Les choses se corsent suite à l’inculpation de Netanyahu, alors que Trump déclare la guerre à la Reine

0
11275

Par  Benjamin Fulford, le 25 novembre 2019

La bataille pour la planète Terre s’est intensifiée suite à l’inculpation de Benjamin Netanyahou, ministre Israélien criminel et génocidaire, et que le Président des États-Unis, Donald Trump, déclare la guerre à la Reine Elizabeth.

La guerre économique et de l’information entre les États-Unis et la Chine s’intensifie également, en particulier pour l’or Asiatique et la récente mainmise Américaine sur le lithium de la Bolivie.

Cela fait partie de la bataille faisant rage actuellement, entre les Illuminatis Gnostiques et une alliance de familles royales Asiatique et Européenne, pour le contrôle du système financier international.

Regardons d’abord la bataille pour le contrôle du monde Anglo-Saxon qui s’est allumée entre Trump et l’Empire Britannique.  Ici, des sources du Pentagone disent : «Trump déclare la guerre à la Reine, non seulement pour espionnage et tentative de l’enlever du pouvoir, mais aussi pour pédophilie, meurtre et autres crimes odieux de la famille royale.».

Les sources de la famille royale Britannique affirment que, bien qu’elles essaient traditionnellement de demeurer stoïques et de se maintenir au-dessus de la mêlée, elles envisagent sérieusement d’engager des avocats pour poursuivre en justice les auteurs de ces récentes allégations contre eux.

La bataille publique est centrée sur le prince Andrew et de ses liens avec le maître-chanteur pédophile, Jeffrey Epstein, et une présumée liaison avec une jeune fille de 17 ans.

Les sources du Pentagone disent d’ailleurs que : «Le Prince Andrew pédophile, ou “Randy Andy”, est devenu si toxique, qu’il a été ou serait sur le point d’être largué par British Telecom (BT), Standard Chartered, Barclays, Stelios Philantropic Foundation, Bosch, Cisco, Aon, Salesforce, TV Azteca, Inmarsat, KPMG, AstraZeneca, Air Asie, Woodside Petroleum, et même de sociétés Chinoises comme Bank of China, la Banque Chinoise du Bâtiment et JD.com, Tencent, et la Fondation Li Ka Shing».

La Reine a également publiquement démis Andrew de toutes ses activités royales officielles. Un membre de la royauté Européenne, proche de la reine, a déclaré: “Je ne serais pas surpris si l’affaire portait gravement atteinte à la Monarchie. La Reine n’était plus en contrôle suprême de la Monarchie et de la Cour de Saint Jacques, pour les initiés, c’est maintenant vraiment du très sérieux.»

En fait, la véritable bataille porte sur le contrôle des flottes navales Anglo-Saxonnes, selon des sources du Pentagone et du MI6.

Ici, «la purge de Trump a commencé avec le licenciement du Secrétaire de la Navy, Richard Spencer, pour insubordination, et pourraient le suivre d’autres officiers persistant à maintenir leur loyauté au drapeau Obama, étant donné que ‘le Donald’ a gagné la loyauté des combattants et des forces spéciales nécessaires pour faire tomber les Sionistes et l’État Profond’, indiquent les sources du Pentagone.

De leur côté, les sources du MI6 disent : “Il semble y avoir beaucoup de luttes intestines et de tentatives pour priver la Reine d’éléments comme la CIA, la Défense Américaine, etc, alors ce dernier fiasco est peut-être une expression de tout cela.”

En témoignage de la gravité de cette bataille, les sources du Pentagone affirment que “puisque le Vice-Amiral Andrew ne sera pas extradé et peut tenter de s’abriter derrière l’immunité diplomatique, il pourrait être réclamé pour jugement par les Forces Américaines puisque la Reine est également Commandante en Chef des Forces Britanniques”.  Inutile de dire qu’une telle opération équivaudrait à une déclaration de guerre.

La lutte pour le contrôle des Forces Navales Américaine et Britannique n’est qu’un aspect de la plus grande bataille pour le contrôle du système financier. Trump est sur le sentier de la guerre contre les royautés Européennes et Asiatiques car elles sont sur le point de mettre en scène “un recalibrage simultané de Forex et des marchés de la dette souveraine au niveau mondial”, selon un membre de la royauté Européenne.

Trump tente de contrer ce phénomène en s’attaquant à la fraude de 29 Trillions de dollars, menée par la Réserve Fédérale, sur l’or Indonésienne au moment de la crise Lehman, selon les sources CIA en Asie.

Selon la CIA, “Pendant la crise financière, le Conseil des gouverneurs de la Réserve Fédérale à Washington, D.C., avait donné à la Fed de New York des pouvoirs sans précédent à créer plus de 29 trillions $ en monnaie électronique pour sauver Wall Street.  Une partie importante de ces 29 trillions de dollars a servi à renflouer un grand nombre de banques centrales dans le monde.”

Dans sa contre-attaque, «la prochaine action de Trump est de valider l’accord du Green Hilton Memorial, signé à Genève en novembre 1963, par John F. Kennedy et le Président Sukarno, et que cela devienne ainsi une réalité.

Trump peut, par décret, revalider d’un trait de plume le Décret Exécutif 11110 ou un amendement de ce dernier, permettant ainsi au Département du Trésor d’émettre les nouveaux dollars des États- Unis.

Ceci pourrait être le redémarrage du dollar des États-Unis, car ce faisant, Trump laisse la dette de la Réserve Fédérale à la charge de ses véritables propriétaires – la Cabale Sioniste Khazariane,» dit la CIA.

Le représentant de la royauté Européenne a déclaré: «Si c’est là l’ampleur des renseignements reçus par la CIA, nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir.  Il est évident que des États-Nations comme l’Amérique ne pourraient pas faire cavalier seul en raison de l’interdépendance inhérente dans l’ensemble du dossier. Mais le plan est de passer de la monnaie fiduciaire à la monnaie adossée à des actifs. Cette partie est correcte, oui.»

Selon des sources du Pentagone, par ailleurs, Trump s’attaque également à Wall Street.  “Après l’échec des introductions en bourse de WeWork, Lyft et Uber, l’avide Wall Street est incapable de faire beaucoup d’argent grâce à l’introduction en bourse d’Aramco, alors que ses dirigeants comme JP Morgan et Goldman Sachs font face à des enquêtes criminelles du DOJ, de même que Boeing, General Electric et d’autres sociétés mécréantes, selon les sources.

Saudi Aramco, bien sûr, est la clé de voûte du pétrodollar Rockefeller.  À cet égard, les sources du Pentagone font remarquer que “l’Office d’investissement du Régime de Pensions du Canada, la compagnie pétrolière Russe Lukoil et la compagnie Malaisienne nationale, Petronas, disent toutes non à Aramco, incitant des fonds de pensions comme le Japan Pension Investment Fund et des compagnies publiques comme Rosneft, PetroChina, Sinopec, Gazprom, Petrobras et Pertamina, à suivre leur exemple.

Selon des sources de la CIA en Asie, M. Trump a également saisi le fonds de pension national de 1,5 trillion de dollars du Japon, pour maintenir à flot le gouvernement des États-Unis.  C’est pourquoi le fonds a cessé de divulguer la façon dont il a réparti ses actifs pour le trimestre financier se terminant en septembre, c’est-à-dire au moment où le gouvernement américain a eu besoin de fonds pour payer ses factures.
https://www.reuters.com/article/us-japan-gpif/japans-gpif-reports-167-billion-second-quarter-profit-gives-fewer-details-while-deciding-new-portfolio-idfolio-idUSKBN1XB3NY

“Où est l’argent réel pour lequel tous les Japonais ont travaillé toutes ces années?  Quand le marché s’effondre, comme il est sur le point de le faire, toutes les entrées informatiques s’effacent. Je présume que c’est à peu près la même chose pour toutes les caisses de retraite gouvernementales.  Le jeu est à peu près terminé “, explique la source de la CIA.

L’autre chose que les forces de Trump font, c’est capturer physiquement et mettre à mort, ou bien emprisonner des ennemis politiques.  C’est pourquoi, pour autant que l’on sache, toutes les récentes apparitions de Barack Obama, George Soros, Nancy Pelosi, Adam Schiff, etc. sont des infographies.

C’est de plus en plus difficile à dire, mais par exemple, si vous regardez de la marque 1:13 à 1:15 seconde sur cette vidéo d’une récente “apparition télévisée” de Nancy Pelosi, vous pouvez voir par ses yeux qu’elle est une image créée par ordinateur :
https://www.youtube.com/watch?v=Xofh_ySHug8

Loading...

Les attaques vont dans les deux sens.  Benjamin Netanyahou, allié de Trump, a finalement été inculpé de corruption la semaine dernière.  Des sources du Pentagone affirment qu’il tente de négocier une entente en menaçant de dire au monde entier ce qu’il sait au sujet du massacre de Fukushima, qui a frappé le Japon.

De plus, l’avocat et allié de Trump, Rudolph Giuliani, a déclaré publiquement qu’il pourrait être tué mais qu’il détient une “assurance”.  Il parle probablement de ce qu’il sait sur le 9/11, puisqu’il était maire de New York au moment de ces attentats.

Puis, bien sûr, il y a eu la tentative d’empoisonnement sur Trump plus tôt ce mois-ci, comme l’ont rapporté plusieurs médias alternatifs.

Ce qui est intéressant dans cette lutte entre les Gnostiques Illuminatis et leur homme-atout Trump contre les royautés du monde, c’est que les deux camps semblent soutenir la création d’une agence de planification du futur dotée d’un personnel basé sur la méritocratie.

Le Président de la Russie, Vladimir Poutine, a déclaré publiquement la semaine dernière, que le système basé sur les agences de planification de l’avenir initiées par le Japon et Singapour et qui est maintenant utilisé en Chine, était supérieur.

«La performance globale de l’économie Chinoise est beaucoup plus efficace que celle des autres grandes économies, y compris celle des États-Unis », a déclaré M. Poutine mercredi au VTB Capital Investment Forum ” RUSSIA CALLING ” .

«Je pense que, dans une large mesure, cela suscite l’inquiétude de nos amis Américains et explique les restrictions imposées à la Chine », a dit M. Poutine, ajoutant que les sanctions Américaines étaient le résultat de ” ce fait et non de la disparité dans la balance commerciale.

La clé du succès Chinois, selon Poutine, était une “symbiose unique entre la planification centralisée et l’économie de marché”.”
Https://tass.com/economy/1091323

La Société Dragon Blanc préconise depuis longtemps la création d’une agence mondiale de planification de l’avenir qui émulerait – et améliorerait – le modèle hybride de planification et de marché central Asiatique dont Poutine fait l’éloge.

Si une telle agence était créée avec un budget annuel de 1 000 milliards de dollars ou plus, elle pourrait, en quelques mois seulement, éradiquer la pauvreté et mettre fin à la destruction de l’environnement.

Après cela, elle pourrait consulter les gens du monde entier sur la façon de faire de cette planète le paradis qu’elle est censée être.  L’agence pourrait également superviser la transition du complexe militaro-industriel de l’épée à la charrue.  Par la suite, elle pourrait procéder à une avancée de la vie humaine et terrestre dans l’univers.

Au lieu de contrôler la planète de par le système Occidental actuel de conflit perpétuel, nous pourrions commencer à faire l’amour, pas la guerre.

Rappelez-vous, la bataille de l’évolution n’est pas gagnée par le lion qui se bat risquant ainsi de se blesser et se faire tuer – elle est gagnée par le lion qui retourne dans sa tanière et fait l’amour.

Traduction Petite Étoile

Version originale anglaise : https://benjaminfulford.net/

Ndlt : Pour ceux qui comprennent l’anglais, je suggérerais vraiment, que vous vous abonniez à la lettre hebdomadaire de Benjamin Fulford. Les gens comme lui travaillent fort pour nous, et ce, au péril de leur vie. Les soutenir est un tout petit moyen de leur témoigner notre reconnaissance.

Loading...

Je soutiens la Presse Indépendente :

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de