Explosion à New York : une caméra de surveillance a capturé le moment de la déflagration

5
1315
0 0 vote
Article Rating

Une vidéo de surveillance est apparue en ligne, montrant prétendument le moment exact de l’explosion de Manhattan qui a blessé au moins 29 personnes. Le maire de New York Bill De Blasio a précisé qu’il s’agissait d’un acte intentionnel.

Sur la vidéo de la caméra de surveillance, on aperçoit des passants marcher dans la rue, lorsqu’une explosion survient un peu plus loin, provoquant un puissant flash de lumière. Des personnes se mettent alors à courir.

Quelques minutes plus tard, le quartier a été bouclé, la police et les secouristes arrivant sur place.

«Il n’y a pas de menace spécifique contre New York de la part de quelque organisation terroriste», a souligné le maire de New York peu après l’explosion, précisant qu’il n’y a avait pas de connexion spécifique à l’explosion survenue plus tôt dans le New Jersey lors du passage de près de 5 000 coureurs qui effectuaient une course caritative de 5 kilomètres. Les coureurs étaient des Marines américains.

Rappel des faits :

Les autorités de New York ont confirmé qu’un engin explosif improvisé caché dans une poubelle serait à l’origine d’une explosion à Manhattan. Le maire a qualifié l’incident d’«acte intentionnel». Une seconde bombe a été désactivée «en toute sécurité»

L’explosion s’est produite dans la soirée du 17 septembre sur la 23e rue, entre les 6e et 7e Avenues dans le quartier de Chelsea, à Manhattan, quartier très fréquenté le samedi soir.

Selon un porte-parole de la police, Stephen Davis, l’explosion se serait produite dans une poubelle où une bombe artisanale aurait été cachée.

L’explosion a fait au moins 29 blessés, dont un qui a subi des blessures graves. 24 personnes avec des blessures mineures ont été hospitalisées.

Aucun lien avec le terrorisme

Lors d’une conférence de presse, le maire de New York a qualifié l’incident d’acte intentionnel en ajoutant que selon les données préliminaires «il n’y a pas de preuve pour l’instant d’un lien avec le terrorisme».

«Il n’y a pas de menace crédible et précise provenant d’une organisation terroriste à New York à l’heure actuelle. Il est prématuré de déterminer la cause de l’incident. Une enquête est en cours», a-t-il déclaré.

Au moins deux bâtiments ont été évacués dans le quartier. L’incident n’a par contre pas perturbé le trafic des trains et du métro.

Deuxième bombe retrouvée

La police a également évoqué l’existence d’un second engin explosif qui aurait été retrouvé quatre blocs d’immeubles plus loin, sans donner de détails, soulignant que l’enquête se poursuivait. L’information a depuis été confirmée et la police a procédé à la désactivation de la bombe.

Par mesures de précaution, les autorités ont demandé aux résidants du site où le second dispositif a été découvert, au niveau de la 27 ème rue, de rester chez eux et se tenir à l’écart des fenêtres, pendant que la bombe était désactivée par les démineurs.

Les médias américains ont évoqué la présence d’une cocotte minute. L’information a depuis été confirmée.

Plus tôt la même journée, une bombe artisanale placée dans une poubelle à Seaside Park, dans l’Etat voisin du New Jersey, avait explosé sans faire de blessés près du parcours d’une course à pied organisée par les US Marines.

L’engin était programmé pour exploser au moment où des centaines de coureurs de cette épreuve de 5 kilomètres devaient passer près de la poubelle. Mais le départ de l’épreuve ayant été retardé, l’explosion n’a fait aucun blessé, a précisé Al Della Fave, porte-parole du procureur local.

Les deux incidents ont réveillé les craintes d’attentats, alors que le souvenir du 11 septembre 2001 reste profondément ancré dans la mémoire des New Yorkais.

Les mesures de sécurité sont omniprésentes à New York, avec des contrôles d’identité à l’entrée de nombreux bâtiments et une forte présence policière dans de nombreux sites publics.

Les alertes aux attentats sont fréquentes et la vigilance a été renforcée après la vague d’attaques islamistes enregistrées en Europe.

Source : https://francais.rt.com

—-note stopmensonges——

Comme nous l’avions annoncé sur stopmensonges, des attentats surviennent aux États Unis juste avant les élections présidentielles du 8 novembre.

Il devrait y en avoir d’autres afin qu’Obama puisse justifier le déclenchement de la loi martiale pour annuler les élections US. Vu que la Cabale n’a plus Hillary Clinton en course, la Cabale n’a plus le choix 😉

Restons en alerte et voyons comment tout ceci finira par se retourner contre la Cabale…

Namasté

Laurent


Je soutiens la Presse Indépendente :
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Felix Le Chat
Membre
Felix Le Chat
Sep 19, 2016 9:08

et 2 jours avant l assemblée annuelle de l onu

Felix Le Chat
Membre
Felix Le Chat
Sep 19, 2016 9:05

prédictions du 17 09 :https://www.youtube.com/watch?v=1i4Gp3FUqvA a 1 h 22 min

Valerien
Valerien
Sep 19, 2016 11:23

J’ai tellement hâte de voir ce que tu vas inventer pour retomber sur tes pattes après l’élection :o)

survivante
survivante
Sep 19, 2016 8:30

ça pourrait aussi HYPOTHESE être un ordre de paiement passer par des intermédiaires pour que des lobotomisés lamdbas prêts à tout pour du pognon réactivent la peur du “terrorisme” ou qu’on peut aussi nommé falses flags des forces du.MAL…….. entre trump et clinton c’est nettement choix entre la peste et… Lire la suite »