1 journaliste mort, 3 arrêtés pour avoir exposé que la Turquie arme les terroristes en Syrie

0
2749

Il y a peu plus d’une semaine en Turquie, il y a eu les arrestations pour “espionnage politique et militaire/des accusations d’avoir obtenu une information secrète touchant à la sécurité de  l’État/pour la publication d’une information confidentielle/pour propagande pour une organisation terroriste “  du rédacteur en chef du journal Cumhuriyet, Can Dündar, l’homme qui avait reçu le prix de Reporters sans frontières il y a peu, et l’arrestation d’Erdem Gül.

Afficher l'image d'origine
Can Dundar

Le traître et l’un des principaux alliés du terrorisme, Recip Erdogan, est évidemment derrière ces séries arrestations. Il a littéralement mis la liberté de la presse et la liberté d’expression au placard dans son pays, car tout le monde découvre peu à peu que son régime soutient allègrement le terrorisme. Rappelons que la Turquie est membre de l’OTAN et du G20…

Afficher l'image d'origine

L’arrestation des journalistes serait dû à la publication d’un article controversé exposant les livraisons d’armes par les services secrets turcs (MIT) aux rebelles extrémistes en Syrie.

Nous avons été arrêtés, tweeta Dündar jeudi. Ne vous inquiétez pas, ce sont des médailles d’honneur pour nous.

Can Dündar a expliqué en outre: On nous accuse “d’espionnage”. Le président a dit «trahison». Nous ne sommes pas des traîtres, des espions, ou des héros; nous sommes des journalistes. Ce que nous avons fait ici est un acte de journalisme.”

Maintenant, un troisième journaliste turc a été arrêté, selon des sources locales. Il s’agirait d’Ertugrul Ozkok, journaliste pour le quotidien turc Hürriyet.

.

http://www.todayszaman.com/national_cumhuriyet-dailys-dundar-gul-arrested-over-report-on-syria-arms-transfer_405352.html

Ertugrul Ozkok
Ertugrul Ozkok

Quelle est la justification de l’arrestation cette fois-ci? Elle serait la conséquence d’un article prétendument calomnieux critiquant le président du pays selon les médias locaux et l’agence de presse allemande DPA.

Le sultan Recip Erdogan, n’ayant plus aucune maîtrise sur la situation et sentant la corde se serrer de plus en plus autour de son cou, a décidé de recourir à la méthode forte. En effet, ce dernier à lui-même poursuivi Dündar et accusé le journal Cumhuriyet de libérer de faux renseignements et d’espionnage lorsque la première histoire a explosé, en précisant à l’époque que le journaliste responsable EN “paiera un lourd tribut“, comme l’a rapporté le journal WSJ.

http://www.wsj.com/articles/turkish-authorities-jail-two-journalists-accusing-them-of-espionage-1448577964?mod=e2fb&alg=y

Toutefois, ces actions réalisées par le régime d’Erdogan et la mise en place de la loi du silence dans ce pays sont loin d’être étonnant. En effet, la dernière fois qu’une journaliste a essayé d’exposer la complicité de la Turquie dans l’armement d’extrémistes syriens, elle a rencontré une mort prématurée et inexpliqué dans des circonstances suspectes  qui restent impénétrables à ce jour, même pour sa propre famille.

Il s’agissait de Serena Shim, journaliste pour PressTV. C’était une citoyenne américaine.

http://nsnbc.me/2014/10/20/death-of-american-journalist-serena-shim-possibly-an-intelligence-hit/

Elle avait enquêté sur le flux de terroristes et d’armes anti-Assad dans la région frontalière de la Turquie, dans le nord-ouest de la Syrie, au milieu de violents combats près de la ville de Kobane. Par ce travail d’investigation, elle avait attiré les regards des services de renseignements turcs, le MIT, qui ont interrogé la population pour savoir où elle se trouvait, sous le couvert infondé qu’elle agissait en tant qu’espion.

Afficher l'image d'origine
Ville de Kobane en Syrie, très proche de la frontière turque

En réalité, Shim avait découvert les preuves de l’aide secrète de l’Occident envers l’État islamique, un sujet particulièrement délicat pour Erdogan, comme en témoignent les arrestations de Dündar et Gül.

http://wtfrly.com/2015/10/20/white-house-serena-shim-murder-us-reporter-isis/#.VlncTvmrQvZ

Vous l’aurez compris, le régime Erdogan, par peur que la planète découvre leur double jeu, fait taire les journalistes et met à mal la liberté de la presse et d’expression. Parfois, il en vient même à se débarrasser des personnes gênantes pour le régime en les tuant. Mais la bataille est déjà perdue pour son régime, car désormais, ils sont beaucoup trop exposés. Le régime Erdogan soutient le terrorisme (armée libre syrienne, EI, Al Nusra etc.), et c’est l’une des raisons pour laquelle ils ont abattu un Soukhoï Su-24 russe sans explication. La Turquie a vu bon nombre de ces camions-citernes, transportant du pétrole de l’EI pour alimenter le marché noir, être détruit par l’armée de Poutine. Cela les rend complètement fous.

http://stopmensonges.com/letat-islamique-va-bientot-etre-asphyxie-par-larret-du-trafic-de-petrole/

http://stopmensonges.com/du-petrole-livre-par-letat-islamique-detecte-en-turquie/

La famille Erdogan, et plus précisément Bilal Erdogan, dirige cet énorme trafic avec Daech:

http://www.hervepolypcf62.com/2015/11/petrole-de-deach-le-fils-d-erdogan-bilal-erdogan-dirige-le-trafic.html

Il est temps d’ouvrir les yeux sur le fait que le régime d’Erdogan finance, arme, soigne les terroristes dans les hôpitaux turcs et participe à la contrebande de pétrole.

Enfin, il est important de préciser qu’en Occident, tout le monde avait connaissance du fait que la Turquie achetait du pétrole à l’EI, et ils ont  laissé faire comme l’a fait Barack Obama. Ce qui montre qu’ils sont tous complices de la Turquie dans cette contrebande réalisée avec une organisation terroriste:

http://www.infowars.com/obama-knows-that-turkey-is-buying-oil-from-isis-and-he-isnt-doing-anything-to-stop-it/

Afficher l'image d'origine
Erdogan accouche un terroriste de l’armée libre syrienne, aka “les rebelles modérés” selon Laurent Fabuis

 

Pour creuser sur le sujet: http://www.zerohedge.com/news/2015-11-29/1-journalist-dead-3-more-arrested-after-exposing-turkey-arming-syrian-extremists


Je soutiens la Presse Indépendente :
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Mert
Mert
Déc 1, 2015 9:32

Bien sûr que erdogan defant ses intérêts c est normal. Comme si la France, les USA, la Russie, l Angleterre,Belgique, et autre … Ne vendent pas d armes … Les 5 pays membres de la ONU la France, USA , Russie, Chine ,Allemagne ,,, c est pays la sont les… Lire la suite »

kilisti
kilisti
Déc 1, 2015 9:06

ils ont oublie d inviter l etat islamique a la cop21 a paris dirait on…pollueur payeur. on devrait envoyer un mail a toutes les delegations….lol

baron william de l herminé
Membre
baron william de l herminé
Nov 30, 2015 11:55

le kurde y s tend et le turc y s detend disait st colux quand les kurdes d irak vont ejecter les sionnards qui les commandent et les manipulent pour s allier avec les kurdes de d iran de turquie et de syrie avec les syriens et leurs allies derriere… Lire la suite »

lotus
lotus
Nov 30, 2015 10:55

Comment!!!!! je pense que Erdogan ne sait pas qu’il est un terroriste il faut lui rappeler souvent. Amour et Gratitude. Mon coeur est pour ces journalistes

David
Membre
David
Nov 30, 2015 8:51

Salut. Quelle hypocrisie, elle st où la sécurité d’état lorsqu’il s’agit de dénoncer des ventes d’armes et de matérielles à des terroristes? Faut m’expliquer car j’ai bcp de mal à comprendre de concept… Encore une belle excuse bien trouvé: espionnage et sécurité d’état… Oui oui bien sur… C’est plutôt le… Lire la suite »