Le Sénat mexicain vote en faveur de la légalisation du plus grand marché de cannabis du monde

0
739

Le Mexique se hâte de légaliser le cannabis pour divers usages, ce qui lui permettrait d’être le plus grand producteur de marijuana du monde.

Quelques jours avant les vacances de Thanksgiving aux États-Unis, le Sénat mexicain a approuvé un projet de loi qui mettrait fin aux mesures d’interdiction par un vote écrasant de 82 contre 18, avec sept abstentions.

Les législateurs du parti Morena, au pouvoir, ont travaillé dur pour sceller l’approbation du projet de loi historique sur la légalisation du cannabis avant la fin de la session actuelle du Congrès en décembre. Le parti Morena, aux côtés de ses alliés, détient la majorité dans les deux chambres du Congrès.

Le projet de loi vise à “améliorer les conditions de vie” et à “contribuer à la réduction de la criminalité liée au trafic de drogue”, selon son texte.

Cette décision équivaudrait à un énorme revirement après que des décennies de politiques anti-drogue aient conduit à la croissance explosive des cartels transnationaux – et à de féroces guerres de cartels locaux – au Mexique. Ces dernières années, la violence liée aux cartels de la drogue a fait plus de 10 000 victimes.

Les partisans de la légalisation au Mexique ont longtemps soutenu que la légalisation de la plante permettrait au pays d’avancer des politiques alternatives en matière de drogue, de mettre fin à la criminalisation des consommateurs de drogue et de recentrer ses efforts de sécurité pour mieux répondre aux besoins de santé publique.

Les demandes des défenseurs se sont rapprochées considérablement de leur réalisation en 2018, lorsque la Cour suprême mexicaine a décidé que la marijuana à usage récréatif devait être autorisée. Un an auparavant, les législateurs avaient voté la légalisation de la plante à des fins médicales.

Bien que le Mexique ait une longue histoire de consommation de cannabis, la consommation de cette plante n’est toujours pas aussi largement acceptée culturellement qu’aux États-Unis. Cependant, la création de marchés commerciaux légaux pour la vente et l’achat de ce plan va probablement déplacer les grands systèmes de culture illicite dans le pays.

Le président socialement conservateur du Mexique, Andres Manuel Lopez Obrador, connu sous ses initiales AMLO, a largement hésité à soutenir ouvertement la légalisation de la plante. Cependant, Lopez Obrador a depuis longtemps approuvé la nécessité de réformer radicalement les lois du pays pour mettre fin à la violence rampante liée à la drogue au Mexique, où les cartels de la drogue ont toujours une emprise sur le commerce illicite des stupéfiants.

Mais alors que le président n’a pas été un franc champion des efforts de légalisation, les membres de son parti de centre-gauche, comme le leader du Sénat Ricardo Monreal et des membres importants du cabinet comme la ministre de l’Intérieur Olga Sanchez, ont été clairs dans leurs appels pour ouvrir les portes à la légalisation et à la réglementation de l’usage récréatif du cannabis.

Selon les mesures proposées, le Mexique mettrait en place des contrôles stricts sur la propriété et la chaîne d’approvisionnement utilisée pour la production nationale et le commerce international du cannabis. Le commerce entourant l’industrie devrait également se conformer à diverses formes de vérification des sources financières, garantissant que l’entreprise ne tombe pas entre les mains de syndicats criminels, écrit M. Forbes.

Selon le projet de loi, les adultes de plus de 18 ans seront autorisés à cultiver et à posséder jusqu’à 28 grammes de cannabis pour leur usage personnel. La possession de 200 grammes maximum sera également décriminalisée.

Les particuliers seraient autorisés à cultiver jusqu’à 20 plantes à condition que leur rendement annuel ne dépasse pas 480 grammes. Les patients médicaux pourraient cultiver plus de 20 plantes, si nécessaire. La consommation publique de cannabis serait également autorisée dans tous les espaces autres que ceux marqués comme “100 % sans tabac”.

Les ventes de cannabis seraient également soumises à une taxe de 12 %, dont les recettes seraient affectées aux programmes de lutte contre la toxicomanie. Les nouvelles lois et réglementations seraient appliquées et supervisées par l’Institut mexicain de réglementation et de contrôle du cannabis.

Les avocats ont également exprimé des réserves quant à la possibilité d’aller de l’avant tout en tenant compte des préoccupations d’équité sociale et des garanties visant à empêcher les sociétés transnationales de monopoliser l’énorme marché des mauvaises herbes en plein essor dans ce pays d’Amérique du Nord.

Le succès de ces efforts ferait du Mexique le plus grand pays au monde, en termes de population, à légaliser le cannabis. Avec une population de plus de 125 millions d’habitants, le Mexique deviendrait rapidement le plus grand marché de consommation de produits à base de cannabis, marquant ainsi un énorme pas en avant pour faire sortir de l’ombre le marché international du cannabis.

Source : https://themindunleashed.com/2020/11/mexico-senate-votes-in-landslide-to-legalize-worlds-largest-cannabis-market.html

—Note L. LSG—

Ce qui est incroyable c’est comment l’humanité a pu en arriver (laissé faire) qu’un petit groupe d’individus puisse décider pour les autres quelle plante naturelle puisse être consommée ou pas !

La santé est une question individuelle qui ne doit jamais être remise à un tiers qui puisse décider pour vous !

Derrière l’interdiction de cette plante sacrée (Médecine sacrée), se pose le problème de l’interdiction à l’humanité d’accéder à des plans de conscience supérieurs.

Toutes les plantes qui permettent d’accéder à ces plans de conscience ont été interdites par un petit groupe de contrôleurs qui font partie de sociétés secrètes et qui veulent garder un avantage du point de vue de la conscience pour contrôler le reste de leurs frères et sœurs.

C’est pareil pour l’Ayahuasca et d’autres plantes médecines utilités par les Shamans pour provoquer des guérisons spirituelles et donc une ascension spirituelle.

En europe c’est l’inquisition qui a persécuté et tué les prêtresses et les druides qui autrefois utilisaient ces plantes pour soigner et faire avancer l’humanité en conscience.

Remplacé par l’alcool, les OMG et autres poisons de l’industrie pharmaceutique anti-naturelle qui ont maintenus l’humanité malade à l’état de zombis morts-vivants (et masqués maintenant).

Humanité réveillez vous !!!

Namaste

L.


S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments