Loading...
Accueil Catégories Actualité du monde La Tempete, Q, QANON, Trump, et le Deep State

La Tempete, Q, QANON, Trump, et le Deep State

0

1ère Partie – Un changement à grande échelle se produit :
Ce n’est pas une idée nouvelle que de faire remarquer qu’il y a toujours eu des changements géopolitiques majeurs tout au long de l’évolution de notre ère moderne.

Les événements clés de la mémoire vivante des dernières générations comprennent :
● Années 1970 – le choc pétrolier ; La guerre du Vietnam
● Années 1980 – la déréglementation ; la fin soudaine de l’empire soviétique
● Années 1990 – la guerre du Golfe; le boom de l’utilisation d’internet à des fins
commerciales
● Années 2000 – le 11 septembre et la guerre en Irak ; l’effondrement financier
de 2008 (subprimes)

Ainsi arrivé à la fin des années 2010, on peut soutenir que nous assistons au déclin et à la fin du mondialisme.
Alors que la contre-tendance (alter-mondialiste) est qualifiée de nationalisme par les médias dominants, elle est mieux perçue comme un anti-autoritarisme par les peuples voulant retrouver leur souveraineté.
La demande est que le pouvoir soit maintenu plus près du peuple, plutôt que par une politique devenue irresponsable, hors de tout contrôle.

2ème Partie – L’anti-globalisme, le moment d’éveil qui réunit des événements en apparence sans liens :

Les manifestations de masse à Hong Kong, le Brexit au Royaume-Uni, la guerre civile “froide” en France (gilets jaunes), le nouveau gouvernement au Brésil et l’administration Trump aux États-Unis.

Les travailleurs sont fatigués des différences de richesse devenu extrêmes (24 familles possèdent la moitié des richesses produites de notre civilisation), de la dégradation du niveau de vie et des migrations massives provoquant des bouleversements culturels forcées par les décisions interventionnistes de nos dirigeants aux services du lobby militaro-industriel.
Mais surtout, les gens ordinaires exigent et veulent mettre fin à leur exploitation par la corruption continue de notre civilisation moderne.
Et plus précisément, le problème d’un système judiciaire à deux vitesses qui perdure depuis trop longtemps : une classe de privilégiés peut facilement éviter les conséquences de son comportement de voleur, de mafieux ou de truand en col blanc.
Cette puissante mafia sans appartenance à un pays précis ou une nation particulière (le monde est leur terrain de jeu) – qui contrôle de nombreuses institutions politiques, financières, médiatiques et industrielles importantes(multinationales) – fait maintenant face à la justice et ses membres font face à des mesures de renvoi de leur poste pour les méfaits qu’ils ont réaliser :

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que la corruption est la plus grande industrie du monde et qu’elle rapporte des milliards aux personnes influentes qui se trouvent aux postes clés de l’immense cette immense machine à cash.

Récemment, plusieurs scandales de corruption ont éclaté, parmi lesquels :
● Entreprises Pharmaceutiques – pour distribution illégale d’opiacés addictifs au public (pour les rendre accros et s’assurer des clients à vie)
● Le domaine Bancaire – le Scandale LIBOR, la fraude hypothécaire américaine (subprimes), le dossier 1MDB en Malaisie qui pourrait détruire la banque américaine Goldman Sachs
● Industrie – l’énorme fraude comptable chez General Electric
● Google – la complicité dans l’espionnage et la trahison par la Chine
● Hollywood – l’affaire Weinstein (MeToo) est un avant-goût de sa culture du viol (d’adultes et d’enfants) dans l’industrie Hollywoodienne du divertissement
● L’île d’Esptein – Présence de souterrains où divers crimes sexuels et d’autres plus graves ont eu lieu (Bill Clinton y est allé 26 fois et le PDG de Facebook a été identifié dessus en photo)
● Médias sociaux – manipulation à grande échelle des élections via des faux comptes (vous croyez vraiment qu’il ferait cette déclaration si les services de renseignements américains n’avaient pas produit des preuves de ses allégations)
● Église catholique – dissimulation de la maltraitance envers des enfants et d’autres dossiers bien plus sombres

À présent que l’enquête sur Mueller n’a plus abouti à rien (l’enquête sur une soi disant collusion entre Trump et la Russie, en partie à cause des mails de Tony Podesta), il y a au moins six scandales majeurs sur le point d’exploser à Washington :
Pedogate – Son exposition a déjà commencée avec Epstein et son île des pédophiles, mais aussi les opérations de chantage qui lui sont associées (la secte sexuelle liée à Hollywood appelée NXIVM ou Nexium et le Club Sexuel de Los Angeles SNCTM) ; La participation de la famille royale du Royaume-Uni et du MI6 ; Rôle d’Israël et du Mossad ; L’élite hollywoodienne (notamment chez Disney) qui va être dévoilée sous son vrai visage.
Spygate – Obama a personnellement autorisé l’espionnage illégal par son administration de l’administration de Trump via le FISA ( Foreign Intelligence Surveillance Act ), avant et après les élections présidentiels de 2016.
Cela exposera le scandale du réseau d’espionnage des nations (FVYE), en particulier de la Grande-Bretagne.

Les tentatives de coup d’Etat infructueuses pour faire tomber Trump – John Owen Brennen (le directeur de la CIA entre 2013 et 2017), Robert Clapper, Jr.
(ancien directeur du renseignement national des États-Unis), James Brien Comey (directeur du FBI du 4 septembre 2013 au 9 mai 2017) et d’autres vont tous être condamnés ou exécutés pour trahison.
Fraude électorale en 2016 et 2018 par le parti démocrate (mais également les années précédentes).
Ce scandale peut déclencher le renversement de nombreuses personnes à la Chambre des Représentants et déclencher des élections spéciales.
La Fondation Clinton – énorme scandale pour vente de plusieurs secrets d’État à la Chine ; mais aussi trafic d’être humain en Haïti (lié à l’affaire Epstein).
Uranium One – La Vente illégale de matières nucléaires américaines à la Russie (avec la complicité des Clinton).
La corruption est un phénomène très répandu.
Les opérations anti-corruption ont une longue histoire et ne date pas d’aujourd’hui.
Le commerce internationale existe depuis des siècles. La perspective d’une purge de la corruption mondiale, qui s’exécute de façon coordonnée dans plusieurs pays, ne devrait pas soulever une controverse dans l’opinion publique.

C’est la convergence de tant de scandales majeurs arrivant de façon simultanés qui donne à #TheStorm/LaTempète son surnom et son statut de “cygne noir”.
Cela va balayer certaines institutions compromises et mettre en prison de nombreuses personnes qui étaient jusque-là intouchables.
Il s’agit d’un changement de paradigme au sein du gouvernement et des entreprises, qui rétablit les valeurs de confiance et d’honneur qui font défaut depuis des décennies à notre civilisation.

3ème Partie – La fin du «Deep State/État Profond» américain :
Qu’il s’agisse de la Compagnie des Indes orientales, des Vénitiens ou des Espagnols d’Amérique du Sud, le commerce international s’est toujours allié à la collecte de renseignements et a franchi une ligne de démarcation entre le commerce légitime et le crime organisé à plusieurs reprises (par exemple les guerres de l’opium ou le vol d’or).
Pour comprendre #TheStorm/LaTempète, nous devons reconnaître que le problème d’un système de justice à deux niveaux provient de cartels de criminalité transnationale, qui n’a pas de nation ou de pays d’appartenance (les fameux rois du monde).
La corruption a son propre modèle économique, ses stratégies et ses modèles de conception organisationnels.
Les syndicats du “crime institutionnalisé” sont souvent de nature militaire, leur pouvoir provient d’espionnage, d’opérations clandestines, de subversion, de science ésotérique et de tromperie.
Ce pouvoir est lié à des familles spécifiques et à des sociétés secrètes, dont beaucoup se trouvent en Europe et en Asie.
Depuis leur création, les États-Unis se sont battus contre des membres de ces groupes, qui travaillaient souvent pour le compte de puissances bancaires, aristocratiques et religieuses européennes.
Ils ont utilisé leurs réseaux de renseignements militaires pour infiltrer les institutions américaines et installer leurs propres agents – qui sont souvent célébrés dans la réalité fictive, comme étant des « américains » modèles grâce à l’image publique qui leur est
créée !

Il y a trois événements notables qui ont eu lieu entre 1940 et 1970 et qui sont bien documentés, nous permettent de mieux comprendre le contexte dans lequel est née notre société moderne :

L’opération “Paperclip” – Elle a importé des milliers de membres clés du régime nazi allemand à des postes scientifiques, universitaires et militaires importants après la Seconde Guerre mondiale.

L’opération “Northwoods” – Elle a montré que le gouvernement des États-Unis (contrôlé par des personnes corrompues) était prêt à utiliser les attaques sous « faux drapeau » (false flag en anglais, attentats/catastrophes choquantes) menées par ses militaires contre son propre peuple à des fins géopolitiques.

L’opération “Mockingbird” – Elle a pour but d’utiliser les médias américains contre sa propre population, en faisant appel à des agents secrètement sous le contrôle de la CIA, une agence de renseignement voyous dirigée par des criminelles.

Une banque centrale privée inconstitutionnelle – la Réserve fédérale/la FED crée en 1913 avec la complicité de banquier véreux – a pu imprimer autant d’argent que nécessaire pour soudoyer qui bon lui semblait.
Cela a financé les activités des banques malhonnêtes, des sociétés de médias et des sociétés militaro-industrielles alliées.

Ensemble, ces acteurs du “Deep State/Etat Profond” ont, au fil du temps, compromis les systèmes judiciaire, juridique et politique des États-Unis et ont renversé la Constitution.

4ème Partie – Gouvernement militaire de facto de Trump :
Lorsque les institutions civiles sont trop compromises, le seul moyen de renverser pacifiquement ces changements, consiste à faire appel à l’armée.
Trump est bien plus qu’une figure de proue, mais se focaliser uniquement sur lui et ce qu’il représente pour vous, c’est rater une grosse partie du tableau qui se trouve devant vous.
Il est la partie la plus visible d’un plan patriote de plusieurs décennies visant à reprendre le pays aux mains des criminels et à le rendre à sa population.

L’administration Trump se présente comme un cycle électoral de quatre ans, je cite : “Notre mouvement a pour objectif de remplacer un groupe politique corrompu par un nouveau gouvernement contrôlé par vous, le peuple américain.”

Il serait sage de prendre au pied de la lettre Trump et ses généraux quand ils énoncent leurs intentions, car leur vie est en jeu. Vous pouvez voir la proximité de Trump avec l’armée avec :
● Lors de son inauguration, où il y avait exceptionnellement et symboliquement des soldats placés derrière lui.
● Ou avec le choix de son personnel, entourés de généraux, notamment des Marines.
● Ou le fait qu’il soit souvent représenté avec son équipe militaire de haut gradés lors des événements sociaux.
● Ou avec l’implication importante de l’armée lors de la célébration du 4 Juillet de cette année 2019.
● Ou avec ses liens étroits avec l’amiral Rogers (à la tête du United States Cyber Command chargé de la sécurité de l’information pour le Département de la Défense de 2014 à 2018) et le général Flynn (à la tête de l’Agence du renseignement de la défense jusqu’en 2014), qui savent où les corps sont enterrés et qui sont impliqués dans la divulgation de la vérité.
Un réseau criminel profondément ancré exerçait un contrôle effectif sur le Département de la Justice, le FBI et la CIA des États-Unis – comme le prouve l’évasion magique des Clinton par la justice.
Une purge similaire de corruption et de récupération de contrôle de la Réserve fédérale a été tentée sous l’administration de John Fitzgerald Kennedy mais a échouée, car même si l’armée lui était fidèle, le Deep State/État Profond de l’époque l’a fait assassiner pour stopper l’opération de nettoyage.

Le programme ou l’initiative “Q”, qui est une opération de divulgation de la vérité accessible à tous qui vise à contourner les médias de masse compromis, est une preuve supplémentaire qu’il s’agit d’un gouvernement militaire de facto avec un vernis civil.
Les systèmes juridique et judiciaire sont en train d’être nettoyés et le public avertis est prêt à recevoir des révélations stupéfiantes qui ébranleront les fondements de la société.

5ème Partie – #TheStorm est sur le point de toucher terre :
Sessions, Durham, Huber, Horowitz, Rosenstein, Barr – il existe des raisons objectives de croire que les grandes équipes juridiques du Département de la Justice travaillent discrètement depuis très longtemps sous l’autorité de ces dirigeants.
Leur tâche consiste à inculper les responsables des scandales énumérés précédemment et il faut savoir que le travail de certaines de ces équipes est terminé, selon le site internet du Département de la Justice.

Un nombre record d’accusations, d’arrestations et de condamnations pour traite d’êtres humains a déjà été enregistré.
De nombreux travaux de construction ont également été effectués pour agrandir Guantanamo Bay et un nouveau juge de haut rang a été nommé pour présider des tribunaux militaires.
Les cours martiales sont régularisées par un ordre exécutif pour les réhabiliter et la peine de mort a été rétablie au niveau fédérale (applicable dans tous les états).

Le président Trump a fait de nombreuses déclarations sur la nature traîtresse des infractions réalisées par ces personnes corrompues et sur le fait qu’elles ne doivent plus jamais se reproduire à l’avenir. Ce qui va se passer c’est que de multiples scandales liés les uns aux autres vont se succéder.
Ils impliqueront des crimes contre l’humanité et les horreurs que nous pensions s’être arrêtées avec la fin des nazis, le président Mao ou Pol Pot.
Un thème récurrent des fuites provenant de sources internes est que les procès vont être télévisés comme une sorte de “Nuremberg version 2.0” :

https://www.washingtontimes.com/…/…/house-votes-in-favor-of-
broadcasting-guantanamo-ba/

Trump n’est pas un politicien.
#TheStorm n’est pas de la politique.
Il s’agit de fixer le cadre légal dans lequel se déroule la politique.
#TheStorm est une restauration de la République américaine sous le contrôle de ses citoyens et de l’état de droit constitutionnel.
Les complots contre le peuple sont bien réels et leurs poursuites en justices sont désormais inévitables.

6ème Partie – Qui d’autre ? Quoi d’autre ? Où d’autre ?

Ces événements vont être un choc pour la plupart des spectateurs qui ont été bercés de complaisance par une conspiration du silence des médias.
Ils seront effrayés et confus, car ils ne sauront pas à qui faire confiance, à quel point la situation a été grave ou si elle est désormais suffisamment maîtrisée.

Le temps est maintenant venu pour les dirigeants de sociétés tournés vers l’avenir de commencer à se préparer à la transition vers le nouveau système.
Sachant que la corruption va être exposée et chassée partout sur la planète, Vous pouvez donc honnêtement affirmer que cela doit être pris en compte et que vous devez donc prendre des mesures proactives pour gérer la situation.
Il y a de très nombreuses preuves que cette situation est bien réelle et son ignorance est irresponsable.
#TheStorm concerne de nombreux domaines et va révéler au grand public la réalité de notre monde :

● Fondations politiques utilisées pour blanchir des pots-de-vin et des gains (par exemple sous le couvert de “contrats de livre d’Obama”).
● Des organismes de bienfaisance qui n’en sont pas, étant des couvertures pour des activités illégales.
ONG dont l’objectif est secret (par exemple, implication de la Croix-Rouge dans le prélèvement d’organes et le trafic d’êtres humains).
● Sociétés multinationales ayant recours à la main-d’oeuvre esclave ou opérant dans certains pays politiquement problématiques (par exemple, Apple est forcée de rapatrier une fabrication de Chine à cause de l’emploi d’enfants dans les usines).
● Acteurs du secteur financier, de nombreuses banques ayant d’importants passifs de fraude. Ce n’est un secret pour personne que des sociétés comme Bank of America, Citibank, HSBC, Wells Fargo et Deutsche Bank sont confrontées à des problèmes en raison d’une pratique excessive de pratiques  commerciales néfastes (blanchiment, exil/optimisation fiscale, etc).
● L’industrie des médias, qui fait face à une perte de confiance cataclysmique de la part du public alors que ses méfaits et méthodes de manipulations sont exposés à la lumière (traitement de l’info tronqué par les merdias versus réalité des lives diffusés sur les réseaux sociaux).
● Télécoms et informatique, qui sont à la base de beaucoup d’espionnage.
Amazon est corrompu par ses associations avec la CIA ; Google est confronté à un effondrement total de la marque.
● L’énergie, en tant que grande partie de la corruption, est liée à l’extraction de pétrole et de gaz ou le commerce de produits de base, ainsi qu’à la pression en faveur des énergies renouvelables suscitées par des préoccupations illégitimes (le soit disant réchauffement climatique anthropique, voir ClimateGate, alors que c’est le cycle de notre système planétaire qui suit son cours naturel).
● #TheStorm révélera trois escroqueries d’une valeur de plusieurs trillions de dollars chacune, qui porteront encore davantage atteinte à la réputation des médias, des universités, du gouvernement et des organismes religieux.
● Guerre à but lucratif (banques, industrie de l’armement, agences de renseignement publiques et privées).
● Taxe carbone (il n’y a pas “d’urgence climatique”).
● Fraude par l’aide étrangère.

7ème Partie – Alors quoi et quoi ensuite ?

C’est une “crise de confiance” : il a été prouvé à maintes reprises que ceux à qui l’on vous avait appris à faire confiance, l’avaient trahi.
Et inversement, vous découvrirez qui sont les véritables personnes de confiance, au fur et à mesure que les mensonges et les escroqueries seront exposés. Faire face à quelque chose de cette ampleur au cours de notre vie peut sembler plutôt décourageant.

Les livres MBA (livres de stratégie économique) se concentrent principalement sur la création positive de valeur dans l’économie légitime. La fraude et la criminalité sont clairement délimitées dans des domaines tels que “la garantie des revenus” et la “planification de la continuité des activités”. L’effondrement d’un réseau massif et ancien de crime organisé qui recoupe tous les secteurs n’est pas un précédent. Il n’y a pas de chapitre pour ce genre de scénario dans les manuels, il reste donc beaucoup d’inconnu sur les impacts précis qu’il y aura sur le système mondiale .
Nous savons seulement que la fin du 1er mandat électoral de Trump qui s’achève en novembre 2020 est une date butoir, le “marais” doit être exposé avant cette date, pour que le public réclame un drainage total (drainé le marais s’est un peu comme l’expression avoir un cadavre dans son placard, le marais fait référence aux corps jetés dans les zones marécageuses pour servir de nourriture aux croco, il est donc sujet de dévoiler toutes les histoires sales et la réalité immonde de notre système corrompus avant novembre 2020). Pour faire face à cette situation historique, voici quelques suggestions sur la manière dont vous pouvez agir maintenant :
● Mettez de l’ordre dans vos affaires personnelles. Vous ne pouvez pas résoudre les problèmes des autres si les vôtres sont une distraction. Stoppez tout ce qui est facultatif ou gênant (arrêtez de consommer des choses inutiles et faites des réserves).
● Définissez votre boussole morale dès maintenant. Ceux qui prospèreront après la tempête auront des valeurs différentes de ceux qui ont prospéré auparavant.
Soyez très clair avec vous-même sur ce que vous et votre organisation représentez vraiment, ce qui ne change pas et qui n’est pas négociable.
● Développez vos sources d’informations. Les médias ont été compromis par des décennies d’infiltration et de corruption. Ils sont complices de crimes graves, ne serait-ce que par le biais d’une conspiration du silence, et ne peuvent pas vous raconter toute l’histoire. Vous devez rechercher des sources alternatives de journalisme et d’analyse pour obtenir une image précise.
● Construisez votre réseau humain. Envisagez de créer une organisation temporaire et informelle pour suivre et donner un sens à ces changements.
Repérez ceux qui sont suffisamment informés, motivés et dotés des ressources pour agir volontairement et de leur propre initiative.
● Gérer votre exposition. Commencez à gérer votre risque d’exposition aux sociétés et aux secteurs alignés sur les valeurs du Deep State (réseau sociaux qui nous surveillent). Réfléchissez aux contrats commerciaux les plus importants que vous avez et demandez-vous s’ils sont suffisamment robustes pour ce type de bouleversement. Commencez à planifier des imprévus en cas de perturbations tant du côté de l’offre que du côté de la demande.
● Cartographier les opportunités possibles . Ce sera une occasion unique d’acquérir des talents auprès d’institutions corrompues, de racheter des entreprises à des prix dérisoires et d’occuper des rôles vacants sur le marché dont les détenteurs précédents ont été rasés par #TheStorm. Faire assez de bons mouvements rapidement (valeurs sûres : immobilier, métaux précieux).
Commencez à faire votre liste de courses. Si vous avez des difficultés à croire tout cela, faites vos propres recherches, utilisez les termes indiqués dans le texte (en gras avec ou sans #) pour suivre les indices qui vous éclairons sur les différents scandales abordés.

Passez faire un tour sur le site qmap.pub pour découvrir les dernières informations en anglais et regardez la vidéo sur Youtube qui se nomme “Q – The Plan To Save The World REMASTERED” en activant les sous-titres pour comprendre l’objectif de tout ça.

Faites confiance au plan #QAnon.

La Justice arrive.

De l’Ombre à la Lumière.

Profitez du spectacle (Enjoy The Show)!

Sources additionnelles d`informations :
Radio-Quebec – avec Alexis Cossette-Trudel sur Youtube.
Nomos-TV (YouTube)
Qanon Français (sur Facebook) avec Dan Ad Lumen
Un MUST a regarder sur YouTube : “Fall of the Cabal“ (parties 1 a 10) par
Janet Ossebaard.

Om Ganesha
Asatoma
Ajeet Kaur - Sat Narayan Wahe Guru
Empire Of Angels - Thomas Bergersen
Jai Ganesha - David Newman
Ik Ardas Wahe Guru - White Sun
Krishnabai & Jai Sahaja - He Mata Kali

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
wpDiscuz
Exit mobile version