Incroyable: le Congrès américain protégera les membres des entreprises basées sur Mars

3
408
0 0 voter
Évaluation de l'article

Note SM: Depuis le dernier article de Corey Goode, ancien membre des programmes spatiaux secrets entre 1987 et 2007, celui-ci a confirmé dernièrement qu’il y avait bien des colonies d’esclavages de grande envergure sur Mars. Le même jour où cette divulgation a été publié, la BBC, un média grand public, a publié un article portant sur une réunion dont le thème principal était “comment renverser une dictature martienne”, c’est incroyable mais vrai:

http://www.bbc.com/future/story/20150619-how-to-overthrow-a-martian-dictatorship

et

http://stopmensonges.com/commentaire-de-david-wilcock-sur-le-dernier-message-de-corey-alias-goodet/

 

Mais récemment, il y a eu encore plus fou suite aux différentes divulgations ! Voyez plutôt ceci:

Le Congrès américain protégera les membres des entreprises basées sur Mars

US Congress to protect slave labor

Est-ce une coïncidence si, au moment même où des accusations de travail esclavagiste, dans des opérations minières hors planète sont secrètement investiguées pour de possibles poursuites criminelles, le Congrès américain est sur le point de passer une loi qui protègerait effectivement les responsables de tels crimes ?

Le 15 juin, la Chambre des Représentants a passé une étape importante, en passant un projet de loi qui procure une protection légale aux entreprises minières américaines, établies hors planète. Cela est très significatif, car il y a eu récemment des allégations selon lesquelles des entreprises minières américaines font actuellement travailler des gens dans des conditions esclavagistes sur Mars et partout dans le système solaire.

Voici quelques propositions de ce projet de loi :

  1. Le Président facilitera l’exploration commerciale et l’utilisation des ressources spatiales, afin de rencontrer les besoins nationaux.

Cette clause rend possible, au Président américain, de fournir des ressources et de l’aide aux compagnies minières pour établir des bases hors planète.

  1. La seconde clause soulève un problème plus sérieux : Décourager les « barrières gouvernementales » se dressant contre le développement d’industries viables, économiques et sécuritaires, pour l’exploration et l’utilisation des ressources spatiales, de façons consistantes avec les obligations internationales des États-Unis.

Que signifie « décourager les barrières gouvernementales » ? Cela semble vouloir dire que toute réglementation gouvernementale serait inutile et pourrait empêcher des opérations minières profitables.

  1. La prochaine clause est encore plus alarmante : Promouvoir les entités commerciales des États-Unis pour l’exploration et l’utilisation des ressources spatiales, en accord avec les obligations internationales des États-Unis, sans interférence nocive.

Que signifie « sans interférence nocive » ? Dans le cas d’une entreprise minière employant des méthodes esclavagistes, cette clause suggère que la Cour Criminelle Internationale n’aurait pas le pouvoir d’intervenir. Les dirigeants de ces entreprises seraient sous la protection de la Loi Fédérale américaine si des organisations internationales enquêteraient sur eux, concernant l’emploi d’esclaves.

Finalement, ce projet de loi spécifie que les cours de district américaines ont une « Juridiction Exclusive ».

Les cours de district américaines auraient juridiction sur toute action, sans égards à la quantité de controverse.

Cela signifie que toute infraction contre les droits humains, dans les opérations minières hors planète, serait traitée par les cours de district.

Source: http://exopolitics.org/overthrowing-a-mars-colony-dictator-british-elite-prepare-for-the-real-thing/

traduction: la sphère bleue


Je soutiens la Presse Indépendente :
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
alexana
alexana
Juin 28, 2015 9:49

C’est Dracula et sa course contre le soleil en live .. 🙂

David
Membre
David
Juin 28, 2015 1:48

Si ces lois sont votées, et que les populations laissent faire, sachant que chacun pourrait être mis en esclavage hors planète, c’est que réellement il n’y a plus d’espoir de voir une amélioration positive. A l’inverse ces communiqués, sont peut-être autre chose que ce qu’ils paraissent être! Allons savoir, bientôt… Lire la suite »

Alex
Alex
Juin 28, 2015 12:51

Au moins ça valide les rapports de Corey, pour ceux qui en doutaient. Ca confirme aussi le désir de divulgation contrôlée, ou encore c’est un coup par en dessous parceque justement la divulgation contrôlée n’est pas autorisée.