George Orwell soutient Alain Soral pour sa condamnation “clip rap gilets jaunes”.

0
3036
0 0 voter
Évaluation de l'article
En écrivant ” la ferme des animaux”  en 1945 , George Orwell soutenait manifestement les thèses reprises et réactualisées entre autres par Alain Soral et via le clip “gilets jaunes”, avec quelques décennies d ‘avance, et donc le soutient de fait post mortem face à sa condamnation pour la diffusion de ce clip
https://www.egaliteetreconciliation.fr/La-chronique-judiciaire-d-E-R-avec-Alain-Soral-56366.html
Tout y est; et la traduction via l ‘actualité est limpide :
Macron – césar le monarc
Mouchard :  les RG crasseux et inflictrés des manifs
L’enseigne” le lion rouge” ( rot schield) , puisque le lion , symbole de puissance et  d’appui aux souverains figure sur leurs armoiries, et que les enseignes étaient souvent faites simplement du bouc lier, (schield) sur lesquels étaient représentées ces armoiries:
les CRS de la ripoublique qui aboient
les politocards réunis en loge, et plus égaux que les autres, comme disait Coluche.
Le prédatueur bankster, (son nez n’a pas été déssiné crochu….)

les rapports de classe et de crasses entre les porcs (lithiques, qui s ‘engraissent ) et les animaux ordinaires

La liberté par l’accès à l’énergie et sa raréfaction organisée comme système de domination.

 

Sur la fin , on a même la fine équipe “jackattilla” qui veut reprendre la main sur la ferme(  type marinaleda) qui tourne sans usure,  heu …  pardon sans microcrédit, afin de clore l’utopie autonomiste et non banquérisée ( privée des bienfaits de l’usure ):


Je soutiens la Presse Indépendente :
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments