Les autres mondes habités de l’univers

7
10204

Avant de commencer je répondrai à une question avant même qu’elle soit posée. La vie intelligente existe belle et bien et en surabondance même, sur de très nombreuses autres planètes. On se l’imagine souvent comme très supérieure à nous, technologiquement parlant, et ce de plusieurs milliers d’années parfois. Ca peut être vrai (ça l’est parfois), mais absolument pas forcément. Il faut savoir aussi que ce que l’on appelle “science”, par rapport à ce que nous concevons comme telle, a ses limites, même dans les cas où les civilisations en abusent (ça a été un jour notre cas, ça le sera pour d’autres ; c’est presque une étape obligée dans l’évolution d’une humanité). La science n’est en rien ce qu’il y a de plus supérieur dans cette évolution, car là où la science finit, le psychique commence, puis la mystique, puis enfin la divinisation de l’Homme, quittant donc son statut d’humain, pour entrer dans le statut Divin, rien de moins, puisque telle est l’essence de la nature humaine. Telle est une civilisation réellement au sommet de l’évolution; infiniment supérieure à une autre qui ne connaîtrait que la “science” pour toute vérité.

ATTENTION TOUTEFOIS: CES PROPOS, MALGRE LES APPARENCES (toujours se méfier beaucoup des apparences), N’ONT STRICTEMENT RIEN DE RELIGIEUX. ON A CANTONNE LE DIVIN DANS UN CONTEXTE RELIGIEUX PARCE QU’ON L’A NIE ET RENIE PARTOUT AILLEURS. SEPARER DIEU DE LA SCIENCE, DE LA VIE, DU SUPERMARCHE D’EN FACE N’EST QU’UNE VISION LIMITE ET LIMITANTE ISSUE DE L’ESPRIT MENTAL ETROIT ET COMPARTIMENTE DE L’HUMAIN. MON LANGAGE S’INSCRIT DONC ICI DANS UN CONTEXTE TOUT A FAIT UNIVERSEL, SANS ETIQUETTE; QUE CELA SOIT DIT, ET PUISSENT MES LECTEURS ME COMPRENDRE…!

Loading...

Il faut arriver à comprendre que ce qui est Divin est profondément notre propre et unique nature, et non quelque chose de différent de nous ou même de complètement mythique, utopique, ou ridicule. Tout est une question de perception, d’angle de vue, et d’ouverture et de développement intérieur! Tout étiqueter et diviser dans notre mode de compréhension est une puissante erreur de perception caractéristique à notre monde mental que l’on nomme la “séparativité”. En effet, au plus bas de l’échelle, nous sommes des entités biologiques. Mais ensuite, nous sommes grosso modo des entités intellectuelles, puis psychiques, puis encore spirituelles, et enfin divines! Et le propre de la Création est d’offrir à chacun le cadre nécessaire à son évolution, en tant qu’humain, du bas au haut de l’échelle. Ceci est aussi vrai pour tout une civilisation planétaire. Ainsi, une civilisation fondamentalement technologique n’est PAS la civilisation la plus avancée sous ce seul prétexte. Elle est juste plus avancée que la nôtre, mais il y a infiniment plus avancé que cela. Le summum étant les “civilisations Divinisées”, du moins en terme de vertus, de qualité d’âme, d’Unité. Mais nous n’avons, vu d’ici, aucune sorte de début de commencement d’idée de ce à quoi ça peut ressembler. Et pourtant, c’est le destin de notre humanité que d’y parvenir un jour, comme c’est celui de toutes les humanités de la Création, quel que soit le nombre de millions d’années que ça doit prendre. Ceci étant dit, il arrive donc toujours un moment où “la science” comme on l’entend aujourd’hui, devient un concept complètement dépassé qui n’a plus rien à apporter, en tout cas où elle ne sert plus d’alibi à cette forme d’ignorance et d’obscurantisme scientifiquement approuvés, afin de maintenir l’esprit soi-disant éclairé et lucide d’une population dans une pseudo-connaissance officielle, reléguant l’étape ultérieure de l’évolution collective de la civilisation planétaire concernée, au rang de supercherie, d’élucubration, et de propos “sectaires”!

Il faut donc bien comprendre qu’en parlant de civilisations humaines sur-développées, on ne peut pas rester vraiment objectif sans aborder l’évolution spirituelle qui lui est strictement indissociable. Le percevoir autrement ne serait que pure illusion du mental. Ce n’est pas très difficile à comprendre et pourtant personne ne semble y avait jamais vraiment pensé jusqu’ici.

ATTENTION EGALEMENT, une dernière précision utile! Ne voyez surtout pas en moi un raélien caché ou quoi que ce soit du même genre (encore de potentiels étiquetages), encore que je n’ai rien contre Rael, pas plus que quiconque.

Ces points de détail cruciaux pour la compréhension lucide de l’exposé ci-après étant éclaircis, enfin je l’espère, nous pouvons entrer dans le vif du sujet.

Proximité de la civilisation extraterrestre voisine qui nous est la plus proche

La planète habitée la plus proche de nous se trouve 8,7 années lumières du Soleil (c’est-à dire à environ 82 300 milliards de Km, ou environ 51 440 milliards de miles, un petit jet de pierre à échelle astronomique). Son étoile centrale, homologue de notre Soleil pour la Terre, est l’étoile Sirius, dans la constellation du Grand Chien (il s’agit de l’étoile Alpha Canis Majoris pour les astronomes). Elle est l’étoile la plus brillante observable depuis la Terre, et est 23 fois plus lumineuse que le soleil. Sa couleur est blanche (celle du soleil, jaune-orangé, apparemment blanc à cause de l’intensité de sa lumière à nos yeux). Elle est 1,8 fois plus grosse que le soleil, et comporte un système de 12 planètes gravitant autours d’elle. La cinquième en partant de Sirius, une planète géante à peu près de la taille de notre Jupiter (ce qui est extrêmement rare pour une planète tellurique), est la planète la plus proche du nous qui porte une vie intelligente à sa surface (ou du moins ce qu’il en reste…).

L'étoile Sirius aperçu au travers de l’œil du télescope spatial HubbleLes scientifiques prétendront que c’est impossible car Sirius est une étoile double, c’est-à dire qu’une autre étoile gravite autour d’elle. Mais elle est en fait trop petite (à peine plus grande que la Terre) à côté de la taille de Sirius pour avoir empêché un système planétaire de se former. De plus, bien des données mathématiques changent d’une étoile à une autre car chacune à sa propre identité géométrique, générée par la nature spatio-temporelle de son orbe gravitationnelle.

Proportion de mondes habités

GalaxieLes planètes habitées sont loin d’être rares. On peut estimer à environ 60% le nombre d’étoiles de chaque galaxie qui portent la vie, et qui, si elle n’est pas encore intelligente, le deviendra!

Comme on considère que l’on peut apercevoir un maximum de 6000 étoiles à l’œil nu depuis la Terre dans les meilleures conditions d’observation possibles, on aura vite fait de calculer que dans ces conditions toujours, on peut, durant des nuits vraiment noires, porter alors le regard vers près de 3600 autres humanités…

Voici une estimation qui, bien qu’approximative forcément, vous donnera une petite idée du nouveau jour sous lequel on puisse considérer l’univers dans lequel nous vivons.

On peut “raisonnablement” s’attendre à près de 180 milliards de mondes habités, rien que dans notre galaxie; à peu près 5,4 x 10 EXP22 planètes habitées dans l’ensemble de notre univers (54 suivi de 21 zéros; c’est-à dire 54 mille milliards de milliards).

Loading...

Ces chiffres devraient plus ou moins bien refléter la réalité (bien que très approximativement vous m’en excuserez je l’espère), toute proportion gardée et sous toute réserve naturellement. Fichtre nous ne sommes pas seuls!

Invasions de civilisations extraterrestres, mythe ou réalité?

Présence E.T.Des “invasions” au sens strict du terme, à savoir venir de loin, en vaisseau spatial, nous exterminer et prendre notre place? Non! sinon nous en serions nous-mêmes, arrivés d’on ne sait où, et on s’en souviendrait.

Maintenant à savoir s’il existe des EBE (entités biologiques extraterrestres) sur Terre, absolument, sans le moindre doute aujourd’hui, ce qui n’était pas le cas à l’heure de la rédaction initiale de cet article.

Toujours est-il que, comme je le disais dans l’introduction, si les civilisations ont trouvé le moyen de transcender les distances gigantesques séparant les mondes entre eux, ce n’est pas par des procédés scientifiques, enfin disons de “haute technologie”, mais par des procédés psychiques ou en rapport. Le voyage dans ce qu’on appelle “l’hyperespace” est une réalité pour certains; il ne s’agit en fait que de contourner l’obstacle représenté par le plan physique, ses distances et multiples autres limitations, en s’élevant jusqu’au plan Ethérique! Encore faut-il y “croire” pour y officialiser les voyages, d’où l’obstacle que représente la science limitée et matérialiste freinant paradoxalement l’avancée du progrès, de ce genre de progrès. C’est l’histoire du serpent qui se mord la queue. Cependant il faut être bien conscient que l’apport de la science extraterrestre depuis les années 50 déjà a fait considérablement évoluer nos connaissances, lesquelles ont connu le black-out total des Etats politiques sous couvert de secrets militaires.  On peut très raisonnablement estimé à deux siècles notre avancée réelle en terme de connaissances scientifiques et technologiques aujourd’hui, par rapport à la connaissance dans laquelle on nous maintient officiellement. Le but est très simple: la domination planétaire au moyens de moyens que tous ignorent…

Si vous pouviez interroger un “extra-terrestre” issu d’une civilisation capable de voyager dans l’espace de monde en monde, de planète en planète, il vous dirait qu’il n’y a pas plus archaïque et ridicule d’entreprendre de rejoindre un point de l’univers en parcourant chaque point de la distance qui sépare le point de départ du point d’arrivée; c’est un peu comme taper sur l’écran d’un ordinateur avec un gourdin pour avoir à accès à internet… C’est archaïque, et surtout, ça n’a aucun sens!

Plus récemment, ce fut encore le cas, une dernière fois, après d’incessants allers et venues entre notre planète et la leur durant des millénaires, en 1985 ou 1986, depuis la civilisation de l’étoile Sirius, juste avant la destruction de leur civilisation et leur presque totale disparition de la surface de leur planète, aujourd’hui dévastée, livrée à nouveau à l’âge de pierre. Faut-il voir là l’explication de la puissante fascination qu’a toujours suscité cette étoile, des Egyptiens antiques aux membre de l’Ordre du Temple Solaire, et autres raéliens? Il est très probable que oui, en effet. La domination psychique de cette civilisation “extraterrestre” donc aujourd’hui disparue, était considérable sur notre monde jusqu’à il y a peu.

C’est donc ainsi que s’effectuent les voyages interstellaires mais sans vaisseaux spatiaux (dans la grande majorité des cas du moins, pour les civilisations conquérantes évoluées); ces entités s’accaparant des corps en gestation depuis l’Astral, afin de s’incarner parmi nous, de devenir nous. Le transfert depuis leur planète de leur seules consciences spirituelles vers une autre suffit largement à cela car ce genre de voyages est généralement employé pour évacuer une planète en passe d’autodestruction (les colonisations massives n’existant pas en tant que telle, à ma connaissance du moins), quel qu’en soit la cause. Nous avons été colonisés, en effet, de cette manière, par une civilisation dont la planète avait probablement été détruite car ils en étaient orphelins, il y a de cela environ 700 mille ans, bien avant l’histoire connue de notre monde! Ce sont eux, entités extraterrestres incarnées dans notre monde, qui ont réduit l’empire planétaire de l’Hyperborée à néant (sans révolution et sans armes) pour élever celui de Mû. Mais il existe assurément des bases relais un peu partout, ayant transféré des volumes relativement faibles de populations, généralement scientifiques et/ou militaires, par le système “Stargate”… Des portes dimensionnelles. Cet série américaine est sans doute celle au scénario correspondant le plus exactement à la réalité classée “secret defense”. Alors pourquoi en faire un film? Pour que si, tout par hasard, quelqu’un devait éventuellement ébruiter l’affaire, même de façon très officielle, que nul n’ait besoin de démentir l’affaire, suffisant de laisser les gens rires avec un “Il regarde trop la télé celui-là…”. Imparable!

Une typologie différente...Il est à noter qu’il existe une présence organisée, observatrice et pacifique, sur la face cachée de la Lune, avec implantation scientifique. C’était vrai aux environs de 1990 en tout cas (je n’ai pas de nouvelles plus fraîche à ce propos).

D’autre part, l’une des étoiles de la constellation d’Orion porte également la vie (qui n’est d’ailleurs pas très sympathique). Mais les risques de “pollution extraterrestre”, quel que soit le style de conquête envisagé contre nous, est très réduit, et se réduira d’autant au fur et à mesure que le temps passera, du moins dans la mesure où l’humanité apprendra à rester vigilante, même à cet égard.

Cependant, quant à leur apparence générale, j’ai bien peur d’être décevant pour beaucoup. En effet, toutes les civilisations des univers sont toujours faîtes plus ou moins sur le même modèle, à quelques variantes près. Mais il n’y a rien que la nature fasse intelligent sous la forme d’une motte de beurre, des monstres d’”Alien”, tout juste des Wookies de “Star Wars”! C’est pourquoi je parle toujours d’”humanités”. En revanche, de nombreuses civilisations fricotent avec les manipulations et créations génétiques (comme notre humanité s’empresse de vouloir le (re)faire à son tours), et là, évidemment, tout est possible, surtout le pire!

Multiplicité des univers de la Création

Nous vivons dans un univers soit. Mais y en a-t-il d’autres? Eh bien oui. D’une part aucun d’eux n’est infinis, loin de là, mais en plus ils se paient le luxe d’être plusieurs. En revanche il ne faut pas me demander quelle est la dimension de notre univers. C’est indéterminable (du moins jusqu’à présent), du au fait que très en dehors des galaxies (sans compter les galaxies mortes et échouées aux périphéries universelles), le temps et l’espace changent de signification du tout au tout; difficile d’évaluer une distance dans ces conditions (faites excuses…).

Source : https://archimagistere.com/fr/articles-de-lesoterisme/les-autres-mondes-habites-de-lunivers/#.WlqjVDciGUl

Loading...

Je soutiens la Presse Indépendente :

7
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de
ymdougoud
Membre
ymdougoud

“Cependant, quant à leur apparence générale, j’ai bien peur d’être décevant pour beaucoup. En effet, toutes les civilisations des univers sont toujours faîtes plus ou moins sur le même modèle, à quelques variantes près.” L’infinité de la vie comme disais Giordano Bruno avec la pluralités de mondes habités … Quand… Lire la suite »

nrv
Invité
nrv

Abus de langage ce pluriel à Univers, mais appelons-le le Multivers. Par définition c’est ce qui englobe TOUT. Même si on s’était abusé sur ses dimensions physiques. D’ailleurs, j’englobe les dimensions énergétiques aussi. Mais quand on part vers l’infiniment petit, on se rend compte qu’on s’est encore planté. Enfin, j’dis… Lire la suite »

Jugo France ૐ
Membre
Jugo France ૐ

J’avais un chiffre (je ne sais plus d’où il vient par contre):
Nombre de galaxies dans cet univers (estimation)
7 millions de millions de millions.

nrv
Invité
nrv

Pour sûr qu’il vaut mieux être un gars laxiste… ^^ ;D

Kei Nagase
Invité
Kei Nagase

Ah moi, j’ai eu 100 Milliards dans mes connaissance ^^

satya
Membre
satya

Un article d’Eléazar sur stop mensonges,bonne initiative. Je me permet de mettre celui ci,c’est d’ailleurs demandé. http://octp-news.blogspot.fr/2017/12/un-coin-du-voile-se-leve.html “À ceux qui nous lisent fidèlement et avec bienveillance, nous demandons de bien vouloir diffuser ce message au plus large possible, en demandant à leur propre lectorat de faire de même auprès du… Lire la suite »

nrv
Invité
nrv

Les schiantifrics n’ont AUCUNE idée officiellement valable sur la formation des systèmes solaires et des planètes. En plus, comme il$ réfutent “l’Univers Electrique” (cf Thunderbolt project), (tout en utilisant la science de Tesla !!), il$ ne sont pas près de comprendre quelquechose. Ce sont de vrais curés faschistes d’aujourd’hui, on… Lire la suite »