L’aviation américaine bombarde au phosphore blanc Raqqa

7
2078
Sur les deux théâtres d’opérations militaires de Raqqa, en Syrie, et de Mossoul, en Irak, les Etats-Unis ont décidé de recourir au phosphore blanc. L’ONG HRW s’inquiète de l’utilisation de telles armes dans des zones urbaines densément peuplées.

Les images de bombardements circulant sur les réseaux sociaux ne laissent aucun doute. La coalition occidentale menée par les Etats-Unis procède bien à des bombardements au phosphore à Raqqa, dans le nord de la Syrie, ainsi qu’à Mossoul, en Irak.

Depuis mars 2017, les Etats-Unis et leurs alliés ont lancé une offensive afin de reprendre la ville à Daesh. Utilisé entre autres contre l’Allemagne nazie par les Alliés en février 1945, mais aussi par Israël sur Gaza en 2009, le phosphore blanc crée un épais nuage blanc. Au contact de celui-ci, les êtres humains sont consumés jusqu’à l’os sans même pouvoir éteindre le feu avec de l’eau.

La coalition occidentale met en œuvre ces armes également à Mossoul, en Irak, comme l’a confirmé un haut-gradé néo-zélandais, le général Hugh McAslan, cité par la radio publique américaine NPR. «Nous avons utilisé [des munitions contenant] du phosphore blanc afin de faire écran et de permettre aux civils de fuir en sécurité», a-t-il précisé. C’est la première fois que la coalition reconnaît l’utilisation de telles armes dans des zones densément peuplées.

L’organisation non gouvernementale Human Rights Watch (HRW) s’est ému de la situation et a exhorté la coalition à protéger les populations des effets du phosphore blanc. «Peu importe comment il est utilisé, le phosphore blanc présente un risque élevé d’effets néfastes et durables sur les villes densément peuplées», s’est alarmé Steve Goose, directeur de la division Armes de HRW.

Le controversé Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), pourtant plutôt favorable à la coalition occidentale, a fait de son côté état de la mort de 23 civils, tués le 8 juin à Raqa par du phosphore blanc. Toujours selon l’observatoire, les munitions au phosphore auraient été lancées par des avions de la coalition occidentale.

Source : https://francais.rt.com/international/39717-syrie-irak-coalition-occidentale-confirme-utilisation-phosphore-blanc


Raqqa : L’aviation américaine bombarde au phosphore blanc les civils qui auraient renseigné l’AAS sur les positions des chefs de Daech ?

Dernièrement l’aviation américaine a bombardé au phosphore blanc des populations de Raqqa en tuant beaucoup de civils.

Raqqa est supposée être le QG de Daesh or ces populations n’ont pas été bombardées parce qu’elles sont pro-Daesh, mais parce qu’elles ont donné des renseignements aux Syriens sur la position des chefs de Daesh.

Ces renseignements précis confortés par des signaux de positionnement au sol ont permis à l’aviation russe d’éliminer une bonne partie du commandement daeshois dont probablement Abou Bakr Al baghdadi.

Ces chefs daeshois tenaient une réunion dans un bâtiment de Raqqa lequel fut la cible des bombes guidées au laser russes.

L’aviation russe vient d’ailleurs de faire échouer une tentative de Daesh de forcer les défenses de Deir Ez-Zor. Au cours de ce bombardement 2 hauts responsables militaires de Daesh ont été tués, disent les Russes.

Source : http://reseauinternational.net/raqqa-laviation-americaine-bombarde-au-phosphore-blanc-les-civils-qui-auraient-renseigne-laas-sur-les-positions-des-chefs-de-daech/

Jonathan

Loading...

Je soutiens la Presse Indépendente :

7
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de
infoveritas
Membre
infoveritas

Voilà pour quelle raison des forces étrangères à la Syrie bombardent des civils au phosphore Blanc. Entre le 24 et 26 septembre 2017, des forces spéciales aérospatiales auraient abattu des membres terroristes soldats US, et leurs patrons des forces spéciales des États-Unis (Sic!). 14 personnes. Syrie. La Russie efface au… Lire la suite »

infoveritas
Membre
infoveritas

Rebelotte quelques moi après….

Attaque au phosphore blanc de la coalition US sur l’hôpital de Raqqa : 43 morts
http://reseauinternational.net/attaque-au-phosphore-blanc-de-la-coalition-us-sur-lhopital-de-raqqa-43-morts/

Il va falloir savoir déterminer quelle est l’armée privée qui bombarde Raqqa avec du phosphore blanc en Syrie!

ckc
Invité
ckc

L’OsNU est mou. Pédocriminalité de dégénérés sous pilules… bleues, évidemment.

Nikolas LeTouareg
Membre
Nikolas LeTouareg

Bonjour tout le monde, Désolé de ce HS, je ne sais pas si Stop-Mensonge va traiter un peu le cas des dernières élections législatives, mais il y a de plus en plus de rumeurs en coulisse sur un vent de panique au sein même de la classe politique intégrale qui… Lire la suite »

infoveritas
Membre
infoveritas

Tout est clean. Tout est parfait. Pas d’inquiétude.
C’est le debut de l’effondrement suprême.
Ils ne pourront plus tenir debout.
C’est nous, qui devrions envahir l’Assemblée nationale.
Pour siéger et décider de nos lois.
Actuellement, ils paniquent.

Joule
Membre
Joule

Il est à espérer que le président Trump ne soit pas aussi décérébré qu’on le prétend, (il est joueur de Poker, et Poutine, lui, est plus joueur d’échec (s), mais tout comme V. Poutine a dû faire le ménage chez lui, c’est au tour de Trump de le faire, lui… Lire la suite »

infoveritas
Membre
infoveritas

Trump laisse faire. Il sait qui sont exactement les responsables. Ils seront porté devant l’opinion publique.
Cet universitaire les dévoile d’ailleurs:

http://zupimages.net/up/17/25/l1bh.jpg

Condamner le Qatar ET lui vendre des armes dans la foulée : l’étrange chaud et froid américain au Moyen Orient
http://www.atlantico.fr/decryptage/condamner-qatar-et-lui-vendre-armes-dans-foulee-etrange-chaud-et-froid-americain-au-moyen-orient-roland-lombardi-3082926.html