récit des médias mainstream américains incriminant Trump pour sa gestion de la crise ouvrait la voie à la présidente de la Chambre des Représentants des États-Unis Nancy Pelosi et au sénateur Adam Schiff qui préparaient une enquête parlementaire sur son action.

En Italie, pays où la mortalité liée au coronavirus semblait énorme et donnait du crédit aux scénarios les plus désastreux, le conseiller du Ministre de la Santé, Walter Ricciardi confiait aux médias que le taux de mortalité de son pays était exagéré du fait de la façon dont étaient comptés les morts, avec des décès attribués au coronavirus pour des patients déjà hospitalisés depuis longtemps pour d’autres pré-morbidités. Une population vieillissante et des installations de santé débordées justifiaient également cette situation. En tout, seulement 12% des morts décomptés comme étant liés au coronavirus en Italie l’étaient directement selon lui. Cette tendance fut confirmée, et par Bloomberg, media mainstream s’il en est, qui rapportait les propos du Ministère italien de la Santé selon lesquels 99% des personnes mortes du coronavirus en Italie souffraient d’autres maladies préexistantes.En fait, 99% des italiens morts du coronavirus souffraient également d’une autre comorbidité sérieuse, et 80% de deux. L’on peut par conséquent affirmer que l’Italie ne fait pas la différence entre les personnes décédées ayant le coronavirus et celles qui sont mortes du coronavirus.

Cette pratique est également utilisée en Allemagne, comme le président de l’institut Robert Koch le confirma. La manière de compter les morts du coronavirus semble être la même à New York, d’après le Gateway Pundit, voire pire. En effet, le National Vital Statistics Service du CDC (Centers for Disease Control and Prevention) américain préconisait dans une note aux médecins le 4 mars 2020 de rapporter comme cause de décès le COVID-19 pour tous les décès dans les lieux de santé où le COVID-19 avait déjà fait des victimes! 

Dans les cas où un diagnostic définitif de COVID-19 ne peut être établi, mais qu’il est suspecté ou probable (par exemple, les circonstances sont convaincantes dans un degré raisonnable de certitude), il est acceptable de déclarer COVID-19 sur un certificat de décès comme «probable “Ou” présumé”. Dans ces cas, les certificateurs doivent utiliser leur meilleur jugement clinique pour déterminer si une infection par COVID – 19 est probable.

QAnon publiait un post contenant un lien vers une vidéo postée sur Twitter par l’animateur de télévision de la  chaîne locale KX4 Chris Berg dont l’invité, le sénateur et docteur Scott Jensen citait ce même document et signifiait son refus de « gonfler » les chiffres des morts dues au coronavirus. A l’inverse, dans le New York Times, le docteur Krumholz s’étonne du calme dans son hôpital de Yale New Haven en pleine pandémie du coronavirus, et que plus aucune crise cardiaque, par exemple, n’y soit répertoriée. N’est-ce pas car toutes les morts du moment doivent absolument être dues au coronavirus ? En Irlande du Nord, l’agence publique de la santé recommande de compter parmi les morts du coronavirus tout décès dont le premier test positif au coronavirus remonte à vingt-huit jours. Au regard de ces éléments, il semblerait bien que la plupart des agences de santé publiques dans le monde entier ait donné l’ordre aux professionnels médicaux des directives permettant de substantiellement estimer les décès dus au coronavirus à la hausse.Le docteur Fauci, celui-là même qui promettait une pandémie à Trump et occupait une place de protégé de Clinton (à laquelle il est lié, tout comme son ami directeur de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus, par la fondation Clinton pour laquelle tous deux travaillèrent en Éthiopie), revoyait lui aussi ses chiffres à la baisse fin mars 2020 et prédisait une mortalité avoisinant celle d’une sévère grippe saisonnière pour l’épidémie du COVID-19. Les médias n’accordèrent que très peu de crédit aux mises en garde du Dr Iaonnidis par exemple, qui prévenait que la plupart des études médicales chiffrées étaient très discutables, et en particulier celles portant sur le coronavirus. Ces études étaient pourtant aussi à leur disposition et elles auraient été en mesure de rassurer les populations mais furent tues par les médias mainstream. Il est clair à la lecture de certains documents officiels que l’objectif de certaines organisations de santé était de semer la panique parmi le public quant aux nombres de morts du COVID-19.

Il en va de même des études réalisées sur l’utilisation de la chloroquine dans le traitement des coronavirus provoquant des syndromes respiratoires sévères, que les médias mainstream internationaux refusèrent d’accepter comme fiables. Le professeur Raoult, un microbiologiste de l’hôpital universitaire de Marseille, a étudié la chloroquine, médicament utilisé depuis environ soixante ans, depuis la fin des années 80, et publié de nombreuses études sur son utilisation dans le traitement de différentes pathologies, dont notamment la fièvre Q en 1999. En 2014, il participait à une étude sur les effets secondaires de l’hydroxychloroquine et la doxycycline, incluant une prise de poids anormale et une altération du microbiote, des troubles de la vision et digestifs, voire des arrêts cardiaques. Il connaissait donc très bien les effets secondaires de ces médicaments avant la crise de pandémie de COVID-19. Alors que l’épidémie de coronavirus éclata, le Professeur Raoult fit une expérimentation de traitement du COVID-19 avec la chloroquine sur vingt patients en février et une autre en mars qui confirmait les premiers résultats encourageants. Deux études chinoises vinrent confirmer les données de l’équipe de Raoult . Convaincu par les travaux de Raoult, notamment après la diffusion par Fox News d’une interview de Grégory Rigano, un collègue de Raoult, et l’intérêt d’Elon Musk, patron de Tesla, Trump donna le feu vert pour des expérimentations aux États-Unis.

Les réactions des médias mainstream et des opposants politiques de Trump furent alors très vives : Trump ignorait les opinions des experts qui mettaient en garde contre les effets secondaires, ce à quoi Trump répondit qu’il n’y avait rien à perdre à essayer au vu des conditions terminales de certains patients atteints du coronavirus. Le Professeur Raoult disait à ce sujet que la classification en janvier 2020 par la Ministre de la Santé française Agnès Buzyn de la chloroquine parmi les substances vénéneuses était très étonnante. Rappelons en effet que ce médicament  utilisé depuis plus de cinquante ans n’avait jamais figuré parmi les substances vénéneuses. Sachant qu’un vaccin sera bientôt prêt, a-t-on tenté de se débarrasser de la chloroquine, traitement bon marché, afin de le promouvoir en pleine pandémie ? Cela nous permettrait de mieux comprendre les scientifiques et les médias critiques à l’égard des études de Raoult et cherchant à discréditer ses recherches. L’étude dirigée par le Professeur Molina en réponse à celles de Raoult par exemple prit comme échantillon d’étude une population d’âge moyen proche de soixante ans présentant clairement d’autres comorbidités telles que l’obésité, des cancers solides, des cancers du sang, et le sida. Il n’est donc pas surprenant de mesurer les échecs de la chloroquine à traiter le coronavirus dans ces cas extrêmes, comme les recherches sur la mortalité liée au COVID-19 en Italie notamment l’ont déjà démontré. Il était également curieux de lire les critiques fusant contre Trump pour son choix le poussant à agir pour les victimes alors qu’ils auraient apparemment préféré que rien ne soit fait : « idiot incompétent », selon la membre du Congrès démocrate Maxine Waters, « les conseils médicaux d’un homme qui a regardé directement une éclipse solaire », d’après Hillary Clinton. L’État Profond s’était-il fait devancer par la réactivité de Trump sur ce dossier ?

Appelant son peuple à ne pas céder à la peur au cours de la pandémie de coronavirus, Trump  tenta de souligner l’importance d’être unis contre cet « ennemi invisible » : « « Nous sommes tous ensemble face à la maladie. Nous devons mettre la politique de côté, arrêter les chicanes partisanes et nous unir en une seule nation et une seule famille ». QAnon disait sobrement le 22 mars 2020 : «  Ne cédez pas à la peur».

Trump rappela fin mars un million de réservistes, officiellement pour faire face à la pandémie du coronavirus. Également, nous avions vu dans mon précédent article que la mission militaire de L’OTAN Defender 20 faisait intervenir plus de 3700 soldats dont 3000 américains en Europe, officiellement pour des exercices, mais d’après Wilcock afin de capturer des opérateurs de l’État Profond. 

Une vidéo du colonel de l’armée américaine Sean H. Kuester, stationné avec ses troupes au Bénélux dans le cadre de Defender 20 fut publiée sur Facebook le 16 mars 2020. Dans cette vidéo, Kuester explique que quelques soldats de la garnison ont contracté le COVID-19 puis ont été mis en quarantaine, et donne ensuite quelques recommandations à ses troupes. Toutefois, un autre niveau de lecture permet d’accéder à un message différent peut-être envoyé par Kuester, qui décida de se filmer dans un magasin juste devant l’effigie d’un grand lapin blanc tenant dans ses pattes avant une pilule bleue à droite et une rouge à gauche. Il est probable que Kuester, qui commenta ce décor en disant simplement qu’il n’avait jamais fait un briefing militaire devant un lapin blanc, faisait ainsi référence à QAnon, qui, à de nombreuses reprises, a utilisé le symbolisme du film The Matrix afin de faire état du choix auquel les membres de sa communauté (qualifiés parfois de « chercheurs de vérité ») sont confrontés dans leur quête au moment de découvrir de nouvelles révélations plus difficiles à accepter les unes que les autres sur les événements mondiaux, le système de contrôle des leaders internationaux et les pratiques des élites mondiales. 

Le post 566 du 19 janvier 2018 enjoignait par exemple ses adeptes à faire lire le mémo Nunes à leurs familles, amis et autres car celui-ci aurait sur eux l’effet d’une « pilule rouge » : « Need a few red pills for family, friends, and others? Read the #Memo. Release coming. […] » En effet, dans le film, il est proposé au héros de choisir entre la pilule rouge, qui lui fera découvrir la dure vérité, et la pilule bleue, qui lui donnera des informations fictives bien moins dures à accepter. 

La référence à Alice au Pays des Merveilles est également évidente. Dans le post 74, Q apportait aux Anons des précisions quant aux différentes signatures qu’il utilise selon les messages :

 « Q = Alice. Vous apprendrez bientôt la signification de Alice « et » le Pays des Merveilles.  Tout a un sens. Dieu vous garde. Q » QAnon se compare à Alice en ceci qu’il est tombé dans le terrier du lapin, a vu la véritable réalité (comme le héros de The Matrix) et en fait part à sa communauté. L’on pourrait l’assimiler à Trump qui a eu accès à des secrets d’initiés en devenant président alors qu’il n’avait jamais cherché à y avoir accès en adhérant, par exemple, aux sociétés secrètes et autres clubs d’élite (rappelons-nous des mots de Newt Gingrich sur le fait que Trump ne fasse pas partie de l’Establishment), ou à l’amiral Rogers ou le général Flynn qui, en prenant respectivement la tête de l’agence nationale de sécurité (NSA) et de l’agence de la défense et du renseignement (DIA), ont eux aussi pu voir le pouvoir de « l’autre côté  du miroir » (pour rester dans l’analogie à Lewis Carrol), soit sans le filtre et le reflet déformant des médias traditionnels. Choqués, ils décidèrent d’en témoigner au peuple par le biais de l’opération militaire de dissémination de renseignement QAnon, conscients qu’ils ne pouvaient pas compter sur les médias mainstream pour ce faire.

Dans le post 2049, Q écrivait sous un tableau qui listait les lieux de réseaux pédocriminels et l’état d’avancement de l’action du gouvernement Trump dans ceux-ci, comprenant l’Arabie Saoudite, l’île privée de Jeffrey Epstein, Haïti (où la Fondation Clinton s’est implantée, en apparence pour venir en aide aux familles démunies des suites des catastrophes naturelles et où des affaires de trafic sexuel d’êtres humains ont cependant éclaté en 2010 alors que la Ministre des affaires étrangères américaine n’était autre que… Hillary Clinton) : « Hillary Clinton = AliceArabie Saoudite = Le Pays des MerveillesQUI SONT LES LAPINS BLANCS ? Relire les posts sur l’Arabie Saoudite. Gardez la foi. Pour dieu et le pays. Q » La signature « Alice « et » le Pays des Merveilles » était donc à comprendre comme « Hillary Clinton et l’Arabie Saoudite ». Q demande « qui sont les lapins blancs ? ». Il semblerait que les « lapins blancs » soit une référence cachée aux trafiquants d’êtres humains. Dans un rapport de juin 2018, l’agence des réfugiés de l’Union Européenne estimait que l’Arabie Saoudite ne faisait pas encore suffisamment pour lutter contre le trafic d’êtres humains mais faisait cependant des efforts, ce qui concorderait avec les propos de QAnon selon lesquels le règne de Mohammed Ben Salmane marquait une rupture avec « l’ancienne » Arabie Saoudite. Hillary Clinton y aurait-elle pris part à des réseaux de trafic d’êtres humains ? Cela concorderait avec les propos du rapport de l’inspecteur général du Ministère de la Justice des États-Unis Michael Horowitz paru en juin 2018 qui l’accuse de « crimes contre les enfants ».

En juillet 2019, confirmant l’hypothèse que les « lapins blancs » soient les trafiquants d’êtres humains, Q commentait une image postée sur Twitter sur laquelle apparaissaient Kit et Geraldine Laybourne, tous deux animateur et créatrice de la chaîne de télévision pour enfants Nickelodeon et PDG de Disney dont on trouve le nom sur les carnets de vol des visiteurs de l’île de Jeffrey Epstein : « Quelle est la profondeur du terrier du lapin ? #Chapelier fou. Q ». Faisant à nouveau référence à l’œuvre Alice au Pays des Merveilles, Q suggérait que le couple Laybourne seraient des pédocriminels. Les poursuites pour prédation sexuelle sur des enfants chez Disney et chez Nickelodeon confirment en effet la vraisemblance des affirmations de Q.

Le colonel Kuester a-t-il voulu faire référence à QAnon en se filmant devant un grand lapin blanc tenant une pilule bleue et une rouge dans ses pattes avant ? Ce ne serait pas le premier militaire de l’armée américaine à le faire, car en effet le sergent Patten, par exemple, portait un écusson à l’effigie de Q sur une photo où il apparaissait avec le vice-président Mike Pence en 2018. Ce travail part en effet du postulat que QAnon est une opération militaire, ce que Q confirmera en parlant de trois opérateurs non-militaires dans ses rangs (post 60 : « Vous pouvez compter les personnes qui ont une vue d’ensemble sur les doigts de deux mains. Parmi ceux-là (moins de dix personnes), seulement trois ne sont pas militaires.[…] ». Ces éléments tendent à confirmer l’affirmation de Wilcock selon laquelle l’armée américaine aurait entrepris en Europe et en Amérique une vaste opération de démantèlement de réseaux pédocriminels sous couvert de l’opération de l’OTAN Defender 20.

La revue InHomeland Security révélait en avril 2020 que le trafic d’êtres humains était une industrie rapportant annuellement 150 milliards de dollars et incluant un total de centaines de milliers de personnes aux États-Unis, et notait que les contrôles dus au coronavirus facilitaient le démantèlement de réseaux pédocriminels. QAnon a toujours clamé que ces réseaux étaient, en fin de filière, tenus par des personnes riches, puissantes et influentes, comme le milliardaire Jeffrey Epstein ou le gourou Keith Raniere de la secte NXIUM, derrière lesquels se cachent un État Profond de célèbres oligarques internationaux désireux de rester dans l’anonymat. Il apparaît également que des gangs comme le MS-13 et les mafias, et parfois des agences de renseignement comme la CIA dans le cas des Finders, déclassé dernièrement par Trump, font fonctionner ces réseaux.

La volonté de Trump de lutter contre ceux-ci, si elle avait été affichée avec un premier décret présidentiel en décembre 2017 sur la saisie des biens appartenant aux personnes suspectées de corruption ou de trafic d’êtres humains, fut réaffirmée notamment par un nouveau décret présidentiel signé en janvier 2020 afin de combattre le trafic d’êtres humains et l’exploitation d’enfants en ligne. Le comité de conseil sur le trafic d’êtres humains du Ministère des Transports estime que ce fléau est international et concerne plus de 25 millions de personnes dans le monde. Parmi celles-ci, 4,8 millions de personnes sont exploitées sexuellement (dont 99% de femmes et jeunes filles). Le décret demande au Ministre des affaires étrangères Mike Pompeo une liste de ressources gouvernementales afin de combattre le trafic d’êtres humains en ligne et aux Ministres de la Justice Bill Barr et de la Sécurité Intérieure Chad Wolf de lister les actions permettant de soulever les barrières aux partage d’informations dans ce domaine et de les lui présenter sous 180 jours. Trump signa ce décret le 31 janvier 2020, soit le dernier jour du mois national de la prévention de l’esclavage et du trafic d’êtres humains décrété par la Maison Blanche.

Le 24 juin 2018, Matthew Cox de military.com assurait que l’armée américaine dépensait un demi milliard de dollars afin d’entraîner ses hommes à combattre sous terre. En effet, plus de 10 000 sous-terrains militaires existent dans le monde, dont notamment 4800 en Corée du Nord, selon une source anonyme de l’armée. Parfois, comme pour cacher ce réseau pédophile en Arizona découvert par des vétérans de l’armée en juin 2018, les sous-terrains militaires sont abandonnés et utilisés dans un but bien différent. Serait-il possible qu’une politique d’entraînement à combattre sous terre ait pour objectif le démantèlement de réseaux pédocriminels par l’armée ? 

Comme le révélait le 2 avril 2020 le procureur des États-Unis William M. McSwain, le Ministère de la Justice administrait plus de 36 millions de dollars à la prévention du trafic d’êtres humains et au soin des victimes d’opérations de trafic d’êtres humains. Prétextant la crainte d’un regain de violences durant la pandémie, le FBI accentua sa surveillance des fraudes, des crimes de haine et de l’exploitation sexuelle des enfants durant la pandémie. La crainte de l’agence était notamment que les enfants confinés soient les victimes de plus d’approches de prédateurs sur internet. Le 1er avril 2020, le procès de neuf habitants de l’Arizona s’ouvrait à Phœnix, après qu’ils aient été arrêtés en janvier 2020 grâce à l’infiltration d’agents dans leur réseau.

 

Maxime Serri travaille en ce moment sur sa thèse intitulée « QAnon, théorie du complot ou opération militaire validée ? »

Il a écrit un roman, Un Nouveau Cycle, disponible sur www.edilivre.com

 

Les notes de fin ne sont pas bien passées mais au besoin les voilà, je peux vous les envoyer par mail si  vous me les demandez :

QANON, post 3896 du 24 mars 2020 [En ligne : https://qmap.pub/read/3896], consulté le 29/3/20.

2 Ibid.

3 « Remarks by President Trump in State of the Union Address », The White House, 4 février 2020 [En ligne : https://www.whitehouse.gov/briefings-statements/remarks-president-trump-state-union-address-3/], consulté le 5/4/20.

4 Howard SCHNEIDER, « Great American Comeback? Trump’s economy has both Boom and Gloom », Reuters, 4 février 2020 [En ligne : https://www.reuters.com/article/us-usa-trump-speech-economy/great-american-comeback-trumps-economy-has-both-boom-and-gloom-idUSKBN1ZY2IA], consulté le 5/4/20.

5 Colm QUINN, « Trump Extends Coronavirus Lockdown Until April 30 », Foreign Policy, 30 mars 2020 [En ligne : https://foreignpolicy.com/2020/03/30/morning-brief-trump-extends-coronavirus-lockdown-april-30/], consulté le 5/4/20.

 6 Ann SAPHIR, Jeff MASON, « The U.S. weighs the grim Math of Death vs. the Economy », Reuters, 30 mars 2020 [En ligne : https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-usa-reopen-analysi/the-u-s-weighs-the-grim-math-of-death-vs-the-economy-idUSKBN21H1B4], consulté le 5/4/20.

7 Jeffrey M. JONES, « Trump Job Approval at Personal Best 49% », Gallup, février 2020, [En ligne : https://news.gallup.com/poll/284156/trump-job-approval-personal-best.aspx], consulté le 5/4/20.

8 Matthew CHOI, « Trump cancels Nevada, Colorado, Wisconsin campaign Events as Coronavirus Spreads », Politico, 11 mars 2020 [En ligne : https://www.politico.com/news/2020/03/11/trump-cancel-campaign-events-coronavirus-126693], consulté le 5/4/20.

Nick CORASANITI, Stephanie SAUL, « 15 States Have Postponed Their Primaries Because of Coronavirus. Here’s a List. », The New York Times, 3 avril 2020 [En ligne : https://www.nytimes.com/article/2020-campaign-primary-calendar-coronavirus.html], consulté le 5/4/20.

10 Alex SEITZ-WALD, « Coronavirus ‘worst-case scenario’: Could the presidential Vote be done by Mail? », NBC News, 26 mars 2020 [En ligne : https://www.nbcnews.com/politics/2020-election/coronavirus-worst-case-scenario-could-presidential-vote-be-done-mail-n1168151], consulté le 5/4/20.

11 QANON, post 1833 du 10 août 2018 [En ligne : https://qmap.pub/read/1833], consulté le 6/4/20

12 Justin SINK, « Trump Rejects Voting-by-Mail Amid Virus, Citing Fraud Concerns », Bloomberg, 4 avril 2020 [En ligne : https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-04-03/trump-rejects-voting-by-mail-amid-virus-citing-fraud-concerns], consulté le 6/4/20.

13 « Harvard University Professor and Two Chinese Nationals Charged in Three Separate China Related Cases », US Department of Justice, 28 janvier 2020 [En ligne : https://www.justice.gov/opa/pr/harvard-university-professor-and-two-chinese-nationals-charged-three-separate-china-related], consulté le 29/3/20.

14 Nicholas WU, « Michael Bloomberg’s campaign was the most expensive self-funded campaign in history », USA Today, 5 mars 2020 [En ligne : https://eu.usatoday.com/story/news/politics/elections/2020/03/04/michael-bloomberg-most-expensive-self-funded-campaign/4952458002/], consulté le 1/4/20.

15 « Billionaire club in bid to curb overpopulation », The Times, mai 2009 [En ligne : https://www.thetimes.co.uk/article/billionaire-club-in-bid-to-curb-overpopulation-d2fl22qhl02], consulté le 1/4/20.

16 Lyndon LAROUCHE « Billionaires’ Plan for World Genocide Exposed », Executive Intelligence Review, 24 mai 2009 [En ligne : https://larouchepub.com/pr/2009/090525billionaires_genocide.html], consulté le 1/4/20.

17 « Bill Gates Makes 10 Billion Vaccine Pledge », The Telegraph, 29 janvier 2010 [En ligne : https://www.telegraph.co.uk/finance/financetopics/davos/7106626/Bill-Gates-makes-10-billion-vaccine-pledge.html], consulté le 1/4/20.

 18 Ben PAYNTER, « Warren Buffet Gave Bill Gares $30 billion : here’s How it’s Paying off », Fast Company, 14 février 2017 [En ligne : https://www.fastcompany.com/3068134/warren-buffet-gave-bill-gates-30-billion-heres-how-its-paying-off], consulté le 2/4/20.

19 US Department of Justice, op.cit.

20 « Medical Student Arrested, Held Without Bail After Alleged Attempt to Smuggle Cancer Research to China », Time, 31 décembre 2019 [En ligne : https://news.yahoo.com/medical-student-arrested-held-without-152721724.html], consulté le 1/4/20.

21 « AFFIDAVIT IN SUPPORT OF APPLICATION FOR CRIMINAL COMPLAINT », FBI, 21 janvier 2020 [En ligne : https://www.justice.gov/opa/press-release/file/1239796/download], consulté le 1/4/20.

22 David WILCOCK, « David Wilcock on The Great Pandemic III: New Briefings, Restitution and the Big Picture! », Divine Cosmos, 28 mars 2020 [En ligne : https://www.youtube.com/watch?list=UUPLAYER_davidwilcock333&time_continue=2116&v=tM3tCnLDPVw&feature=emb_title], consulté le 1/4/20.

23 Eric A. BLAIR, « Suspected SARS Virus And Flu Samples In Chinese Scientists’ Luggage Arriving In The U.S.: REPORT », The Gateway Pundit, 30 mars 2020 [En ligne : https://www.thegatewaypundit.com/2020/03/suspected-sars-virus-and-flu-samples-found-in-chinese-scientists-luggage-arriving-in-the-u-s-report/?__cf_chl_captcha_tk__], consulté le 1/4/20.

24 Ted CRUZ, in Eric A. BLAIR, « Sen. Cruz Raises Notion That Coronavirus Accidentally Escaped From Lab In China », The Gateway Pundit, 1 avril 2020 [En ligne : https://www.thegatewaypundit.com/2020/04/sen-cruz-raises-notion-that-coronavirus-accidentally-escaped-from-lab-in-china/?__cf_chl_captcha_tk__=fe21e1540f5039c3c410d14d1700f1cc97578ff4-1585809522-0], consulté le 2/4/20.

25 David IGNATIUS, « How Did COVID-19 Begin? Its Initial Origin Story Is Shaky », The Washington Post, 3 avril 2020 [En ligne : https://hotair.com/headlines/archives/2020/04/covid-19-begin-initial-origin-story-shaky/], consulté le 4/4/20.

26 « The Proximal Origin of SARS-CoV-2 », NatureMedicine, 17 mars 2020 [En ligne : https://www.nature.com/articles/s41591-020-0820-9], consulté le 2/4/20.

27 Callum HOARE, « Coronavirus Study Identifies ‘Gain of Function for Efficient spread in Humans’ », Express, 12 mars 2020 [En ligne : https://www.express.co.uk/news/weird/1253135/coronavirus-genetically-engineered-bioweapon-wuhan-lab-leak-covid19-spt], consulté le 5/4/20.

28 Bill GARDNER, Harry YORKE, « Coronavirus Testing Effort Hampered by Kits Contaminated with Covid-19 », The Telegraph, 30 mars 2020 [En ligne : https://www.telegraph.co.uk/news/2020/03/30/uks-attempt-ramp-coronavirus-testing-hindered-key-components/], consulté le 2/4/20.

29 « Authorities Remove almost a Million N95 Masks and other supplies from alleged Hoarder », ABC News, 2 avril 2020 [En ligne : https://theglobalherald.com/authorities-remove-almost-a-million-n95-masks-and-other-supplies-from-alleged-hoarder-abc-news/360889/], consulté le 5/4/20.

30 « Appelons ça de la chance purement et simplement! » Maayan JAFFE-HOFFMAN, « Israeli scientists: ‘In a Few 30 Weeks, we will Have Coronavirus Vaccine’ », The Jerusalem Post, 15 mars 2020 [En ligne : https://www.jpost.com/health-science/israeli-scientists-in-three-weeks-we-will-have-coronavirus-vaccine-619101], consulté le 5/4/20.

31 « La fabrication d’un vaccin est un processus complexe », Sanofi [En ligne : https://www.sanofi.com/fr/Votre-sante/vaccins/production], consulté le 5/4/20.

32 Jacques ATTALI, « Avancer par peur », L’Express, 6 mai 2009 [En ligne : https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/avancer-par-peur_758721.html], consulté le 29/3/20.

33 Henry KISSINGER, Rencontre Bilderberg d’Evian, France, 1992, in QANON, post 3916 du 8 avril 2020 [En ligne : https://qmap.pub/read/3916], consulté le 9/4/20.

34 Bruno LE MAIRE, in Marc LANDRÉ et Mathilde SIRAUD, « Bruno Le Maire: « Notre économie ne peut pas et ne doit pas s’arrêter » », Le Figaro, 20 mars 2020 [En ligne : https://www.lefigaro.fr/politique/bruno-le-maire-notre-economie-ne-peut-pas-et-ne-doit-pas-s-arreter-20200320], consulté le 31/3/20.

35 « Impact of non-pharmaceutical interventions (NPIs) to reduce COVID- 19 mortality and healthcare demand », Imperial College, 16 mars 2020 [En ligne : https://www.imperial.ac.uk/media/imperial-college/medicine/sph/ide/gida-fellowships/Imperial-College-COVID19-NPI-modelling-16-03-2020.pdf], consulté le 29/3/20.

 36 David ADAM, « UK has enough intensive care units for coronavirus, expert predicts », New Scientist, 25 mars 2020 [En ligne : https://www.newscientist.com/article/2238578-uk-has-enough-intensive-care-units-for-coronavirus-expert-predicts/], consulté le 30/3/20.

37 Lydia RAMSEY, « A report that helped convince Trump to take coronavirus seriously projected that 2.2 million people could die in the US if we don’t act », Business Insider, 17 mars 2020 [En ligne : https://www.businessinsider.fr/us/coronavirus-uk-report-projects-2-million-deaths-without-action-2020-3], consulté le 30/3/20.

38 Jake JOHNSON, « ‘Terrifying’ New Research Warns 2.2 Million Could Die From Coronavirus in US Without Drastic Action », Common Dreams, 17 mars 2020 [En ligne : https://www.commondreams.org/news/2020/03/17/terrifying-new-research-warns-22-million-could-die-coronavirus-us-without-drastic], consulté le 30/3/20.

39 Sarah KNAPTON, « Bill Gates warns of 10 million deaths as Coronavirus spreads to Africa », The Telegraph, 15 février 2020 [En ligne : https://www.telegraph.co.uk/news/2020/02/15/coronovirus-bill-gates-warns-10-million-deaths-virus-spreads/], consulté le 30/3/20.

40 Rosie PERPER, « As the coronavirus spreads, one study predicts that even the best-case scenario is 15 million dead and a $2.4 trillion hit to global GDP », Business Insider, 3 mars 2020 [En ligne : https://www.businessinsider.fr/us/coronavirus-death-toll-global-gdp-loss-australian-national-university-study-2020-3], consulté le 30/3/20.

41 Tristan JUSTICE, « More People Died From Suicide Than Coronavirus In Tennessee This Week », The Federalist, 27 mars 2020 [En ligne : https://thefederalist.com/2020/03/27/more-people-died-from-suicide-than-coronavirus-in-tennessee-this-week/], consulté le 30/3/20.

42 Jessica CHASMAR, « CBS News airs footage of overrun Italian hospital during report on New York City », The Washington Times, 31 mars 2020 [En ligne : https://www.washingtontimes.com/news/2020/mar/31/cbs-news-airs-footage-of-overrun-italian-hospital-/], consulté le 3/4/20.

43 « Fox News contributor: I’m seeing videos on Twitter of empty hospital parking lots », MediaMatters, 30 mars 2020 [En ligne : https://www.mediamatters.org/coronavirus-covid-19/fox-news-contributor-i-am-seeing-videos-twitter-empty-hospital-parking-lots], consulté le 3/4/20.

44 Message Twitter de The Tale of Onora, 1 avril 2020 [En ligne : https://twitter.com/taleofonora/status/1245144382711291904?s=21], consulté le 3/4/20.

45 « Vous êtes les informations maintenant »
QANON, post 3628 du 25 novembre 2019 [En ligne : https://qmap.pub/read/3628], consulté le 3/4/20.

46 Madison DIBBLE, « ‘He turned it down’: Trump Condemns Andrew Cuomo for Failing to Stock up on ventilators in 2015 », Washington Examiner, 3 avril 2020 [En ligne : https://www.washingtonexaminer.com/news/he-turned-it-down-trump-condemns-andrew-cuomo-for-failing-to-stock-up-on-ventilators-in-2015], consulté le 3/4/20.

47 Doug MAINWARING, « Another impeachment attempt? House Dems plan Trump coronavirus investigation », Lifesite, 3 avril 2020 [En ligne : https://www.lifesitenews.com/news/another-impeachment-attempt-house-dems-plan-trump-coronavirus-investigation], consulté le 4/4/20.

48 Sarah NEWEY, « Why have so many coronavirus patients died in Italy? », The Telegraph, 23 mars 2020 [En ligne : https://www.telegraph.co.uk/global-health/science-and-disease/have-many-coronavirus-patients-died-italy/], consulté le 30/3/20.

49 Tommaso EBHART, Chiara REMONDINI, Marco BERTACCHE, « 99% of Those Who Died From Virus Had Other Illness, Italy Says », Bloomberg, 18 mars 2020 [En ligne : https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-03-18/99-of-those-who-died-from-virus-had-other-illness-italy-says], consulté le 4/4/20.

50 Kit KNIGHTLY, « Covid19 Death Figures “A Substantial Over-Estimate” », Off-Guardian, 4 avril 2020 [En ligne : https://off-guardian.org/2020/04/05/covid19-death-figures-a-substantial-over-estimate/], consulté le 9/4/20.

51 « RKI relativiert »Corona-Todesfälle« », Swiss Propaganda Research, 4 avril 2020 [En ligne : https://swprs.org/rki-relativiert-corona-todesfaelle/], consulté le 9/4/20.

52 Jim HOFT, « BREAKING: New York Data Confirms Once Again – 99% of Coronavirus Fatalities Have Pre-Existing Conditions – 94% of Fatalities Over Age 45! …Open The Economy! », The Gateway Pundit, 2 avril 2020 [En ligne : https://www.thegatewaypundit.com/2020/04/breaking-new-york-data-confirms-99-coronavirus-fatalities-pre-existing-conditions-94-fatalities-age-45-open-economy/?__cf_chl_captcha_tk__], consulté le 4/4/20.

 53« Guidance for Certifying COVID-19 Deaths », National Vital Statistics Service, 4 mars 2020 [En ligne : https://www.cdc.gov/nchs/data/nvss/coronavirus/Alert-1-Guidance-for-Certifying-COVID-19-Deaths.pdf], consulté le 9/4/20.

54 « Guidance for Certifying Deaths Due to Coronavirus Disease 2019 (COVID–19) », National Vital Statistics Service, avril 2020 [En ligne : https://www.cdc.gov/nchs/data/nvss/vsrg/vsrg03-508.pdf], consulté le 9/4/20.

55 Scott JENSEN, in Chris BERG, message Twitter du 8 avril 2020 [En ligne : https://twitter.com/chrisbergpovnow/status/1247680994821509121?s=21], consulté le 9/4/20.

56 Harlan M. KRUMHOLZ, « Where Have All the Heart Attacks Gone? », The New York Times, 6 avril 2020 [En ligne : https://www.nytimes.com/2020/04/06/well/live/coronavirus-doctors-hospitals-emergency-care-heart-attack-stroke.html], consulté le 9/4/20.

57 « Daily COVID-19 Surveillance Bulletin », Public Heath Agency, 2 avril 2020 [En ligne : https://www.hiddensyria.com/wp-content/uploads/2020/04/COVID-19-Survellance-Bulletin-02.04.20.pdf], consulté le 9/4/20.

 58 Jim HOFT, « Dr. Fauci Confirms His Friendship with WHO Director General Dr. Tedros, Both Are Connected to the Clinton Foundation in Ethiopia », The Gateway Pundit, 27 mars 2020 [En ligne : https://www.thegatewaypundit.com/2020/03/dr-fauci-confirms-his-friendship-with-who-director-general-dr-tedros-both-are-connected-to-the-clinton-foundation-in-ethiopia/], consulté le 30/3/20.

59 Anthony S. FAUCI, « Covid-19 — Navigating the Uncharted », The New England Journal of Medicine, 26 mars 2020 [En ligne : https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMe2002387], consulté le 29/3/20.

60 Robert Lee HOTZ, « Most Science Studies Appear to Be Tainted By Sloppy Analysis », Wall Street Journal, 14 septembre 2007 [En ligne : https://www.wsj.com/articles/SB118972683557627104], consulté le 3/4/20.

61 Dr John LEE, « How deadly is the coronavirus? It’s still far from clear », The Spectator, 28 mars 2020 [En ligne : https://www.spectator.co.uk/article/The-evidence-on-Covid-19-is-not-as-clear-as-we-think], consulté le 3/4/20.

62 « Treatment of Q fever endocarditis: comparison of 2 regimens containing doxycycline and ofloxacin or hydroxychloroquine. », PubMed.gov, 25 janvier 1999 [En ligne : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9927100], consulté le 7/4/20.

63 « Abnormal weight gain and gut microbiota modifications are side effects of long-term doxycycline and hydroxychloroquine treatment. », PubMed.gov, 31 mars 2014 [En ligne : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24687497], consulté le 7/4/20.

64 « Covid-19 et hydroxychloroquine: connaître les enjeux pour informer les patients », Collège de la médecine générale, 27 mars 2020 [En ligne : https://lecmg.fr/wp-content/uploads/2020/03/InfogChloroquine-1.pdf], consulté le 7/4/20.

65 « Chloroquine and hydroxychloroquine as available weapons to fight COVID-19 », International Journal of Antimicrobial Agents, 19 février 2020 [En ligne : https://umsu.ac.ir/uploads/229.pdf], consulté le 7/4/20.

 66 « Hydroxychloroquine and azithromycin as a treatment of COVID-19: results of an open-label non-randomized clinical trial », ScienceDirect, mars 2020 [En ligne : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0924857920300996], consulté le 7/4/20.

67 « Efficacy of hydroxychloroquine in patients with COVID-19: results of a randomized clinical trial », MedRXiv, 31 mars 2020 [En ligne : https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.22.20040758v2], consulté le 7/4/20.

68 « A pilot study of hydroxychloroquine in treatment of patients with common coronavirus disease-19 (COVID-19) », Zhejiang University Journals, 6 mars 2020 [En ligne : http://www.zjujournals.com/med/EN/10.3785/j.issn.1008-9292.2020.03.03], consulté le 7/4/20.

69 Étienne CAMPION, « De Marseille à Fox News : comment les essais de Didier Raoult sur la chloroquine ont convaincu Donald Trump », Marianne, 29 mars 2020 [En ligne : https://www.marianne.net/politique/de-marseille-fox-news-comment-les-essais-de-didier-raoult-sur-la-chloroquine-ont-convaincu], consulté le 7/4/20.

70 Nina FELDMANN, « Possible treatment for COVID-19 enters clinical trial at Penn », WHYY, 3 avril 2020 [En ligne : https://whyy.org/articles/possible-treatment-for-covid-19-enters-clinical-trial-at-penn/], consulté le 7/4/20.

71 Maggie HABERMAN, Michael CROWLEY, Katie THOMAS, « Ignoring Expert Opinion, Trump Again Promotes Use of Hydroxychloroquine », The New York Times, 4 avril 2020 [En ligne : https://www.nytimes.com/2020/04/05/us/politics/trump-hydroxychloroquine-coronavirus.html], consulté le 7/4/20.

72 « Arrêté du 13 janvier 2020 portant classement sur les listes des substances vénéneuses », Légifrance, 15 janvier 2020 [En ligne : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2020/1/13/SSAP2001007A/jo/texte], consulté le 7/4/20.

73 « No Evidence of Rapid Antiviral Clearance or Clinical Benefit with the Combination of Hydroxychloroquine and Azithromycin in Patients with Severe COVID-19 Infection », ScienceDirect, 30 mars 2020 [En ligne : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0399077X20300858], consulté le 7/4/20.

74  Gerren Keith GAYNOR, « Maxine Waters slams Trump in fiery tweets: ‘You incompetent idiot!’ », The Grio, 30 mars 2020 [En ligne : https://thegrio.com/2020/03/30/maxine-waters-trump-tweet/], consulté le 7/4/20.

75 Kahina SEKKAI, « Le tacle d’Hillary Clinton sur les conseils médicaux de Donald Trump », Paris Match, 25 mars 2020 [En ligne : https://www.parismatch.com/Actu/International/Le-tacle-d-Hillary-Clinton-sur-les-conseils-medicaux-de-Donald-Trump-1679949], consulté le 7/4/20.

76 Donald J.TRUMP, message Facebook du 11 mars 2020, La Maison Blanche [En ligne : https://www.facebook.com/WhiteHouse/videos/president-trump-we-are-all-in-this-together/2678903752358033/], consulté le 29/3/20.

77 QANON, post 3895 du 22 mars 2020 [En ligne : https://qmap.pub/read/3895], consulté le 29/3/20.

78 Donald J. TRUMP, « EO to Order the Selected Reserve and Certain Members of the Individual Ready Reserve of the Armed Forces to Active Duty », The White House, 27 mars 2020 [En ligne : https://www.whitehouse.gov/presidential-actions/eo-order-selected-reserve-certain-members-individual-ready-reserve-armed-forces-active-duty/], consulté le 6/4/20.

79 US Army Garrison Benelux, page Facebook [En ligne : https://www.facebook.com/USAGBenelux/?pageid=113926241978535&ftentidentifier=2750491951655271&padding=0], consulté le 28/3/20.

80 Sean H. KUESTER, in Covfefe, message Twitter du 24 mars 2020 [En ligne : https://twitter.com/covfefe30668777/status/1242052015368396805?s=21], consulté le 28/3/20.

81 « Besoin d’une pilule rouge pour la famille, les amis et autres? Lisez le mémo. Publication sous peu. […] » QANON, post 566 du 19 janvier 2018 [En ligne : https://qmap.pub/read/566], consulté le 28/3/20.

82 QANON, post 74 du 4 novembre 2017 [En ligne : https://qmap.pub/read/74], consulté le 28/3/20.

83 Newt GINGRICH, in « He didn’t belong to the secret society Newt Gingrich on why GOP establishment hates Trump », 7 mars 2016 [En ligne : https://www.youtube.com/watch?v=JjbcYVqh0pM], consulté le 30/3/20.

84 « Haïti : les «voleurs d’enfants» inculpés d’enlèvement », Le Figaro, 4 février 2010 [En ligne : https://www.lefigaro.fr/international/2010/02/04/01003-20100204ARTFIG00832-haiti-les-voleurs-d-enfants-inculpes-d-enlevement-.php], consulté le 28/3/20.

85 QANON, post 2049 du 1 septembre 2018 [En ligne : https://qmap.pub/read/2049], consulté le 28/3/20.

86 « 2018 Trafficking in Persons Report – Saudi Arabia », The UN Refugee Agency, 28 juin 2018 [En ligne : https://www.refworld.org/docid/5b3e0a95a.html], consulté le 28/3/20.

87 « A Review of Various Actions by the Federal Bureau of Investigation and Department of Justice in Advance of the 2016 Election », US Department of Justice, juin 2018 [En ligne : https://www.justice.gov/file/1071991/download], consulté le 29/3/20.

88 QANON, post 3367 du 9 juillet 2019 [En ligne : https://qmap.pub/read/3367], consulté le 28/3/20.

89 Andy CAMPBELL, « 35 Disney Employees Arrested On Child Sex Charges In Less Than 10 Years », Huffington Post, 15 juillet 2014 [En ligne : https://www.huffpost.com/entry/disney-employees-child-sex-charges_n_5587395?guccounter=1&guce_referrer=aHR0cHM6Ly93d3cuZ29vZ2xlLmZyLw&guce_referrer_sig=AQAAAHvX2eLJHLP8D_NtgwcrUUsu03hmdj2Sqz_lsnnJ4vH2-Cyz3AQLJFzFkOclwHcUpaZGWLeWXTYXj7XtmtfVy_ZyGBnBh95aiReAVWFgAxf3m3JuptRx8vt5n9U6SqZtsVkiMTEBfACP89YDU72F5JT4o08uoBbiNfRFYWHswIP4], consulté le 28/3/20.

90 Michael CAVNA, « Nickelodeon latest Hollywood studio to face sexual harassment allegations after Loud House showrunner fired », Independent, 25 octobre 2017 [En ligne : https://www.independent.co.uk/arts-entertainment/tv/news/nickelodeon-sexual-harassment-allegations-chris-savino-fired-loud-house-hollywood-harvey-weinstein-a8018556.html], consulté le 28/3/20.

91 Salvador HERNANDEZ, « Mike Pence Tweeted, Then Deleted, A Picture With A Florida Deputy Wearing A QAnon Conspiracy Patch », Buzzfeed, 30 novembre 2018 [En ligne : https://www.buzzfeednews.com/article/salvadorhernandez/mike-pence-deleted-picture-qanon-florida], consulté le 28/3/20.

92 QANON, post 60 du 3 novembre 2017 [En ligne : https://qmap.pub/read/60], consulté le 28/3/20.

93 Jarrod SADULSKY, « COVID-19 Checkpoints Aid In Combating Human Trafficking », In Homeland Security, 2 avril 2020 [En ligne : https://inhomelandsecurity.com/covid-19-checkpoints-human-trafficking/], consulté le 5/4/20.

94 Edward HELMORE, « Nxivm trial: Keith Raniere found Guilty on All Counts in Sex Cult Case », The Guardian, 19 juin 2019 [En ligne : https://www.theguardian.com/us-news/2019/jun/19/nxivm-trial-keith-raniere-verdict-guilty-allison-mack], consulté le 5/4/20.

95 « The Finders », FBI [En ligne : https://vault.fbi.gov/the-finders], consulté le 5/4/20.

96 « Trump Signs Executive Order to Combat Human Trafficking », Transport Topics, 31 janvier 2020 [En ligne : https://www.ttnews.com/articles/trump-signs-executive-order-combat-human-trafficking], consulté le 5/4/20.

97 « Combating Trafficking In Persons », US Department of Defense [En ligne : https://media.defense.gov/2019/Jan/09/2002078045/-1/-1/1/190109-D-ZZ999-011.JPG], consulté le 6/4/20.

98 Matthew COX, « Army Is Spending Half a Billion to Train Soldiers to Fight Underground », military.com, 24 juin 2018 [En ligne : https://www.military.com/daily-news/2018/06/24/army-spending-half-billion-train-troops-fight-underground.html], consulté le 5/4/20.

99 Emma PARRY, « ‘IT’S SICK’ Sinister ‘Child Sex Trafficking Camp’ with ‘Underground Jail for Kids’, ‘Rape Tree’ and name ‘Maddie’ etched into tree », The Sun, 5 juin 2018 [En ligne : https://www.thesun.co.uk/news/6451966/sinister-child-sex-trafficking-camp-with-underground-jail-for-kids-rape-tree-and-name-maddie-etched-into-tree/], consulté le 5/4/20.

100 « United States Attorney William M. McSwain Announces More Than $36 Million Available to Fight Human Trafficking and Assist Victims », Department of Justice, 2 avril 2020 [En ligne : https://www.justice.gov/usao-edpa/pr/united-states-attorney-william-m-mcswain-announces-more-36-million-available-fight], consulté le 5/4/20.

101 John SOLOMON, « FBI policing for Fraud, Child Exploitation and Hate Crimes during pandemic », Just The News, 28 mars 2020 [En ligne : https://justthenews.com/politics-policy/coronavirus/fbi-policing-fraud-child-exploitation-and-hate-crimes-during-pandemic], consulté le 6/4/20.

102 « 9 Arizonans Indicted in Undercover Child Sexual Exploitation Crackdown », US Immigration and Customs Enforcement, 1 avril 2020 [En ligne : https://www.ice.gov/news/releases/9-arizonans-indicted-undercover-child-sexual-exploitation-crackdown#wcm-survey-target-id], consulté le 6/4/20.


S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Membre
infoveritas
Avr 10, 2020 10:00

Merci pour cet article.
Mais quel est le lien web original de celui-ci?
Est-ce une opinion personnelle ou la traduction d’un article américain?
J’aimerais bien le savoir 🙂

Membre
penelope19
Avr 10, 2020 7:33

A propos de cet article de Wilcock sur les chiffres trafiqués du corona, je suis effarée, même si je m’y attendais, cela me sidère.
Doit on faire suivre abondamment ces infos ? Merci de me répondre .

wpDiscuz
Exit mobile version