Message de Mooji au sujet de nos droits

0
945

“Je vais te dire quelque chose maintenant que tu n’entends pas très souvent dans le monde, et je me sers de moi-même comme d’un exemple pour toi.

Si tu veux aller jusqu’au bout, abandonnes le sentiment que tu as des droits dans la vie.

N’ais aucun droit du tout. N’ais aucun droit sur quoi que ce soit.

Alors tout est un cadeau.

Quand tu ne mérites rien, tout est un cadeau.

Essayes simplement.

Juste pour toi. D’accord ?

Ce n’est pas une décision politique.

Abandonnes ce sentiment que tu as des droits, que la vie te doit quelque chose, et ressens l’espace qui reste. Peut-être qu’au début, tu ressentiras une vulnérabilité du genre : “Oh mon Dieu, je ne peux pas défendre mes droits. Je vais être maltraité.”

Mais vas au-delà de ce sentiment.

Sacrifie-le pour une plus grande vérité.

Tu dois commencer à penser avec ton esprit de Dieu.

Dieu n’a pas de droits.

Dieu n’a pas besoin de droits.

Tu dois être comme Dieu.

Abandonnes ce sentiment que tu as des droits.

Tu souhaites aller jusqu’au bout ?

Abandonnes ta fierté aussi.

Abandonnes aussi le futur.

Si tu renonces au futur, tu renonces aussi au passé.

Juste pour toi. Tu n’as pas besoin de le dire à qui que ce soit.

Et renonces à cette dépendance : “Qui sera là pour moi ?”.

Et abandonnes les projections du genre : “Oui, dans deux ans je serai dans une relation solide et j’aurai mon propre appartement.”

Il n’y a rien d’extraordinaire à cela.

Cela te permet juste de rester un pigeon.

Tu ne veux pas être un pigeon.

Il y a plus que ça à découvrir.

Tu rates la pleine aventure et le pouvoir qui vient du Saint Esprit si tu commences à choisir pour toi-même.

Si tu te sens de choisir pour toi-même, Il te laissera choisir pour toi-même.

Mais dès que tu abandonnes ce sens des droits, si tu dis : “Dieu, Tu me donnes la possibilité de choisir… Tu es mon choix”.

Alors quelque chose d’autre se produira.

Dans le monde, personne ne te dit cela.

Là-bas, tu dois être fier et dire : “Écoutez, j’ai des droits !”.

Quand j’ai des droits, le monde m’a fait beaucoup de mal.

Abandonnes ta fierté.

La fierté d’être une femme ou un homme.

La fierté d’être belle ou beau.

La fierté d’avoir accompli quelque chose.

L’orgueil d’appartenir à une certaine race, religion ou nation.

Abandonnes toutes ces choses.

Elles appartiennent au diable.

Elles ne t’appartiennent pas.

Et expérimentes ce qui reste.

Un grand espace s’ouvrira dans ton cœur.

Une énorme humilité.

Une énorme acceptation, amour, sagesse et liberté alors que tu expérimentes l’intégration avec l’Être cosmique.

Et aucune force sur terre ne pourra te manipuler ou te lier, parce que tu t’es vidé de tout ce qui fait une “personne”.

Pourquoi penser que c’est si formidable d’être une personne ?

Pendant un certain temps, nous devons goûter à cet état de personne, mais il doit y avoir un moment où nous revenons à la pureté.

Reviens à ta pureté, à ton être originel !

Tu demandes : “Comment ?

En t’effondrant aux pieds de Dieu.

Ce n’est pas une chute ordinaire.

Ce n’est pas une chute vers le bas.

C’est tomber vers le haut dans l’étreinte du Dieu vivant.”

~ Mooji

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires