Pizzagate: James Alefantis a menacé de mort un chercheur de vérité et toute sa famille

2
3438
Vous vous souvenez sûrement que les médias ont étiqueté le scandale du Pizzagate comme étant une vulgaire “rumeur” qui “empoisonne le web” relayée par des “sites de désinformation à tendance complotiste”. Pourtant, le gérant du Comet Ping Pong, accusé de tremper dans un réseau pédophile de l’élite, vient de prouver sa culpabilité en avouant tout et en forçant un chercheur de vérité qui enquêtait sur l’affaire à supprimer l’une de ses vidéos compromettantes…sous peine de voir sa famille se faire tuer.
 

Dans cette vidéo, supprimée depuis par la chaîne Pizzagate Gear mais que certains ont pu sauvegarder, le youtubeur Ryan O’Neal (propriétaire de la chaîne) expose ses recherches sur le sujet et explique qu’il pense avoir trouvé l’emplacement de la kill room (chambre de mise à mort) dont Alefantis parle sur Instagram. Tout est méthodiquement expliqué et son investigation semble avoir visé juste. Il s’agirait d’une pièce dans le Pegasus Museum, situé à 6 kilomètres du Comet Ping Pong et dont le propriétaire des lieux n’est autre qu’Alefantis en personne. D’après le journaliste David Seaman, licencié par le Huffington Post cet été suite à ses articles sur la santé sur Hillary Clinton, affirme qu’il n’existe pas de musée à cette adresse. Il s’agit d’un bâtiment sans aucun panneau.
Ajout Stopmensonges :
Voici la vidéo effacé que j’ai retrouvé repostée :

https://www.youtube.com/watch?v=A_1Z9o7OxQw

Ryan O’Neal avait contacté James Alefantis quelques jours avant la publication de cette vidéo via Facebook afin d’obtenir une entrevue mais celui-ci avait refusé. A peine deux heures après la publication de cette vidéo, Ryan O’Neal a été contacté par Alefantis et a pu s’entretenir un moment avec lui. Celui-ci lui a alors fait des menaces très directes à l’encontre de lui et sa famille.
Alefantis lui dit qu’il va avoir des problèmes, lui donne son numéro et lui dit u’il a 10 secondes pour l’appeler (en faisant un décompte assez anxiogène qui finit pas…dernière chance). Paniqué, il s’exécute. Alefantis commence alors à le menacer de mort lui et sa mère, sa petite amie et son fils (en lui envoyant des photos de ses proches). Manifestement, lui aussi a mené son enquête mais pas dans le même but…
Il lui force alors la main pour qu’il supprime sa vidéo sur le Pegasus et le sujet qu’il avait ouvert sur le forum Voat. Il lui demande de faire en sorte que cela ce soit présenté comme un retrait du fait de Youtube (donc involontaire de sa part pour ne pas éveiller les soupçons).
Vers la fin de l’échange, Alefantis affirme à O’Neal que tout ce qu’on dit à son sujet est vrai à part qu’il n’aime pas du tout les enfants, qu’il doit supprimer ces vidéos rapidement et qu’il ne veut plus entendre parler de lui.
A la fin de la vidéo, O’Neal indique qu’il a peur et qu’il ne veut pas que des internautes aille au Pegasus car cela le mettrait davantage en danger et de laisser la police faire son travail.
Alefantis vient donc de menacer de mort toute la famille d’un chercheur de vérité, confirmant du même coup que c’est un psychopathe dangereux. O’Neal aurait rendu compte de ces menaces au FBI qui serait en train d’investiguer ces menaces. Espérons que cela permette d’initier une enquête digne de ce nom cette fois. Cela dit, le FBI ne semble pas être très investi dans les enquêtes impliquant les réseaux pédophiles de l’élite. Au niveau des chercheurs de vérité, l’enquêter sr poursuit. Affaire à suivre.
Alefantis a fait une grave erreur en menaçant O’Neal et en pensant qu’il allait le faire taire. Il vient de nous fournir la preuve concrète que le pizzagate est bien réel.
PS: En 2014, Alefantis a posté sur Facebook un lien intitulé “Dear Michael” (cher Michael) pour honorer la libération de prison du meurtrier pédophile Michael Alig.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
infoveritas
infoveritas
Jan 31, 2017 5:58

C’est un peu idiot que l’auteur demande une interview à James Alefantis. Il aurait dû plutôt demander une protection judiaire aux USA, comme on le fait pour les repentis (changement de lieu de résidence, changement de nom, etc…) avoir avoir envoyé ses compte rendus au FBi et à quelques journalistes… Lire la suite »

Zebul673
Membre
Zebul673
Jan 30, 2017 9:30

J’ai halluciné cher moi ça regarde encore tf1 srx…
Il on parler des fake new, ça a duré 3 segonde ils on dit restaurant comet fake.
Et cher moi ça a dit, ta vu que c un fake j’ai halluciné.