Géopolitique des Etats-Unis : Pétrodollar = Pétrole et Dollar, la Fin d’un Règne Absolu

1
1852

L’argent et la géopolitique dictent la conduite des Nations. Contrairement à une croyance largement répandue, la conduite des Nations sur la scène internationale n’est jamais guidée par des considérations morales, mais plutôt par un cocktail assez trouble d’argent et de géopolitique.

C’est ainsi que quand vous voyez les déférents de la classe dominante qui cherchent à diaboliser un pays étranger, la première question dans votre esprit à se poser est : Qu’est-ce qui est vraiment en jeu ici ? Pour déjà quelque temps la Russie, la Syrie et l’Iran sont dans le collimateur. Dès que vous comprenez pourquoi les évènements qui se qui déroulent dans le monde actuellement s’expliquent beaucoup mieux.

Brève histoire du dollar américain. Le Pétrodollar

Le dollar US est une devise spéciale et cela change dès cet automne. En fait sa relation avec la géopolitique est unique dans l’Histoire. Il a été la devise des réserves de change depuis 1944. Mais d’autres devises avant lui l’ont été et ce n’est pas ce qui le rend unique. Ce qui le met à part c’est que depuis 1974 c’est la seule devise au monde qui permettait d’acheter et de vendre le pétrole sur les marchés internationaux.

Découplage du dollar de l’or en 1971

Jusqu’à 1971 le dollar américain était lié à l’or du moins officiellement. Selon le Fonds Monétaire International dès 1966 les banques centrales étrangères du monde détenaient 14,000 milliards de dollars bien qu’il n’y ait que 3,200 milliards de dollars en or pour compenser ce montant bien supérieur. Ce qui veut dire que déjà la Réserve Fédérale imprimait plus d’argent qu’ils auraient dû, et comme résultat l’inflation et un abandon général du dollar US. En 1971, le président Nixon a coupé le lien entre le dollar et l’or.

La réserve fractionnaire des banques

À ce moment, en 1971, le dollar devint une devise purement basée sur la dette. Environ 70% de l’argent en circulation est créé par les banques commerciales qui sont autorisées à prêter bien plus que ce qu’elles détiennent en  réalité dans leurs comptes. La Réserve Fédérale, quant à elle prête de l’argent qu’elle n’a pas principalement au gouvernement. C’est comme imprimer de la fausse monnaie si ce n’est que c’est légal, pour les banques, s’entend, pas pour nous. Cette pratique est appelée réserve bancaire fractionnaire.

Le terme de “système de réserves fractionnaires” (on parle aussi de “couverture partielle”) désigne le droit pour une banque commerciale de prêter, par des jeux d’écritures, de l’argent qu’elle n’a pas et sur lequel, outre le remboursement par le débiteur, elle touchera des intérêts. Elle doit se refinancer en collectant des dépôts pour maintenir son équilibre de bilan. Cette création de monnaie scripturale en contrepartie d’engagements juridiques de tiers (les emprunteurs) est par ailleurs tempérée par l’obligation de déposer (en monnaie centrale) un pourcentage des dépôts des clients de la banque auprès de la banque centrale (« Réserves obligatoires »), pourcentage devenu relativement faible en pratique. De nos jours la gestion actif-passif des bilans des banques repose essentiellement sur un ensemble de règles prudentielles édictées par des accords internationaux (Bâle III).

On parle aussi dans ce cadre d’effet multiplicateur du crédit, le multiplicateur désignant le rapport entre la base monétaire (monnaie centrale) et la quantité de monnaie issue du crédit accordé par les banques. Ce système est basé sur le fait que l’ensemble des déposants et des épargnants ne retirera pas ses dépôts en même temps. Il peut toutefois s’avérer risqué en cas de crise de confiance.

La pratique de la réserve fractionnaire est supposément régulée par un organisme, la Réserve Fédérale, qui est en fait la propriété d’un conglomérat de banques qui la dirigent. Aucune branche ou agence du gouvernement américain on une prise quelconque sur la Réserve Fédérale.

Il faut savoir aussi que ces créations factices d’argent faites grâce au principe de la réserve fractionnaire portent intérêts. Le résultat est qu’il y a toujours plus de dette que d’argent réel en circulation. On marche sur la tête. Le résultat de ce principe tronqué est que pour que l’économie fonctionne tant soit peu il doit y avoir un taux de croissance perpétuel de cette économie. Ceci n’est pas soutenable à long terme.

Ceux qui se sont posé la question se sont toujours demandés comment le dollar américain a pu conserver sa position dominante dans le monde entre 1944 au moins et 2016, soit plus de 70 ans, compte-tenu que ce qui vient d’être présenté n’est rien de plus qu’un schéma élaboré de Ponzi. C’est à dire une arnaque qui ne tient pas debout.

Eh bien, la réponse est ici : Car c’est parce que l’histoire de ce dollar n’a pu se faire que grâce à la géopolitique.

En 1973 l’Administration Nixon a tenu des négociations secrètes avec le gouvernement d’Arabie Saoudite. Ce qui est connu sous le nom de système de recyclage des pétrodollars. L’arrangement signé fut que les Saoudiens ne vendraient leur pétrole que contre des dollars US, qu’il en quadruplerait le prix. Sinon les champs pétroliers saoudiens furent directement menacés d’invasion par les Etats-Unis. Si les Saoudiens obéissaient, la dynastie des Saouds était protégée par les forces armées US, ce qui leur a permis encore aujourd’hui leurs crimes, décapitations et lapidations. Selon le même arrangement les Saoudiens devaient investir leurs énormes profits dans des banques américaines.

Mais cet argent saoudien drainé dans les banques US était réutilisé par le Fonds Monétaire International pour des prêts aux pays plus pauvres qui avaient des difficultés pour absorber l’énorme augmentation du prix du pétrole qui résultat de cet arrangement. Les intérêts sur ces prêts furent payables en dollars US. Cet accord pris en 1973 fut formalisé par la Commission US-Arabie Saoudite de Coopération Économique écrite par le Secrétaire de Nixon, Henry Kissinger, en 1974.

Un autre document publié par la Recherche du Congrès témoigne que les membres du Congrès discutaient bel et bien de l’envahissement par les forces armées US en cas de refus par les Saoudiens de se conformer initialement ou en tout temps à cet accord. On a ici un cas d’obtention d’un avantage économique majeur par la persuasion physique des forces armées d’une nation. Ce système fut étendu au reste des pays de l’OPEP en 1975 !

On comprendra si on est économiste qu’avec ces flux énormes de dollars rajoutés, la Réserve Fédérale était maintenant en mesure d’augmenter les liquidités de dollars dans les marchés (money supply, soit ce qu’on appelle M1 en finance et économie). La demande supplémentaire (à cause du quadruplement du prix du pétrole) a eu pour conséquence de stopper la désaffection pour le dollar et a distribué l’inflation qui en résultait sur le reste de la planète.

C’est ainsi que le dollar est passé du statut d’une devise basée sur l’or vers une devise basée sur le pétrole.

Cela explique que les Etats-Unis ont prospéré indûment durant ces 70 dernières années alors qu’ils accumulaient des déficits budgétaires monstres. Alors que 70% de l’économie américaine est basée sur la consommation, une partie très importante de la richesse mondiale est détenue par les US.

Une classe d’Américains, les pseudo élites de l’Establishment, s’est enrichie et a assis son pouvoir grâce à la complicité de l’État Profond.

La Fin Irrémédiable du Dollar avec les DTS

Vous devez comprendre que tout ça vient d’exploser à la figure des Américains avec la perte du rôle du dollar dans les réserves mondiale et de son rôle de moyen de paiement pour les ressources, notamment le pétrole avec les pétrodollars. Ceci à cause du nouveau système financier mis en place par d’autres élites, celles de la City de Londres des Rothschild, avec les DTS et la complicité de 30 ans de la Chine.

Les fuels fossiles agissent sur les économies du monde et le dollar y était étroitement associé. C’est fini et c’est une fin sordide pour la domination américaine dans le monde et l’uni polarité qui leur a permis d’aller fourrer leur nez partout et de massacrer des millions d’innocents, de tenir 900 bases militaires dans le monde.

Que ceux d’entre nous qui ont du mal à absorber ces changements radicaux ou même à y croire se réveillent enfin et sachent que c’est la grande aventure de ce siècle.

Algarath

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
infoveritas
Membre
infoveritas
Juil 21, 2018 9:45

l’Irlande rentre dans l’histoire!! Le 12 juillet 2018, à la chambre basse du Parlement irlandais, les députés ont voté l’adoption d’un projet de loi sur la fin des investissements dans les énergies fossiles!! Gaz, pétrole, Charbon. ÉNERGIES FOSSILES : L’IRLANDE ADOPTE UNE LOI ENVIRONNEMENTALE HISTORIQUE https://positivr.fr/irlande-loi-desinvestissement-energies-fossiles/ Adios la pollution en… Lire la suite »