Le parquet de Grasse complice d’un faux en écriture et de révisionnisme judiciaire.

0
1364
0 0 vote
Article Rating

A quoi cela sert il dorénavant d ‘aller au tribunal si un greffier se permet de modifier les décisions de justice après jugement rendu en audience ?

En classant sciemment sans suite  la plainte pour faux en écriture déposée avec les preuves par François Bleuez (contre le greffier Alexandre Jacquot), adressée en A/R à Mr Ludovic Manteufel, au motif  d ‘absence d ‘infraction  ( ce qui est” vrai , puisque le faux en écriture est  un crime passible de 10 ans de prison et  150 000 € d ‘amende, et non une “infraction”),

le parquet de Grasse se rend complice d’un crime .

Apparemment, les poursuites abusives ou sodomisatrices de drosophiles  https://lumieresurgaia.com/faux-et-usage-de-faux-au-tribunal-de-grasse-contre-un-dissident/  se doivent d ‘être masquées , surtout quand un juge (Michael Janas ) les a identifiées et démasquées comme telles, sans même parler de l’inversion accusatoire habituelle.

Nous publions ci dessous la capture d ‘écran du mail qui en témoigne,(daté , sourcé, non falisfiable puisqu ‘issu de l’inbox) outre la mémoire des 3 protagonistes .

plainte_faux_en_ecriture_imprime_ecran_vanvynckt_capture_d_ecran

Pourtant , dans un courrier de 2015, le procureur se déclarait être un citoyen comme les autres , devant respecter les “décisions de justice” , surtout celles qui consistent:

à retirer à un père ( en l’occurence F Bleuez) ses enfants alors qu ‘aucune infraction ou délit n ‘a été commis, et ce, le jour de son anniversaire, ce qui est du plus mauvais goût, un manque de tact , voire une FDP-erie.

à le placer ( à l’ époque) sous tutelle, sans indiquer lors des procès ce qu ‘il conviendrait de modifier…,quelle action concrète ( autre que la pensée supposée (altérée ), cause de la tutelle…) devait être modifiée pour entrer dans les standards tribuanalistiques permettant de conserver ses droits de parent.(1 ou 2, voire + si infinités, par soupe de sperme en mode partouze à la pas trique Sébastien ).

A ce jour , le tribunal de Grasse n’a toujours pas listé les pensées non altérées qu ‘il convient d ‘avoir pour éviter de se faire retirer ses enfants  pour “altération de la pensée, fausseté du jugement”.

D ‘ailleurs en matière de fausseté (volontaire) d ‘un jugement, le parquet de Grasse devrait donc bénéficier de cette salvatrice mesure de mise sous tutelle.

Le terrorisme tribunalistique reste un art qui, visiblement, s ‘exerce discrètement, comme toute bonne tyrannie accomplie, , à l’ombre des lois et sous l’ habit du droit.

En complément des autres méthodes moins avouables, dont le trafic d ‘indulgence avec leurs RG:

https://lumieresurgaia.com/10-001-e-pour-avoir-gaze-son-cambrioleur-home-jackeurmalgre-zero-jours-ditt-comment-lappareil-judiciaire-fabrique-des-sdf-proprietaires/


Je soutiens la Presse Indépendente :
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments