Aung San Suu Kyi ou l’action effective de la Cabale révélée : la faillite christique au temps de l’apocalypse. La foi en tant que paradoxe.

9
5754

Au temps de l’apocalypse, l’action isolée ne mène à rien. Conformément à la solution cybernétique permettant de modifier la configuration de la sphère spirituelle qui consiste à agir positivement et constructivement de façon collective, le comportement isolé même très positif et constructif de Aung San Suu Kyi n’a mené qu’à l’échec de l’ « esprit christique » de paix à la période de la fin des temps. Tout acte non encouragé de façon active par des démarches collectives est destiné à s’étioler dans la sphère spirituelle planétaire. D’autres exemples de démarches positives, constructives et novatrices en technologie ou en science (comme Elon Musk, les frères Bogdanov ou des chercheurs liés à l’énergie libre et aux phénomènes d’antigravitation) restent dans la règle de l’exception spirituelle qui est permise quelque soit le type d’énergie concerné (positive ou négative) et n’ont pas valeur de contrainte au niveau global de la sphère planétaire.

Seul l’absence de regroupement des volontés positives et constructives pourra être fatal à l’avenir de notre planète. L’action ne doit pas être dans la prière ou l’incantation mais dans les actes concrets. L’exemple de Aung San Suu Kyi déchue de son prix Nobel de la Paix pour son « indifférence manifeste » et sa non-assistance au génocide des Rohingyas est exemplaire dans le sens qu’il expose au monde les mécanismes d’influences de la sphère spirituelle dans la vie des êtres humains de la planète. Ce terme de génocide a été officiellement utilisé par l’ONU dans l’article qui suit :

https://www.courrierinternational.com/article/birmanie-les-rohingyas-sont-victimes-dun-genocide-selon-lonu

Sous influence directe de la Cabale humaine (politiciens birmans) elle-même sous contrôle de la Cabale spirituelle et en adéquation avec le pacte (voir article « Le Mal par la vacuité et la Cabale spirituelle : démystification de l’Apocalypse religieuse par la logique multivalente. ») liant le Christ planétaire et les forces négatives dans la période de l’apocalypse, la démarche exemplaire de Aung San Suu Kyi a été anéantie. Cette « destruction du positif » a été permise et réalisée sur l’autel du rigorisme et de l’inflexibilité du Christ, au lieu d’avoir encouragé de façon significative cette démarche par l’utilisation des forces positives de la sphère spirituelle supposées en lutte contre les forces négatives. L’absence de lutte manifeste indique que cette réalité est effective et donc validée par les énergies positives et négatives de la sphère spirituelle planétaire, conformément à la situation d’aberration spirituelle généralisée relative à l’apocalypse que traverse notre planète.

Le Mal absolu prédomine clairement par le pacte christique qui a été conclu. La seule solution pour le combattre réside en le paradoxe suivant : combattre le Christ en utilisant l’esprit christique. Le corollaire de ce paradoxe de la fin des temps et de l’Apocalypse est la conclusion ultime suivante : Il ne faut plus prier (ou incanter un quelconque esprit) en direction du Christ et des énergies positives qui lui sont inéluctablement liées de façon cybernétique par la logique multivalente, car la prière ou l’incantation est le moyen d’abandonner son libre arbitre à la sphère spirituelle par acte de dévotion. Le libre arbitre étant l’authentique cadre de réalisation de nos actes, il ne faut pas s’en remettre à autre chose qu’à soi-même, dans le contexte d’une action collective.

Admettre ce corollaire est comprendre l’adage : combattre le feu par le feu. La période de l’apocalypse actuelle est la période du paradoxe et de l’aberration spirituelle, où le paradoxe est une forme atténuée de l’aberration. C’est pour cette raison de paradoxe et d’aberration spirituelle que le chantre de l’esprit christique qu’est l’Eglise catholique est « sous le feu » du Mal absolu par l’entremise de la Cabale spirituelle à notre époque. Les déviances spirituelles massives (les faits de pédophilie qu’y s’y rapportent sont innombrables et sans fin) méritent, par nature, des sanctions exemplaires pour les représentants de l’Eglise incriminés. Défiant tout respect de la dignité humaine, ces déviances sont systématiquement « pardonnées » (et donc implicitement tolérées) à un niveau général par leur plus haut dignitaire, le pape lui-même, tout autant victime de ce Mal absolu qu’acteur. En regard de ce Mal absolu omniprésent à la période de l’apocalypse, son unique faute à retenir est de ne pas agir à un niveau collectif sur ses représentants spirituels pervertis en toute conscience, ceci dans la mise en œuvre de l’esprit christique originel.

Loading...

Je soutiens la Presse Indépendente :

9
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de
boticéa
Invité
boticéa

On ne récolte que ce que l’on sème. L’islam est le mouvement le plus meurtrier de toute l’histoire de l’humanité. Leur sort en europe est déjà scellé, et de belles paroles à la macron n’y changeront rien. Quelqu’un s’est il plaint du sors du million de prisonniers allemands fin 1945… Lire la suite »

ymdougoud
Membre
ymdougoud

Une para-doxa autour d’une prix nobel déchue par le mondiablisme effrenée et ses petits afficionados encrétinisés le tout arrosé d’une sauce … On lui reproche quoi a cette femme ? de défendre son pays ? Partons un peu en arriere dans le temps et pourtant ce n’est plus vraiment le… Lire la suite »

tardy remy
Membre
tardy remy

la semaine derniere “jesus ” se mariait à la “deesse boudhique” et cette semaine c’est “l’echec de l’esprit christique”.
c’est de pire en pire, vous vous relisez des fois ?
nan mais serieux

Poget Thierry
Membre
Poget Thierry

Bonjour, Je vous rejoins. Pour ma part je trouve l’article touffu et j’ai eu beaucoup de mal avec la lecture, j’ai trouvé que c’était beaucoup de mots pour ne rien dire et de plus, pour contre balancer la négativité l’auteur de l’article aurait eu mieux fait de nous apporter des… Lire la suite »

Felix Le Chat
Membre
Felix Le Chat

beaucoup de contradictions, logique binaire clivante , vous devriez simplifier votre discours ; ça le rendrait peut etre compréhensible .Quant aux solutions devant suivre vos analyses : c est le con bas …encore et toujours …je vous cite : “””” La seule solution pour le combattre réside en le paradoxe… Lire la suite »

Poilagratter
Invité
Poilagratter

Méditations collectives donc….