Évoluer ou se Libérer de la Matrice ?

0
1744
5 4 votes
Évaluation de l'article

En ces temps des Révélations, de plus en plus de frères et sœurs se réveillent au Soi qui est au-delà du plan évolutif de la Matrice. Le Soi est le point de départ et d’arrivé en même temps. L’Alpha et l’Oméga. Et il ne bouge pas, il est hors matrice donc hors temps, ici et maintenant Éternel. La Matrice est une infime partie contenue dans le Soi, La Matrice est apparue aussi sûrement qu’elle disparaîtra, dans ce Soi Éternel.

Aucune Étoile, aucune Galaxie, aucun univers matériel ne résiste à l’attraction du trou noir.
Ce qui apparaît disparaît, c’est une Loi Divine dans la Matrice.
La Matrice est un rêve. C’est le plan des rêves ou le Soi se voit sous plusieurs formes. Cela va du bas astral, jusqu’au haut astral (anges, archanges)… tout ce qui a une forme, qui est défini, limité, même une énergie spécifique associée à une quelconque identité, est un rêve dans la Matrice. Rien dans la matrice n’est réel, la seule réalité est le Soi. Et il n’y en a qu’UN.

Pour ceux qui connaissent la Loi de UN, c’est aussi expliqué dedans ou ils expliquent les 4 voies possible lors de la “moisson” :
1- évolution vers le service à soi-même, en 4 et 5D
2- évolution vers le service aux autres, en 4 et 5D
3- “redoublement” en 3D car pas assez polarisé encore entre le service à soi-même et le service aux autres
4- Réveil au Soi*

*Le réveil au Soi peut se définir simplement par la reconnaissance directe au sein du cœur du cœur (votre Essence Divine, l’Esprit Divin, et non pas intellectuellement), de ce que vous êtes tel Le Divin vous a créé. Le plan de l’Âme et donc de la matrice et de l’évolution est totalement dépassé. Votre corps fini sa route terrestre et vous n’avez plus jamais a vous réincarner, ce qui ne veut pas dire que vous ne pouvez pas projeter une nouvelle forme pour visiter la matrice, mais vous n’êtes plus soumis aux lois de l’espace et du temps (seuls les objets sont soumis à ces lois), et cette forme projetée est reconnue et projetée par Le Soi, sans identification à la forme ou à un personnage. Vous restez ce que vous avez toujours été. Tel que vous avez été créé, par l’incréé, à son “image”, donc incréé vous aussi. Le Rien, le grand vide. L’Alpha et l’Oméga. Rien et tout à la fois. Il faut passer par le Rien pour revenir au Tout. Et c’est les 2 en 1, car la logique universelle n’est pas binaire mais tétravalente.

Voici le message que je relais aujourd’hui (ci-dessous) et que j’ai trouvé sur FB…

Namasté

L.

——–

Vous qui êtes des virus dans la matrice, n’êtes pas là pour évoluer, vous êtes au-delà de ça, on vous a piégé dans une nasse et on vous a programmé à croire en votre évolution jusque vers un état d’être spirituel qui n’est au mieux qu’une bien pâle et grossière imitation de ce que vous êtes dans votre plénitude, loin de la Maîtrise pourtant à votre portée ici et maintenant. Souffrance et douleur ne sont en rien une fatalité, c’est juste ce pour quoi la matrice a été réorganisée par les archontes afin de les nourrir sous de multiples aspects. C’est aussi ce pourquoi la génétique des humains et des animaux a été reprogrammée par ceux qui en ont décidé ainsi. Il n’y a pas à juger, ils sont la caste d’Enlil et n’ont rien de différents de vous et moi, ils sont l’expression de La Source qui s’expérimente en toute chose.
Ici en tout cas, on s’est bien diverti, mais le jeu est fini. Il faut désormais savoir regarder les choses pour ce qu’elles peuvent être, c’est à dire non pas pour ce qu’elles sont, mais pour ce que NOUS sommes. Car c’est cela qui détermine les choses. Sans notre regard rien n’existe, ce que la physique quantique nous a démontré. Et notre regard est le filtre résultant de ce que nous sommes au moment où nous regardons, impactant simultanément le déroulement de notre passé et notre futur, ce que la physique aborde mais n’aura probablement pas le temps de tout à fait démontrer en ce cycle. Nous sommes un seul et même champ de Conscience avec TOUT ce que rencontre notre regard.
Notre regard finalement c’est notre imagination. Il est d’ailleurs révélateur de voir comment l’imagination a été reléguée au rang des inepties, des enfantillages ou du divertissement. Alors que l’imagination est la force primordiale qui nous habite et qui a tout pouvoir sur plusieurs espaces-temps simultanément.
Imaginer et visualiser le fruit de son imagination, c’est une pure création que l’on modélise à des fréquences supérieures et qu’il ne reste, lorsqu’on en a conscience, qu’à actualiser dans la densité des fréquences plus basses où se meuvent les corps physiques. Ce passage de l’insubstance à la substance peut se faire instantanément, mais la plupart du temps cela reste une modélisation perdue dans les limbes parce que notre inconscience, nos croyances ou nos doutes nous empêchent de les manifester dans le théâtre de Vie que nous scénarisons en continu. C’est pourtant un potentiel présent en chacun de nous, qui ira en se manifestant davantage au fur et à mesure de l’inéluctable entropie matricielle.
Cela prendra forme d’exemples observables qui serviront de catalyseur après la grande phase de destructuration de masse et de perte totale des repères. Phase qui a déjà débuté et va aller en s’intensifiant chaque jour un peu plus, proportionnellement à l’effritement des croyances collectives en vigueur, résultant de l’acquisition de nouvelles informations, dont la puissance de pénétration fréquentielle est le moteur de l’ouverture de la Conscience Cosmique balisant le cadre informel de la nouvelle ère. Ce processus est déjà très actif au sein de l’avant-garde des virus humains.
Ceux-là donc, venus d’origines non humaines ne sont pas là pour évoluer, mais pour se libérer individuellement du piège de l’incarnation et de la réincarnation et contribuer ainsi à une libération collective de plus grande ampleur grâce au niveau d’information injectée dans le champ de conscience unifié, où toute conscience liée à une forme est connectée, intriquée. Cette libération concerne la totalité du Vivant sur cette Terre, et même au-delà.
Les enfants d’Enlil le savent et ne peuvent à présent qu’essayer d’entraîner le plus grand nombre dans leur exode, pendant que leurs serviteurs sentent en eux grandir la peur et jouent leurs va-tout dans le théâtre du monde, essayant de déclencher des déflagrations et de convaincre les humains du bien-fondé de leur prédation.
Voilà où nous en sommes. Comme attendu, l’étau se resserre dans l’apparence du monde. Comme annoncé, la nature du regard que nous porterons sur tout ceci, sans déni de l’existant, dans un engagement vibratoire conscient mais sans engagement émotionnel, fera toute la différence.
Le nombre et la force cette fois ne sont pas du côté du démiurge. Des légions venues des véritables plans de Lumière au-delà de la matrice se sont incarnées, beaucoup ont été décimés de bien des manières, mais de très vieilles âmes géo-maîtrisent et alchimisent la mise en place du puzzle multidimentionnel au-delà des capacités perceptives de la grille matricielle, qui n’aura potentiellement ni le temps ni la puissance de calcul et de manifestation de s’opposer à Ce qui vient.
Cela est déjà structuré sur plusieurs plans et prépare l’ouverture des brèches dans le nôtre le moment venu. Cela se fera de la Terre par la main même des enfants d’Enki, revenus pour cela et présents dans les lieux originels où tout à commencé avec eux, et où sont ancrés depuis des éons les points d’émergence sur lesquels reposent la géométrie fractale de la trame matricielle.


Note L.

Ce texte pointe vers le Soi mais reste aussi en partie duel, chacun peut utiliser le discernement de l’Amour (et non pas du mental) pour y voir plus clair.

J’espère simplement que cela va ouvrir la cage de limitations du plan causal (Astral/Âme/séparation/Matrice polarisée) à ceux qui sont réellement en recherche de la Vérité Absolue de ce que vous Êtes.

Cette quête prend fin quand le chercheur a disparu, dissout par l’Observateur immobile et intemporel qu’est Le Soi. Ici et maintenant. Le Rien, le Tout, Le Vide, l’Amour Infini Conscient.

L’égo est dissout, l’âme est dissoute, l’Esprit UN et Éternel est réveillé de son rêve de “je suis quelqu’un”. Le jeu de la séparation est terminé. Et comme le temps a disparu, il n’a jamais eu lieu.

Et c’est là seulement que vous comprenez des phrases de Sages (réveillés) comme :

“Tout est déjà accomplit”.

ou

“Le Royaume du Ciel s’étend déjà sur la Terre mais les hommes ne le voient pas”.

ou

“Quand vous étiez UN, vous avez fait le deux, et maintenant que vous êtes deux, que ferez vous ?”

On remonte à la correction de l’Esprit (UN) qui a projeté une forme limité et s’y est identifié en oubliant ce qu’il est, donc en créant un reve de moi séparé et identifié a une forme. C’est la seule erreur qu’on appelle primordiale qui est a corriger dans l’Esprit, laquelle erreur a provoqué un rêve de séparation et de temps, créant des mémoires (l’Âme) et causant la séparation. C’est l’Amour qui corrige tout cela et non l’entité imaginaire que vous avez créé (l’égo) et qui se fait passer pour vous !
Du coté du personnage, il convient juste de lacher prise sur l’illusion et d’accepter l’abandon a cette force supérieure pour qu’elle corrige l’erreur et efface ce qu’i n’a jamais existé a part dans vos rêves. Le mental doit lâcher afin que le cœur diffuse Sa lumière.

Namaste

L.


Je soutiens la Presse Indépendente :
5 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments