Combattre “COVID” le fantôme …

0
1486

“La « pandémie » satisfait tous les critères de l’agenda mondialiste en vue de la domination totale.

Vous devez remettre AB-SO-LU-MENT TOUT en question.”

DAIVDICKE.COM

Voici la traduction d’un article publié le 19 janvier 2021 par Julian Rose sur le site du célèbre David Icke, article intitulé « Fighting a Corona Phantom ».

 

 


La Grande “Masc-arade” du COVID


 

fantôme

 

Le COVID 19 est un fantôme. Tuer un fantôme, c’est ce que le mythique héros espagnol Don Quichotte a tenté de faire en s’attaquant à des moulins à vent qu’il avait eu le tort de prendre pour des monstres. Aujourd’hui, chacun est entré dans la danse, contraint d’emboîter le pas du héros de La Mancha par les marionnettistes de la Grande Masc-arade du COVID.

Plus on donne de coups d’épée à un fantôme, et plus on se fatigue, parce qu’un fantôme… est un fantôme – et qu’aucune épée aussi tranchante soit-elle, ne sera jamais capable d’entailler un spectre, de la même manière qu’à mitrailler à tout va dans la tempête on n’a pas plus de chances de crever l’œil du cyclone. Pourtant, c’est précisément ce que fait  – sur commande – un grand nombre d’êtres humains qui, inévitablement, finissent par s’y épuiser.

Et oui, les fantômes sont… des fantômes. On peut tenter de les couler dans du béton ou de les enfermer dehors à double-tour. On peut essayer de s’en protéger; on peut porter un masque pour tenter de les effrayer (bouhh!!!) ; se tenir à distance de ceux qui en cachent sous leur manteau. Tout ça, et bien plus encore. Est-ce que cela les inquiète ? Pas le moins du monde !


 

 

En général, quand on parle de fantômes à quelqu’un, ça lui fait se dresser les cheveux sur la tête. En particulier au cours des longues et froides soirées d’hiver, quand la flamme des bougies vacille et le rougeoiement des dernières braises s’éteint dans l’âtre, et que l’horloge égrène lentement les douze coups de minuit. Et bien, partout dans le monde, le virus fantôme COVID-19 provoque le même genre de réactions chez les personnes impressionnables, et cela même quand le ciel est bleu et que les oiseaux chantent.

Néanmoins, ceux qui ont créé cette chimère ne sont pas des fantômes, eux. Et ils ne sont pas stupides non plus. Ils ont vu une réelle opportunité de filer une trouille bleue aux populations et ils ont chichement saisi cette opportunité. Il leur fallait d’abord effrayer les gens pour pouvoir les faire obéir ensuite. Une personne prise de terreur fera à peu près tout ce que vous lui dites de faire si elle pense que sa vie est menacée. Les hommes à l’œuvre depuis les coulisses ont pris un virus qui s’appelle « la grippe », ils lui ont donné un nom qui claque, et ont trouvé le moyen d’embarquer les gouvernements et les patrons des médias dans ce mensonge.

Ce ne fut probablement pas très compliqué, la plupart des gens qui travaillent dans ces sphères-là étant eux-mêmes des professionnels de l’illusion. Juste une arnaque de plus à balancer à ce formidable public qui gobe tout ce qu’il voit, tout ce qu’il entend sans lever un sourcil…

Ces marionnettistes dans l’ombre ont élaboré ce plan machiavélique il y a des décennies. Ils n’ont eu qu’à légèrement modifier le virus de la grippe pour lui donner l’allure d’une souche mortelle et faire paniquer la quasi-totalité de la profession médicale a tout retourné sens dessus-dessous à la recherche de l’origine de ce qui a d’emblée été étiqueté comme une « pandémie à l’échelle mondiale » et à qui siérait bien mieux le titre de « mensonge planétaire ». Une plan-démie, doublée d’une masc-arade aussi…

Mon Dieu, combien de fantômes se sont dressés depuis que cette « pandémie » a démarré ?!? C’est comme si tous les rédacteurs les plus obscènes de tous les médias réunis (6 entreprises seulement en détiennent les 90%) s’étaient jetés ensemble sur la « pandémie » comme la pauvreté sur le monde. On pouvait presque voir leurs yeux pétiller de joie devant cette aubaine sans précédent de flanquer à leur public la trouille de sa vie.

Mais les statistiques, elles, ne mentent pas. Cette « grippe modifiée » – certes incommodante et dangereuse parfois, comme n’importe quelle grippe – affiche les mêmes chiffres de morbidité que la classique grippe hivernale. D’un point de vue scientifique, ils sont tellement proches qu’on est en droit de les considérer identiques. Bien qu’une légère variation existe, elle est en réalité due au nombre de tests PCR (largement biaisés) effectués qui a augmenté, envolant dans le même mouvement le nombre de faux positifs.

 

 

Avec les ministres de la santé, de l’économie, du numérique et Dieu sait quoi d’autre – qui adhèrent à l’unisson à la devise du « diviser pour régner » orchestré par le biais  des nominations de l’Etat Profond à la tête de l’Organisation Mondiale de la Santé entre autres, nous, « les gens ordinaires » avons peu de recours pour tenter de mettre un terme à cette folie. Toutes les sources traditionnelles d’information – d’ores et déjà réduites à imprimer et relayer des mensonges plutôt que des vérités – sont aujourd’hui liées par les décrets gouvernementaux, aussi stupides ou dénués de sens soient-ils.

Heureusement, un petit nombre de personnes semble encore en état de voir venir les coups tordus. Et heureusement encore, ce petit nombre comporte de véritables médecins, d’honnêtes scientifiques, de dévoués chroniqueurs d’actualités, de courageux diffuseurs et éditeurs ainsi qu’un nombre conséquent d’indépendants engagés dans un journalisme d’enquête authentique.

 

 

Toutefois, comme l’état profond s’est appliqué à placer stratégiquement ses laquais aux postes-clés de tous les secteurs sociaux et économiques et aux plus hauts degrés d’autorité, les personnes à même de transmettre la vérité se voient contraintes d’emprunter des chemins secondaires pour y parvenir.

Cela m’amène à faire une projection : puisque les médias dominants sont obnubilés à nous faire prendre des vessies pour des lanternes, et comme la plupart des êtres humains est accroc à cette machine à mensonges, le tout jeune « mouvement pour la vérité » devra s’organiser de lui-même pour jeter les bases d’une société nouvelle, dépolitisée et débarrassée du corporatisme, qui rompe complètement avec ce statu quo vénéneux.

Nous, chercheurs de vérité, sommes dorénavant embarqués sur nos radeaux de survie, stupéfaits par l’intensification soudaine des efforts du fantôme à nous retirer d’un côté notre inaliénable liberté d’expression, de mouvement et de pensée, et de l’autre, à porter atteinte à notre capacité à nous maintenir en bonne santé physique, psychologique et spirituelle, resserrant ainsi sur l’humanité chaque jour un peu plus l’étau du fascisme.

 

 

Pendant que Klaus Schwab et ses acolytes du Forum Economique Mondial annoncent en détails la dystopie des Six Grandes Falsifications, plus connues sous le nom de Grande Réinitialisation (Great Reset) : Neutralité Carbone, Pacte Vert, Quatrième Révolution Industrielle, Agenda 2030, Villes Intelligentes Transhumanistes et Nouvel Ordre Mondial – nous manœuvrons nos radeaux à travers les courants tumultueux en direction de la terre ferme.

Une nouvelle base de départ de laquelle relancer (encore une fois) l’effort de vérité, la confiance et l’émancipation de l’être humain à l’échelle de la planète. L’authentique voie de l’évolution de l’humanité, dont elle est actuellement maintenue à l’écart par les prédateurs du chaos, de la destruction et de la peur.

Chaque coup de pagaie à la fois nous éloigne des turbulences et nous rapproche de cette terre promise, renforçant notre capacité à maintenir le cap; à mesure que nos émotions se stabilisent, nos pensées s’apaisent et notre vision devient limpide.

La sombre et malveillante nature de la structure de pouvoir à laquelle nous avons, volontairement ou non, contribué la plus grande partie de nos vies, nous apparaît alors clairement. Nous comprenons qu’elle est en réalité la manifestation d’un esprit diabolique, renforcé par les rituels pratiqués par les initiés sataniques et francs-maçons dans les grandes capitales de la planète, de nombreux centres gouvernementaux, l’église et dans les réunions des sociétés secrètes des élites de la finance.

C’est cette cabale incontestablement anti-humaine qui est aux manettes depuis la nuit des temps.

 

 

Le fantôme du COVID n’a fait que l’amener sur le devant de la scène. Irrésistiblement attirées par cette fabuleuse possibilité de contrôle sur l’humanité, les forces de l’ombre se sont – peut-être pour la première fois – avancées en nombre jusqu’en pleine lumière. Aujourd’hui, elles abusent de leur pouvoir impitoyablement, recourant aux vaccins génétiquement modifiés et à l’assignation à résidence dans une ultime tentative pour emprisonner l’âme de la planète et parachever le confinement total des irréductibles forces d’amour et de lumière.

Nombreux sont les degrés de la pyramide maçonnique et beaucoup d’initiés des degrés inférieurs ignorent ce qui se passe réellement aux niveaux supérieurs. Et ce ne sont pas nos dirigeants politiques qui en occupent le sommet. Ils en sont proches, et ainsi d’autant plus exposés à la manipulation de ceux qui s’y trouvent.

33% des francs-maçons ont la capacité de manipuler la magie noire, mais nombre de francs-maçons pensent qu’ils font partie d’un genre d’organisation humanitaire. C’est par le moyen de cette forme d’ignorance que les maîtres du mensonge maintiennent l’humanité en esclavage. Les marionnettistes qui, de derrière les rideaux, tirent les ficelles des ignorants et des indifférents…

 

« L’heure la plus sombre vient toujours avant l’aube ». Cette aube est plus proche de nous que nous pouvons le penser. Nous pouvons apercevoir les contours de la côte qui nous appelle par-delà la tempête. Nous devons être inflexibles dans notre détermination à atteindre le rivage, résolus à écarter chaque fantôme qui tentera d’entraver notre élan naturel vers l’entraide et la solidarité. Nous sommes les créateurs de nos propres destinées.

 

 

Julian Rose est un pionnier de la première heure de l’agriculture biologique au Royaume-Uni, un écrivain, activiste international, entrepreneur et enseignant holistique. Son dernier livre « Overcoming the Robotic Mind – Why Humanity Must Come Through » (“Dépasser l’Esprit Robotique – Pourquoi l’Humanité Doit Réussir”) est une lecture vivement recommandée au vu du contexte: rendez-vous sur www.julianrose.com

Traduit de l’anglais par Muadib.


S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments