Accueil Catégories Anciennes Civilisations Des humanoïdes géants ont peuplé la Terre !

Des humanoïdes géants ont peuplé la Terre !

0
813

Selon la légende, des géants vivaient autrefois sur Terre. Rien qu’en Amérique, plus de 1 500 articles sont parus à ce sujet dans les journaux, et 3 781 squelettes d’une race de géants blonds ont été découverts et exhumés. Où sont donc passées ces preuves ? La Smithsonian Institution les a-t-elle dissimulées ?

Et pourtant, notre passé regorge de preuves archéologiques multiples que l’histoire a occulté. Si vous saviez à quel point l’histoire n’est pas seulement manipulée, mais horriblement manipulée, détournée, masquée.

Des squelettes géants avec des armures en cuivre ont été exhumés.

Par exemple en 1912 proche du lac Delavan (Winsconsin) 200 tumulus de terres ressemblants à des tombes abritaient, pour les ossements retrouvés, des squelettes allant jusqu’à 3 mètres, sans parler de leur immense crâne. Les scientifiques sont restés totalement silencieux sur ce sujet, et des centaines d’autres fouilles ont été réalisées aux 4 coins du monde pour elles aussi révéler des traces d’humanoïdes géants, ne correspondant génétiquement pas à un humain classique. Le New York Times en parle d’ailleurs en 1890, puis 1912. Les indiens natifs colportent tous les récits d’êtres humanoïdes gigantesques ayant envahis les régions d’Amérique du Nord, se rendant compte qu’ils étaient négatifs et de les exterminer. Par ailleurs, sur les squelettes de géants retrouvés, on constate des traces de morts violentes.

La une du NYT 4 mai 1912 concernant les squelettes géants

 

Exemple de Tumulus rempli de squelettes immenses, érigés des centaines d’années avant par on ne sait qui.

Si vous saviez le nombre de squelettes humanoïdes géants qui ont été retrouvés depuis l’arrivée des européens aux États-Unis, vous n’en croiriez pas vos yeux. Certaines spécificités uniques entouraient ces créatures n’appartenant à aucun groupe ethnique sur terre.

À tel point qu’une des spécificités de tous ces géants, était d’avoir 6 phalanges, comme une empreinte très ancienne retrouvée ici par un prêtre dans la grotte d’une roche près du fleuve Illinois.

Empreintes à 6 phalanges

David Cusick, un indien Tuscaroran a écrit en 1825 un récit sur une tribu de géants du nom de Ronnongwetowanca, dans la vallée de l’Ohio. Il raconte que les tribus d’indiens, plus petites, en ont eu marre que les géants les attaquent, et décidèrent de s’allier afin de les exterminer. Il y eu plus de 1 000 géants tués ce jour, ce qui explique certainement le nombre incalculable de monticules funéraires dans les vallées proches. D’après Cusick, cela s’est produit 2 500 ans avant l’arrivée en l’Amérique par Christophe Colomb.

L’histoire de David Et Goliath dans la bible corrobore bien avec les multiples récits d’indiens se battant contre des êtres de taille gigantesques.

Des dates incroyables

En 1938, le Dr. Burroughs, chef du département de l’université de géologie de Berea (Kentucky) a annoncé avoir relevé 10 empreintes de pieds humanoïdes mesurant 25 cm de long et 15 cm de large, espacées de 45 cm ! Dans du grès carbonifère.

Plusieurs points attirent l’attention: le rayon infrarouge indique une pression authentique d’un pied contre le sol, et la datation carbone indique que la roche dans laquelle les empreintes ont été faites date de…250 millions d’années ! De quoi balayer la théorie de Darwin.

Si les traces multiples d’empreintes & de fossiles humanoïdes non conventionnels ne font pas réfléchir les plus sceptiques, peut-être que les centaines ou milliers d’objets & instruments de tailles démesurées, non conçus pour des hommes classiques car impossible à manoeuvrer normalement & conservés au musée des indiens d’Amérique ne suffiront peut-être pas non plus.

Quoiqu’il en soit, il est bon de parler d’une expérience en Juin 1936 que le couple Max Hahn & sa femme Emma se baladaient lorsqu’ils sont tombés sur une pierre avec au centre, un bout de bois. Intrigué, le couple la ramasse et la ramène chez eux, puis l’ouvrent avec un burin. Ils y découvrent alors un instrument semblant être un marteau, et montrèrent le tout à une équipe d’archéologues.

Celle-ci leur dit que la roche entourant le marteau datait de 400 millions d’années, et le marteau plus de 500 millions ! Tellement vieux que le manche se transformait en charbon. Ils leur ont dit aussi que la tête du marteau était constituée de 96% de fer pur, ce qui est impossible sans technologie.

Marteau de 500M années dans Roche de 400M années

Au Historical Society of Missoury, on considère avoir retrouvé la plus grande hache du monde jusqu’ici. 136kg, 71 cm de long, 35cm de large et 28cm d’épaisseur, conçue en granit.

Ce qu’on ne dit pas des explorateurs européens

Un fait incroyable caché dans les livres d’histoires, presque tous les explorateurs européens en Amérique (Colomb, De soto, Magellan, Coronado, Vespucci…) racontent avoir eu des interactions avec des géants, soutenus par des témoignages visuels. On retrouve les mêmes récits des explorateurs Espagnols.

Dans la Genèse, on parle des Nephilim comme étant une race de géants considérés comme les fils de Dieu.

Le roi de Babylone

Le roi Nabuchodonosor était un géant. En tout cas, d’après les récits de l’époque. Il mesurait environ 4 mètres et la légende raconte que pour asseoir sa force il s’était battu à mains nues contre un lion et l’a terrassé.

Les indiens d’Amériques le savent bien

Tous les peuples indiens d’Amériques ont des récits à propos de géants mesurant 3,60 mètres, parfois plus hauts encore & qui peuplaient l’Amérique du Nord y a des milliers d’années. Quand les natifs indiens traversaient le continent pour s’y installer, ils se battaient contre ces géants agressifs qui venaient sauvagement attaquer leurs campements.

La science moderne aurait trop à perdre

Les Tumulus & pyramides différentes retrouvées en Amérique du Nord sont pour la plupart des sépultures d’humanoïdes de taille souvent 3 fois supérieures à un humain classique. Les scientifiques ne nient pas l’existence des bâtisseurs de ces sépultures, mais balaient le sujet d’un revers de main concernant leur contenu.

Que faut-il en tirer ?

Napoléon disait « l’histoire est une fable » et il a raison sur ce point. En revanche les traces, monuments & faits visibles démontrent à quel point une image vaut 1 000 mots, mais aussi à quel point nous n’avons pas conscience que l’histoire de l’humanité est bien plus vaste et diversifiée qu’on ne le prétend dans un manuel scolaire. Nous n’avons pas fini de divulguer, d’autres articles en ce sens viendront compléter les recherches !

Source: https://www.divulgation.fr/2021/04/21/des-humanoides-geants-ont-peuple-la-terre/

 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments