Maidan, fév. 2014 : Un sniper et un député pris en ‘flag’ par les manifestants

1
980

1 an après cette vidéo sort (08/02/2015)

Un fusil à lunette doté d’un silencieux est découvert dans le coffre d’une voiture par la foule des manifestants lors de la tragédie de la Place Maidan à Kiev. Intervient alors le député et à l’époque un des leaders de l’opposition, Sergey Pashinskiy, qui protège le chauffeur et l’aide à partir. Que fait-il là ? Pourquoi cache-t-il le fusil des regards indiscrets de la foule ? Pourquoi l’homme au fusil n’a-t-il jamais été identifié ni poursuivi

On ne dira jamais assez que ceux qui ont provoqué le coup d’état à Kiev employaient des tireurs d’élite : fusil à lunette + silencieux. Le 26 février 2014 au Maïdan, ils ont tiré sur les policiers et surtout sur la foule.

Dans cette vidéo, le député et, à l’époque, un des leaders de l’opposition, Sergey Pashinskiy, protège le chauffeur d’un véhicule (cet homme porte un masque couvrant le bas de son visage), du fait que des manifestants avaient bloqué celui-ci, et l’aide à quitter les lieux avec un autre homme.

Mais le coffre a été ouvert par les manifestants qui découvrent cette arme particulièrement inquiétante ! Le fusil est aussitôt caché des regards indiscrets par le député et leader de l’opposition qui était là. Avouez que son apparition à l’improviste, à côté de cette voiture transportant le fusil, est un brin étrange, n’est-ce pas ?

Un homme avec une écharpe jaune s’approche du député, discute avec lui, reçoit des ordres. On le revoit prendre le volant de la Honda, le fusil à lunette étant toujours dans le coffre.

Le chauffeur avec le masque revient, il a récupéré ses papiers auprès des manifestants. Pourquoi porte-t-il toujours son masque si ce n’est pour dissimuler son identité ? Car l’air dans la voiture et à l’extérieur est parfaitement respirable…

Alors, la vérité ? Pourquoi ces hommes sont-ils montés ensemble dans ce véhicule, et qu’avaient-ils à cacher ?

Yuri Sobolta, l’homme à l’écharpe jaune dans la vidéo, qui a pris le volant de la voiture – elle a une immatriculation gouvernementale !! -, a été reconnu : il travaille au ministère de l’intérieur, et c’est un proche du ministre Arsen Avakov.

Celui-ci l’a récompensé lors d’une fête, avec la remise d’un pistolet personnalisé, et cela s’est produit 30 jours après la nomination d’Avakov au poste du ministre de l’intérieur. Alors, pour quelle raison a-t-il été ainsi récompensé ?

On ne sait pas ce qu’il est advenu du fusil à lunette doté du silencieux. On ne sait pas non plus combien d’armes ont été distribuées pendant le Maïdan (cf. YouTube, plusieurs vidéos présentent des tireurs et les gens expliquent, témoignent sur qui ils tirent…).

Et l’on comprend mieux maintenant pourquoi il n’y a eu aucune véritable enquête sur les homicides dits « du sang du ciel », et pourquoi les personnes qui ont usurpé le pouvoir en Ukraine n’ont pas obtenu de résultat suite aux enquêtes sur ces crimes horribles, ni d’ailleurs sur l’homme qui est parti avec ce fusil à lunettes.

La raison est que tous ceux qui se trouvaient dans la voiture étaient liés à Oleksandr Tourtchynov, Arsen Avakov et Sergey Pashinskiy.

Ils ont tout fait pour dissimuler cette affaire et cacher les personnes qui se trouvaient dans cette voiture…

Source : Fort Rus – 4 février 2015

Loading...

Je soutiens la Presse Indépendente :

1
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de
infoveritas
Membre
infoveritas

Ca y est! Kiev et Porochenko et ses amis Nazis, et leurs américains pro-crimes, vont bientôt être menottés ou fuir comme des lapins! Les mensonges tombent à l’eau.

Témoignage des snipers du massacre du Maïdan : « Les ordres venaient de l’opposition »
https://www.les-crises.fr/no-news-temoignage-des-snipers-du-massacre-du-maidan-les-ordres-venaient-de-l-opposition/

Ukraine : Les Mensonges Officiels s’écroulent !
https://changera.blogspot.no/2017/11/ukraine-les-mensonges-officiels.html