Postuler au poste d’enseignant

1
1213

Après avoir été interviewée par la direction d’une école, la postulante déclare :

*

«Voyons si j’ai bien compris…

Vous voulez que j’aille dans cette salle de classe avec tous ces enfants, que je corrige leur comportement perturbateur, que je les observe pour déceler des signes d’abus, que je contrôle leur tenue vestimentaire, que je censure les messages sur leurs T-shirts et que j’instille en eux l’amour de l’érudition…

Vous voulez que je vérifie que leur cartable ne contient pas d’armes, que je mène une guerre sans merci contre la drogue et les maladies sexuellement transmissibles, et aussi que je relève leur sentiment d’amour propre et de fierté personnelle…

Vous voulez que je leur enseigne le patriotisme et le civisme, l’esprit sportif et le fair-play, et aussi comment s’inscrire sur le registre électoral, comment équilibrer un budget et postuler pour un emploi…

Vous voulez que je vérifie qu’ils n’ont pas de poux dans les cheveux, que je distingue chez eux les signes de comportement asocial et que je m’assure qu’ils passent brillamment leur examen final…

Vous voulez également que je leur fournisse le même niveau d’instruction en dépit de leur handicap, et que je communique régulièrement avec leurs parents en français, arabe ou tout autre langue, par courrier, téléphone, lettre de nouvelles ou bulletin scolaire…

Et vous voulez que je fasse tout cela avec un morceau de craie, un tableau, une messagerie électronique, quelques livres, un grand sourire et un salaire de départ qui correspond à celui du « débutant ».

Vous voulez que je fasse tout cela, mais vous m’avertissez que JE NE PEUX PAS porter une chaîne avec une petite croix au cou, ni mentionner Dieu ou dire «Joyeux Noël» parce que cela pourrait « offenser » quelqu’un ?…

Eh, bien, vous savez où vous pouvez vous le mettre votre boulot d’enseignant !… »

*


Note : ceci devrait être posté dans toutes les écoles de tous les pays. Pensez-y !

—-Note Stopmensonges—-

Le système de programmation mentale des enfants (dit éducation nationale) est sous le contrôle des Jésuites depuis bien longtemps.

Ces PROGRAMMES ne servent qu’a créer des esclaves (dits employés) en leur racontant que des conneries et en utilisant la peur (du chômage) et l’espoir (de l’argent facile fait sur le dos des autres esclaves).

Je rappelle que personne n’est obligé d’aller se faire programmer le cerveau dans ces écoles de la ripou-blique :

En France, l’école n’est pas obligatoire, seule l’instruction l’est.

Un lanceur d’alerte pédopsychiatre tire la sonnette d’alarme concernant l’éducation sexuelle à l’école

Namaste

L.

Loading...

Je soutiens la Presse Indépendente :

1
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de
veronique
Invité
veronique

Je pense que les professeurs des années 1960 et 1970 avaient encore une liberté pédagogique et que les écoles pendant cette période étaient encore des lieux préservés.Je me souviens avec bonheur de cette France où il faisait encore bon vivre et où les relations entre gens étaient encore teintes de… Lire la suite »