Loading...
Accueil Catégories Création du nouveau monde Discours de Ram Bomjon Ghadi, le 30 Octobre 2009

Discours de Ram Bomjon Ghadi, le 30 Octobre 2009

0

Certainement l’une des vidéos les plus importantes qui fut postée sur ce site.

La traduction en français du discours historique de Ram Bomjon Gadhi, plus connu sous le nom de “Bouddha Boy” ou “Petit Bouddha”, celui que des millions de personnes appellent “la réincarnation du Bouddha” ou “Mai Maitreya”.

Traduction en français :

J’ai pris refuge dans le plus grand des véhicules lequel est le Yampa Dharma.
J’ai pris refuge chez tous les moines et les sanghas de toutes les religions.
Je reviens avec la sagesse de Buddha et des Nobles Maitres avec tous les êtres vivants.
Je prends refuge en la sagesse de l’omniscient Buddha, Mai Maitreya.

Pour la paix mondiale, pour tous les êtres vivants, je souhaite bien et premièrement vous offrir ces bénédictions : Om Namo Guru Buddha Gyani (Salutation au Maître de sagesse de Bouddha) Salutations à la Mère Divine informe, par laquelle le cycle de ce monde de péchés a atteint neuf formes, a dédié Bouddha Gyani, la forme de sagesse pour la guidance et le bien-être des êtres sensibles.

Dans l’univers entier, ce n’est pas que la compréhension des vérités élevées n’existe pas. Chez tous les êtres vivants nobles il y a des codes d’éthique, des initiations et des religions, lesquels changent, et ils changent les apparences. Chez tous les êtres vivants nobles il peut exister des codes d’éthique erronés, des initiations et religions lesquelles sont déplorablement empoisonnées par le monde sous forme d’enrichissement.

Ainsi, acceptez uniquement la voie noble du Dharma.

Dans le monde, il y a trois sortes de dharmas informes :

Le premier est la forme de Dharma qui suscite les influences nuisibles.
Le second montre la forme de dharma “à l’envers”, inversé [“valeurs/lois inversées”] du Dharma.
La troisième est l’apparence de la vraie forme du Dharma.

C’est-à-dire :

Le premier Dharma aux influences nuisibles.
Dans cet univers, dans le but de renforcer d’uniques et propres plaisirs égoïstes :
– peurs,
– menaces,
– terrorisme,
– violence
– et démonstration des miracles.

Ces plaisirs sont utilisés pour protéger le code de conduite erroné.
L’égoïsme produit ceci et ce n’est pas la bonne voie.

Le second manifeste la forme de Dharma “à l’envers” : le Dharma inversé.
Les Humains, dans le but de profiter de gains momentanés, se sont écartés du chemin de la vérité.
Ceci est une forme néfaste de Dharma.

Suivre le chemin de la vertu tel est le troisième véritable Dharma, le troisième véritable Dharma est là pour toutes les créatures vivantes.
Cette forme de vrai Dharma est la forme qui mène de la souffrance et de l’ignorance à la sagesse et la connaissance, par la bienveillance aimante (Le Salut).
Entre la terre et ce ciel, il y a un nombre infini d’êtres lesquels sont conscients de ce monde et dont les chemins sont : la naissance, la mort et l’impermanence…
Nous Humains, recherchons la paix, Mai Maitreya, la vérité et la sagesse.

Ce monde manque d’aptitude à faire de telles recherches avec ses types de morale et comportements.

Il n’y a pas de fondations pour une bonne conduite morale. Nous sommes devenus des anti-sociaux. Il y a la nuisance, il y a la rage, l’égoïsme et la jalousie, bâtissant ainsi la société.

Et la construction de la société est dépourvue de fondations.

Un être innocent pourrait être déshérité de sa vie heureuse et être livré au sacrifice. Par la mort “consciente” de celui-ci, l’humain peut acquérir la richesse !
Comment peuvent-ils être aussi égoïstes ?

La société humaine a perdu la puissance de Mai Maitreya pour manifester la clémence, l’amour et la compassion.

Par conséquent, les êtres humains massacrent des êtres innocents. Pourquoi font-ils cela ?

Nous, êtres humains, afin de satisfaire notre égoïsme immoral faisons du mal aux êtres sensibles.

Afin de satisfaire nos désirs, seules les bonnes anciennes traditions et les manières éthiques peuvent être utilisées.

Avec ce message, je voudrais faire appel à toutes les religions afin de laisser les êtres innocents libres de la nuisance au Temple de Ghadi Mai. Au Temple Ghadi Mai… les animaux… les animaux innocents… dans nos villages et maisons… les animaux innocents… que ceci n’advienne pas… que les obstacles de cultes et préjudices ne surviennent pas…

Que tous les êtres soient heureux.

Ram Bomjon Gadhi

(fin de la traduction)


—Note SM—

Je vous invite a regarder la vidéo traduite en anglais, non pas pour voir la version anglaise, mais pour ressentir son discours et sa présence. La compassion qui se dégage de lui vers la fin de la vidéo quand il commence a parler des animaux. C’est phénoménal.

Voici le seul documentaire en français sur lui :

C’est tout juste incroyable qu’il y ait aussi peu de reportages sur lui en français.

Son histoire est hallucinante. Sa mère s’appelle “Maya Devi”, elle porte le même nom que celui de la mère du Bouddha historique…

Voici son histoire :

Palden Dorje (né le 9 mai 1989), plus connu sous son nom de prêtrise Ram Bahadur Bomjon (parfois Banjan), est un jeune homme du village de Ratanapuri, zone de Bara, au Népal, qui a attiré des milliers de visiteurs et l’attention des médias en 2005 pour être demeuré au pied d’un arbre 11 mois en méditation sans manger ni boire.

Le phénomène :

Il ne mange ni ne boit aux yeux de tous, et ses admirateurs considèrent qu’il a médité sans boire d’eau pendant 11 mois, ce qui serait un cas d’inédie. Néanmoins, entre 17 heures et 5 heures, un écran est déployé pour cacher Ram Bahadur des yeux du public. De plus, nul, à part sa famille, ne peut l’approcher à moins de 50 mètres.

Le 14 novembre 2005, une équipe médicale l’a observé pendant une demi-heure et a conclu qu’il était vivant et qu’ils avaient besoin de l’observer pendant au moins une semaine pour arriver à une conclusion. En décembre 2005, il a été observé et filmé par un comité de 9 scientifiques sous la tutelle de Gunjaman Lama, durant 48h, sans pouvoir l’approcher à moins de 3 mètres. Le comité a demandé à lui faire une prise de sang pour vérifier son taux de sucre pour savoir s’il avait pris de la nourriture mais la demande a été refusée par les autorités Népalaises comme tous les examens physiques. Selon les proches de Ram Bahadur Bomjon, sa méditation ne doit être perturbée à aucun prix.

De nombreux dévots de cet adolescent le considèrent comme une réincarnation de Gautama Bouddha. Cependant, selon le système de pensée bouddhique Ram Bahadur Bomjon ne saurait être la réincarnation de Bouddha, celui-ci ayant mis fin au cycle des renaissances, le Sasāra.
Le nombre de personnes se rendant sur place pour voir Ram Bahadur Bomjon a amené le gouvernement à déployer des militaires.

[Ajout SM:
Une nuit ses vêtements ont prit feu, selon les témoignages des dévots jours et nuit présents autours de lui, ils ont vu apparaître une lumière de sa poitrine et ses vêtements ont prit feu, il est resté dans le feu pendant une dizaine de minutes, nu, sans que celui-ci ne le brûle.

Voici les images :

https://youtu.be/MVenB6o06go

—fin ajout SM]

Disparition et réapparition :

Le jeune homme a disparu le 11 mars 2006, les autorités ne savent pas s’il est parti de lui même ou s’il a été enlevé, mais certains laissent déjà entendre qu’il serait parti dans un autre lieu, plus discret et « secret » (ce qui expliquerait que certains membres de sa famille manquent aussi à l’appel), devant l’afflux de milliers d’admirateurs du monde entier, dans le but de pouvoir continuer et mener à bien sa méditation de 6 ans.
Il a fait une réapparition le 29 mars 2006, et a été retrouvé dans l’est du royaume népalais le 26 décembre 2006. Selon un journaliste népalais, qui affirme l’avoir rencontré récemment, le « Petit Bouddha » a passé ces longs mois à errer dans les forêts et observe « une période de piété qui se poursuivra durant six ans ».

Source : Wikipedia (a part pour la durée de sa première méditation qui est donné à 6 mois par wikipedia mais qui a été en réalité de 11 mois, sans doute une erreur de la part de wikipedia).

Il a terminé sa méditation et et réapparu depuis en Octobre 2016. Il parle très peu et malheureusement les traductions en français sont très rares voir inexistantes, avis aux amateurs…

Oui l’Avatar est là, sous sa forme de chair et d’os d’Ram Bomjon Ghadi et il y en a d’autres actuellement sur Terre, mais il est aussi enfoui dans le cœur de chacun. C’est à chacun de le trouver, nous avons tous cela en nous.

Namaste

L.

Om Ganesha
Asatoma
Ajeet Kaur - Sat Narayan Wahe Guru
Empire Of Angels - Thomas Bergersen
Jai Ganesha - David Newman
Ik Ardas Wahe Guru - White Sun
Krishnabai & Jai Sahaja - He Mata Kali

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
wpDiscuz
Exit mobile version