Cette application promet de trouver votre âme sœur en fonction de son ADN

7
3065

Un nouveau site de rencontre a fait son apparition dans cet univers déjà bien fourni. Cependant cette application est unique, puisque le but est de dénicher votre moitié en fonction de ses gènes. Plus précisément, il est question de « phéromones ».

Les phéromones sont des substances chimiques qu’il est possible de comparer aux hormones émises par un grand nombre d’animaux, mais également chez certains végétaux. Ces substances agissent comme des messagers entre les individus d’une même espèce, mais il faut également savoir qu’il s’agit d’un phénomène dont l’existence n’a jamais été prouvée chez les humains.

Comme l’indique Wired, il y a en revanche bien quelques études expliquant que lorsque deux personnes s’attirent, celles-ci relâchent des substances chimiques de ce genre. Par ailleurs, il se pourrait que plus l’ADN des deux personnes soit différent, plus l’attirance soit forte. Ainsi est née Pheramor, une application de rencontre se proposant de vous aider à trouver une moitié dont l’ADN diffère complètement du vôtre ! Son slogan est plutôt accrocheur : « La première application de rencontres intelligente au monde ».

Pour une dizaine de dollars par mois – plus 20 dollars pour effectuer un test ADN via un prélèvement au niveau des joues qui sera pris en compte – l’application utilisera ces données et les associera à vos critères de personnalité et d’intérêts afin de vous proposer de potentielles âmes sœurs.

Évidemment, la prudence est de mise pour la simple et bonne raison que la méthode utilisée ici est grandement contestable d’un point de vue scientifique. Se pose également la question des informations personnelles puisque de manière générale, les sites de rencontre sont accusés de ne pas assez protéger leurs données, voire même de les vendre à des tiers. Ainsi, la perspective de voir une telle application détenir vos informations génétiques devrait peut-être vous amener à y réfléchir à deux fois avant de vous lancer.

Source: Aphadolie

Loading...

Je soutiens la Presse Indépendente :

7
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de
Guillet Philippe
Membre
Guillet Philippe

en matière de débilité, jusqu’où la bêtise humaine … et comme disait si bien Michel Audiard ,
“si on mettait les cons sur orbite, ils n’auraient pas fini de tourner “

bidule-land
Membre
bidule-land

Encore une manière détournée pour récupérer des tests adn de millions de personnes sans que personne ne dise et en plus, c’est payant !

Jesuispasla
Membre
Jesuispasla

Bientôt il nous obligerons de suivre les instruction de cet App de mes 2, avec pour argument : qui êtes vous pour contredire la science ?? Tu va baiser avec lui et tu la ferme , na!

Spiritonfire
Membre
Spiritonfire

C’est incroyable l’énergie qu’on dépense dans le mauvais sens, c’est vrai que c’est beaucoup plus facile d’en fournir dans ce sens mais c’est bien plus gratifiant de dépenser de l’énergie dans le bon sens. la simplicité = service à soit. la difficulté = services aux autres. la destruction de tout… Lire la suite »

Catherine
Invité
Catherine

😂😂 ca va loinnnnn . Le celiba me va. 😎✌. L’idée que téter un coton tige peut permettre de trouver un partenaire🤔🤔 . 😂😂😂😂 tro fortttt 😂😂😂

Laurent Freeman
Administrateur
Laurent Freeman

la folie n’a donc t elle pas de limites 😉 ?

Simeria
Membre
Simeria

Tu me retire les mots du clavier ^^ Et chaque fois je repense à cette phrase de Krishnamurti “Ce n’est pas un gage de bonne santé mental que d’être bien intégré à une société malade” . ^^