“Du bon côté de la barricade” : Quand BHL soutenait Weinstein qui défendait Polanski….

1
3493

Je dois avouer que je ne résiste pas à vous proposer cet extrait reprenant la fin d’un texte de 2012, qui figure sur le site de BHL, à consulter ici (archive), repris sur son site perso

Le désormais célèbre Harvey Weinstein venait alors d’acheter le film de BHL “Le Serment de Tobrouk” « Ce film “merveilleux”, poursuit Weinstein, “montre l’incroyable courage de BHL” ainsi que “la détermination de l’ancien président français Sarkozy”. Il souligne aussi, ajoute-t-il, “le leadership du Président Barack Obama et de la Secrétaire d’Etat Hillary Clinton”.
On retrouve toute la clique (BHL, Sarko, Obama, Clinton) adoubée par le pervers sexuel et ultra sioniste H. Weinstein…

Bernard-Henri Lévy, interrogé cette nuit par l’AFP sur le sens qu’il donnait à cette nouvelle a souligné qu’Harvey Weinstein fit partie des rares Américains qui, au moment du lynchage de Roman Polanski, furent du bon côté de la barricade et s’opposèrent avec force aux modernes Sorcières de Salem. A la question de savoir l’effet que lui faisait l’acquisition de son film par l’homme considéré outre-Atlantique, et sur le marché du cinéma en général, comme le meilleur “Oscar maker” du monde, il a répondu que ses pensées, pour le moment, allaient surtout aux « Syriens massacrés ». Il a conclu : “Puisse ce film, avec cette nouvelle carrière américaine, contribuer, même modestement, à ce que stoppe l’effusion de sang dans les villes syriennes”.

Un axe Weinstein-Lévy contre Bachar al-Assad ? Mais oui. Un film, aussi, peut changer le monde. »
Maria de França, la Règle du Jeu, 18 mai 2012
=============================================================
Rappels :

Bon, après :

Et on ne présente plus Weinstein :

Il est à gauche là :

=============================================================
Pour finir, vu que c’était le sujet :

 

 

 

 

Et donc, grâce à BHL, j’ai découvert qu’un film pouvoir avoir une note de 1,2/5 sur Allociné…

Source :  http://www.les-crises.fr/du-bon-cote-de-la-barricade-quand-bhl-soutenait-weinstein-qui-defendait-polanski/

Eh bien, voici un fait plutôt révélateur sur Hollywood.

Au cours des 20 dernières années, 30 lauréats des Academy Awards ont explicitement remercié Harvey Weinstein lors de leurs discours. Pendant la même période, sept personnes seulement ont remercié Dieu.

Depuis que les allégations dégoûtantes sont apparues, nous avons appris de nombreux détails sordides sur la façon dont Hollywood avait une relation plutôt malsaine avec le producteur.

De nombreuses actrices se sont fait dire qu’elles ont été agressées ou harcelées par Weinstein, mais n’ont rien dit en raison de craintes très rationnelles que cela détruise leur carrière.

Les événements de la semaine dernière ont montré que Hollywood est très, très malade, et que les très mauvaises personnes ont trop de pouvoir.

USA. Trump lance la guerre contre les pédophiles parmi les élites de Hollywwod et de Washington

Harvey Weinstein : un ultra sioniste pervers sexuel   (source)

Harvey Weinstein a déclaré: “Il va falloir être aussi organisé que la mafia, il vaudrait mieux se mettre debout et frapper ces mecsantisémites “dans le cul, on ne peut plus le supporter de ces fous bâtards … Dommage que les films ne puissent pas tous être comme Inglorious Basterds, dans lequel Hitler obtient ce qu’il mérite.

 
Harvey Weinstein et son amie Hillary Clinton

 

Harvey Weinstein n’est plus un dieu. [1] Il a finalement réalisé qu’il n’est pas aussi invincible qu’il le pensait. En 2015, il a dit que lui et ses gangs à Hollywood devraient s’organiser pour botter le cul des soi-disant antisémites. Il a dit: “Nous allons devoir être aussi organisé que la mafia. Nous ferions mieux de nous lever et de donner un coup de pied au cul de ces gars [‘antisémites’]. Nous ne pouvons supporter ces bâtards fous. Dommage que les films ne puissent pas tous être comme Inglorious Basterds (enculés bâtards), où Hitler récolte ce qu’il mérite. [2]

Depuis la fondation de sa compagnie de cinéma Miramax et maintenant de la Weinstein Company, Weinstein frappe les soi-disant antisémites «dans le cul». Il déclare : “ Il y a une citation du livre de Kurt Vonnegut, The Sirens of Titan, qui a toujours été la devise de Miramax et maintenant The Weinstein Company. Il y est dit: ‘Le bien peut triompher du mal si les anges sont aussi organisés que la mafia’. C’est ainsi que nous avons bâti notre entreprise! Et, malheureusement, nous [les Juifs] allons devoir être aussi organisés que la mafia. Nous ne pouvons plus supporter ces choses. Il doit y avoir un moyen de se défendre … Nous devons nous lever et frapper ces gars dans le cul. “….

Et, contrairement à la Seconde Guerre mondiale, quand nous n’avons pas agi tout de suite et que nous avons payé le prix, il vaut mieux commencer à agir maintenant. Croyez-moi, je suis le dernier à vouloir faire quelque chose, mais je réalise que si nous ne le faisons pas, nous périrons. Nous ne pouvons pas permettre aux méchants de gagner. Donc, comme on dit dans The Godfather, «Préparons la guerre», et revenons à l’idée que nous n’oublierons jamais ce qui nous est arrivé. » [3]

Quand Inglorious Basterds fut finalement diffusé, et qu’il était décrit comme un “fantasme d’accomplissement des souhaits juifs” par le réalisateur de “porno kasher” et acteur Eli Roth [4] , le producteur juif Lawrence Bender a dit au réalisateur Quentin Tarantino, le goy le plus sioniste d’Hollywood :

En tant que fan, je vous remercie. En tant que producteur, je vous remercie. En tant que membre de la tribu juive, je vous remercie, fils de pute, parce que ce film est un putain de rêve juif “. [5]

Bender a dit ailleurs, “Quentin, tu es sur le point de faire ton film de Bar Mitzvah; vous allez entrer officiellement dans la tribu » et célébrer «un fantasme de vengeance, en faisant ce que chaque juif a probablement rêvé de faire». [6]

La Weinstein Company produisait des films afin d’infliger essentiellement la vengeance contre des soi-disant antisémites. En d’autres termes, des films comme Django Unchained, The Libertine, Madame Henderson Presents, Noël Noir, Hannibal Rising, Vicky Cristina Barcelone, The Reader, Piranha 3D, Dirty Girl, Tuez-les doucement, Sexe, mensonges et vidéo, entre autres, sont de la pure propagande. L’un des buts de ces films, comme l’aurait dit Eli Roth, est de «baiser toute une génération» [7] .

[1] Hermione Hoby, “Harvey Weinstein: fall of Hollywood player they once called ‘God,’” Guardian, October 8, 2017.

[2] Scott Feinberg, “Harvey Weinstein Urges Jews to Take on Anti-Semites: ‘Kick These Guys in the Ass,’” Hollywood Reporter, March 24, 2015; see also Joel Bel Bruno, “Harvey Weinstein Has Choice Words About Anti-Semites,” LA Times, March 25, 2015.

[3] Feinberg, “Harvey Weinstein Urges Jews to Take on Anti-Semites: ‘Kick These Guys in the Ass,’” Hollywood Reporter, March 24, 2015.

[4] Ben Child, “Quentin Tarantino Takes Inglorious Basterds to Israel,” Guardian, September 16, 2009.

[5] Andrew O’Hehir, “Is Tarantino Good for the Jews?” Salon, August 13, 2009.

[6] Ami Eden, “‘Inglourious Basterds’ at JTS,” Jewish Telegraphic Agency, Dec. 18, 2009.

[7] Stuart Dredge, “Netflix series Hemlock Grove: ‘People want their horror horrific,’ says Eli Roth,” Guardian, April 10, 2013.

Hannibal GENSERIC

Source : http://numidia-liberum.blogspot.fr/2017/10/du-bon-cote-de-la-barricade-quand-bhl.html

Loading...

Je soutiens la Presse Indépendente :

1
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de
Fred
Invité
Fred

C’est qu’ils ont une sacrée revanche à prendre! Tant d’envies et de colères…ou comment pointer vers soi l’arme du combat. Bhl qui pleure-intellectuellement- le massacre de syriens à grands renforts d’interventions médiatiques,pas plus que des petits courant sur une plage… tués par qui déjà? Cette vision binaire héritée du pays… Lire la suite »